Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - A791 - A792 - A793 - A795 - Aerandir - Alecto - Alexander von Humboldt - Ammon - APL Fullerton - APL Vanda - Arago - Avalon - Banier - Beaumagic - Beaumaiden - Beaumare - Beaumonde - Beaumont - Beaumotion - Birgit G. - Blue Dragon - Blue Fighter - Blue Nova - Borda - Bourbon Orca - Bravenes - Bright Pioneer - Brovig Viento - Brovig Vindur - Calypso - Carolin G. - CBO Oceana - Christina G. - CMA CGM Bougainville - CMA CGM Fort de France - CMA CGM Fort Fleur d'Epee - CMA CGM Fort Royal - CMA CGM Fort Saint Charles - Cosglad Lake - Cosgold Lake - Cosrich Lake - CSCL Le Havre - CSCL Long Beach - CSCL Pusan - CSCL Zeebrugge - Daniele Casanova - Dee Fisher - Douwe-S - DS Venture - DS Vision - Eems Dart - Eems Dollard - Eems Exe - Europa - Fiducia - Geervliet - Greg Mortimer - Hakata - Hakone - Hanna - Harbour Splendor - Haringvliet - Hathor - Heenvliet - Heinz G. - Hirado - Hoogvliet - Huelin Dispatch - Indi - Jin-Ei - Johanna Desiree - Juergen K. - Key Bay - Key Fjord - Kongo Star - Lady Diana - Lammy - Laperouse - Laplace - Le Bellot - Le Bougainville - Le Champlain - Le Dumont-d'Urville - Le Havre - Le Jacques Cartier - Le Laperouse - Le Ponant - Le Surville - Lider Kerem - Lider Yaman - Macareux - Maersk Hakata - Maras - Milady - Mol Quasar - MSC Asya - MSC Bruxelles - MSC Candice - MSC Chicago - MSC Esthi - MSC Pamela - MSC Pina - MSC Roma - MSC Sindy - MSC Susanna - Murray Star - Musketier - Najade - Nataly - Nave Buena Suerte - Nave Quasar - Neptune Despina - New Aspire - New Creation - New Pioneer - New Resource - New Success - New Vanguard - New Vista - Nichioh - Noordvliet - Oceanic Vega - Phaeton - Pis Pioneer - Pusan C - Richelieu - Rosi - Rova Stones - RX101 / 102 / 103 / 104 - Santa Linea - Santa Loretta - Sea Splendor - Seaways Kilimanjaro - Seaways McKinley - Seven Viking - Shinyo Kieran - Shinyo Saowalak - Svealand - Taga - Tjonger - Trikwong Venture - Tucana - Vedette - Ventura - VL Nichioh - Warber - Wilson Dale - Windea Leibnitz - Xin An Yang - Xin Beijing - Xin Han Yang - Xin Hong Kong - Xin Jin Yang - Xin Los Angeles - Xin Ning Yang - Xin Run Yang - Xin Shanghai - Xin Tong Yang - Xin Yue Yang - Yangtze Bravery - Yuan Shan Hu - Yuan Yang Hu - Yvonne K. - Zuidvliet -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Escale au Havre-Antifer du 300 000 tpl chinois NEW ASPIRE (20-22.06.2019) — Photos Gérard Né
Bien qu'en service depuis le 18.01.2011, le pétrolier hongkongais NEW ASPIRE ne touche le port du Havre que depuis cette année : c'est sa deuxième escale (il y est venu pour la première fois le 05.01.2019).
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
On le voit ici lors de son appareillage d'Antifer le 22.06.2019 à 09h15. Il passe les digues à 09h45. Le NEW ASPIRE est assisté, dans sa manœuvre d'appareillage, par deux remorqueurs : les VB FECAMP (à l'avant) et VB GASCOGNE (à l'arrière).
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
Ce tanker chinois NEW ASPIRE met le cap sur Fawley (terminal pétrolier situé à une dizaine de kilomètres au sud de Southampton et siège d'une raffinerie Esso, la plus grande du Royaume-Uni).
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
Ce transport de brut était arrivé sur rade du Havre le 19.06.2019 à 17h15, en provenance de Sidi Kérir (port égyptien situé au S-O d'Alexandrie, géré par la Sumed), embarquant aussitôt le pilote. Il avait accosté à 21h15 au quai Est de l'appontement d'Antifer.
Pour info, la Sumed opère deux terminaux pétroliers : celui de Sidi Kerir (sur la Méditerranée) et celui d'Ain Sukhna (sur la mer Rouge), reliés par deux pipelines parallèles de 320 km de long et qui traversent le Nil au Sud du Caire. Le terminal de Sidi Kerir dispose d'un parc de stockage de 30 réservoirs (de 3,3 millions de mètres cubes de capacité totale), tandis que celui d'Ain Sukhna compte 24 réservoirs (2,95 Mm3 de capacité totale).
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
On le voit ici en cours d'opération le 20.06.2019.
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE
NEW ASPIRE (Hong Kong) - IMO 9486544 - Indicatif d'appel VRHK4 - MMSI 477932700 - Pétrolier (Transport de brut) - 329,95x60,00x29,69 m - TE 21,522 m - JB 157 053 - JN 99 083 - PL 296 951 t - P 25 480 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7S80MC / hélice à pas fixe) - V 15,5 nd - Générat. aux. 3 x 1 080 kW - Cap. 324 600 m3 (15 citernes) - Constr. 01.2011 (Dalian Shipbuilding Industry Co / DSIC , Dalian, LN, Chine) - Propr. China Merchants Energy Shipping / CMES (Shanghai & Hong Kong, Chine) - Gérant/Opérat. Associated Maritime Company HK Ltd (AMCL) / CMES Group (Hong Kong, Chine) - Pav. HKG (CHN) - Ex YANGTZE BRAVERY (01.2011-12.2014). Sisterships : BLUE NOVA (IMO 9534846 / 08.2011) - COSGLAD LAKE (IMO 9591284 / 04.2011) - COSGOLD LAKE (IMO 9585194 / 03.2011) - COSRICH LAKE (IMO 9646986 / 06.2012) - DS VENTURE (IMO 9522180 / 09.2011) - DS VISION (IMO 9522178 / 03.2011) - HARBOUR SPLENDOR (IMO 9575096 / 03.2010) - NAVE BUENA SUERTE (IMO 9514561 / 03.2011) - NAVE QUASAR (IMO 9514559 / 09.2010) - NEW CREATION (IMO 9340635 / 04.2009) - NEW PIONEER (IMO 9486532 / 11.2010) - NEW RESOURCE (IMO 9434620 / 01.2010) - NEW SUCCESS (IMO 9434632 / 07.2010) - NEW VANGUARD (IMO 9445631 / 03.2011) - NEW VISTA (IMO 9458614 / 07.2011) - SEA SPLENDOR (IMO 9575101 / 03.2012) - SEAWAYS KILIMANJARO (IMO 9563237 / 01.2012) - SEAWAYS MCKINLEY (IMO 9530228 / 07.2011) - SHINYO KIERAN (IMO 9515931 / 06.2011) - SHINYO SAOWALAK (IMO 9515929 / 06.2010) - TRIKWONG VENTURE (IMO 9534858 / 01.2012) - XIN AN YANG (IMO 9473389 / 11.2007) - XIN HAN YANG (IMO 9389784 / 12.2009) - XIN JIN YANG (IMO 9294068 / 11.2004) - XIN NING YANG (IMO 9295024 / 04.2005) - XIN RUN YANG (IMO 9389760 / 07.2009) - XIN TONG YANG (IMO 9389758 / 01.2009) - XIN YUE YANG (IMO 9389772 / 09.2009) - YUAN SHAN HU (IMO 9417189 / 04.2010) - YUAN YANG HU (IMO 9398943 / 01.2010).
D'autres navires en Seine, vus du pont de Tancarville (17.06.2019)


Quelques navires en mouvement à Port Atlantique La Rochelle les 17 et 18.06.2019 — Photos Samuel Daguenet

Le tout nouveau porte-conteneurs français CMA CGM FORT ROYAL arrive à La Rochelle le 17.06.2019 vers 12h30, en provenance du Havre. Nous annoncions sa mise en service en 02.2019 (voir ici la "saga" des "Fort xxx"). Il a en fait commencé ses rotations le 29.04.2019. C'est le deuxième des quatre nouveaux "Fort", après le CMA CGM FORT DE FRANCE qui, comme nous l'avons vu, a été baptisé à Fort de France le 04.04.2019. Les deux derniers de la série (cf. infra) seront livrés en 06 et 07.2019. Le remorqueur PORNICHET a croché à l'avant du CMA CGM FORT ROYAL, tandis que le VB OLERON lui a passé sa remorque à l'arrière. Ils vont l'aider à accoster au poste CB02 du quai Chef de Baie.

CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL

Le CMA CGM FORT ROYAL vient charger 500 conteneurs vides. Le GPMH n'est pas, à proprement parler, un "port à conteneurs". Il ne dispose donc pas de portique. Les conteneurs sont manutentionnés avec les grues du port alors équipées de spreaders (palonniers spécifiques pour les conteneurs, comme on le voit ici à l'occasion du déchargement de "boîtes" à bord du ConRo MN PELICAN en 05.2013). Le port dispose également de divers tracteurs (cf. ex.) pour la manœuvre des conteneurs entre le quai et le parc.

CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL

Le CMA CGM FORT ROYAL appareille le 18.06 à 21h00, à destination de Dunkerque. Ce port sera, à chaque rotation, sa première destination au retour des Antilles puisque c'est là qu'il déchargera ses bananes chargées en Guadeloupe et en Martinique (cf. dossier spécialisé ici).

CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL

Lors de cet appareillage, le PORNICHET a, cette fois-ci, passé sa remorque à l'arrière.

CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL
CMA CGM FORT ROYAL (Marseille) - IMO 9809837 - Indicatif d'appel FLUY - MMSI 228367600 - Porte-conteneurs - 219,00x35,60x18,30 m - TE 11,00 m - JB 36 946 - JN 16 385 - PL 38 840 t - P 24 750 kW (mot. 2T-7cyl Wartsila-HHI 7X72 / hélice à pas fixe) - V 21,5 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 4 x 2 500 kW / 1 x 210 kW - Cap. 3 504 evp (dont 850 reefers) - Constr. 04.2019 (Cosco Shipyard, Zhoushan, ZJ, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : CMA CGM FORT DE FRANCE (IMO 9809825 / 01.2019) - CMA CGM FORT FLEUR D'EPEE (IMO 9809851 / Livrable 07.2019) - CMA CGM FORT SAINT CHARLES (IMO 9809849 / 06.2019).

Le caboteur néerlandais HEENVLIET a touché La Rochelle le 16.06.2019, accostant au poste SM01 du quai Saint-Marc à 19h00. Il arrivait de Dordrecht (port néerlandais de Hollande Méridionale, situé au S-E de Rotterdam). On le présente ici lors de son appareillage.
HEENVLIET
HEENVLIET
HEENVLIET

Comme on le voit, il est venu charger deux yachts et un remorqueur portuaire. Il appareille le 17.06.2018 à 14h00, à destination de Tarragone (port espagnol du Sud de la Catalogne).

HEENVLIET
HEENVLIET
HEENVLIET

HEENVLIET (Rotterdam) - IMO 9536076 - Indicatif d'appel PBFT - MMSI 245513000 - Cargo de divers - 88,60x12,50x7,00 m - TE 5,42 m - JB 2 549 - JN 1 460 - PL 3 850 t - P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. aux. 1 x 259 kW / 1 x 140 kW - Cap. GRN 5 250 m3 (1 cale) / 188 evp - Coque renforcée glace (FS Ice Class II) - Constr. 10.2011 (AD Brodogradiliste Sava, Macvanska Mitrovica, Serbie (coque) / Damen BV Shipyards, Bergum, Pays-Bas) - Propr./Gérant Hudig & Veder (Rhoon, Pays-Bas) - Opérat. Hartel Shipping & Chartering BV (Oostvoorne, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : AERANDIR (IMO 9462744 / 09.2009) - ALECTO (IMO 9373278 / 10.2007) - AMMON (IMO 9319428 / 10.2005) - AVALON (IMO 9387322 / 04.2009) - BEAUMAGIC (IMO 9373266 / 04.2007) - BEAUMAIDEN (IMO 9401257 / 07.2008) - BEAUMARE (IMO 9401245 / 02.2008) - BEAUMONDE (IMO 9278349 / 09.2004) - BEAUMONT (IMO 9319416 / 04.2005) - BEAUMOTION (IMO 9195767 / 10.2003) - BIRGIT G. (IMO 9536064 / 02.2010) - CALYPSO (IMO 9370305 / 09.2011) - CAROLIN G. (IMO 9462500 / 11.2008 / Ex WILSON DALE 06.2016-04.2019 / Ex CAROLIN G. 11.2008-06.2016) - EEMS DART (IMO 9195640 / 03.2002) - EEMS DOLLARD (IMO 9278337 / 12.2003) - EEMS EXE (IMO 9195535 / 01.2003) - GEERVLIET (IMO 9536052 / 05.2011) - HANNA (IMO 9370276 / 11.2006) - HARINGVLIET (MO 9625229 / 11.2012) - HATHOR (IMO 9373280 / 04.2007) - HEINZ G. (IMO 9536521 / 01.2011) - HOOGVLIET (IMO 9625231 / 01.2013) - HUELIN DISPATCH (IMO 9518218 / 09.2012) - INDI (IMO 9370290 / 01.2009) - JUERGEN K. (IMO 9195717 / 11.2001) - MARAS (IMO 9380726 / 10.2007) - MILADY (IMO 9319430 / 12.2005) - MUSKETIER (IMO 9369514 / 05.2006) - NATALY (IMO 9370288 / 07.2007 / Ex BLUE DRAGON 07.2007-12.2016) - NOORDVLIET (IMO 9518220 / 12.2013) - RICHELIEU (IMO 9369526 / 03.2007) - ROSI (IMO 9517238 / 11.2010 / Ex JOHANNA DESIREE 11.2010-10.2016) - ROVA STONES (IMO 9387310 / 06.2008 / Ex CHRISTINA G 06.2008-02.2015) - SVEALAND (IMO 9195743 / 05.2001) - TJONGER (IMO 9517240 / 10.2012) - TUCANA (IMO 9455674 / 10.2008) - VEDETTE (IMO 9195729 / 12.2000) - VENTURA (IMO 9195731 / 12.2000) - YVONNE K. (IMO 9195638 / 01.2002) - ZUIDVLIET (IMO 9629809 / 12.2013). A cette quarantaine de sisterships, pour beaucoup d'entre eux vus à La Rochelle, il faut en ajouter quatre autres actuellement en construction : IMO 9858670 / Livrable 08.2019 - IMO 9858682 / Livrable 08.2019 - IMO 9864760 / Livrable 09.2019 - IMO 9864772 / Livrable 09.2019.



Navires vus sur le Nordzeekanaal
menant de la mer du Nord à Amsterdam
(courant mai 2019)

Photos Nico Kemps


Quelques-uns des navires en escale au Havre le 11.06.2019 — Photos Gérard Né
Le chimiquier allemand KONGO STAR (deux premières photos) a quitté le poste CIM 3 du quai de la Compagnie Industrielle Maritime le 11.06.2019 à 11h00. Cap sur la rade du Havre en attendant de connaître sa prochaine destination. Il était arrivé d'Anvers (Belgique) 24 h plus tôt. Arrivant de London Gateway Port (Grande-Bretagne) le 11.06.2019 vers 11h30, le porte-conteneurs italo-suisse MSC PINA se dirige vers Port 2000 (poste HAV3 du quai du Havre). Une fois ses mouvements de conteneurs effectués, il appareillera (le 12.06 en milieu de nuit) à destination du canal de Suez.
KONGO STAR
KONGO STAR
MSC PINA
KONGO STAR (Valletta) - IMO 9508823 - Indicatif d'appel 9HA2367 - MMSI 248439000 - Chimiquier - 128,60x20,40x11,50 m - TE 8,714 m - JB 8 581 - JN 4 117 - PL 13 011 t - P 4 440 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-STX 6S35MC-MK7 / hélice à pas fixe) - V 13,4 nd - Prop. d'étrave (450 kW) - Générat. 3 x 600 kW - Cap. 13 916 m3 (12 citernes) - Constr. 07.2010 (21st Century Shipbuilding Co Ltd / 21C, Tongyeong, Corée du Sud) - Propr./Gérant CST Schifffahrts (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Furetank Denmark (Holbaek, Danemark) - Pav. MLT. Sisterships : cf. MURRAY STAR (IMO 9527635 / 04.2011).
MSC PINA (Panama) - IMO 9339272 - Indicatif d'appel 3ELK8 - MMSI 372973000 - Porte-conteneurs - 336,69x45,60x27,20 m - TE 15,50 m - JB 107 849 - JN 61 479 - PL 117 236 t - P 68 519 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-Doosan 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 25,2 nd - Prop. d'étrave (3 000 kW) - Générat. aux. 4 x 2 750 kW - Cap. 9 178 evp (dont 700 reefers) - Constr. 07.2007 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. PAN. Sisterships : CSCL LONG BEACH (IMO 9314258 / 07.2007) - CSCL ZEEBRUGGE (IMO 9314234 / 03.2007) - LE HAVRE (IMO 9307243 / 11.2006 / Ex CSCL LE HAVRE 11.2006-10.2018) - MSC ASYA (IMO 9339296 / 01.2008) - MSC CANDICE (IMO 9339284 / 10.2007) - MSC ESTHI (IMO 9304411 / 05.2006) - MSC JOANNA (IMO 9304435 / 10.2006) - MSC LISBON (IMO 9304459 / 03.2007) - MSC MARIA ELENA (IMO 9304423 / 07.2006) - MSC PAMELA (IMO 9290531 / 07.2005) - MSC ROMA (IMO 9304447 / 12.2006) - MSC SINDY (IMO 9336048 / 05.2007) - MSC SUSANNA (IMO 9290543 / 09.2005) - PUSAN C (IMO 9307229 / 09.2006 / Ex CSCL PUSAN 09.2006 / 07.2018) - SANTA LINEA (IMO 9290555 / 11.2005 / Ex MSC CHICAGO 11.2005-02.2019) - SANTA LORETTA (IMO 9290567 / 11.2005 / Ex MSC BRUXELLES 11.2005-10.2017) - XIN BEIJING (IMO 9314246 / 04.2007) - XIN HONG KONG (IMO 9314222 / 02.2007) - XIN LOS ANGELES (IMO 9307217 / 06.2006) - XIN SHANGHAI (IMO 9307231 / 06.2006).

Le porte-conteneurs franco-singapourien APL FULLERTON touche Le Havre le 11.06.2019 à 11h30, en provenance d'Anvers (Belgique). Il se dirige lui aussi vers le Terminal de France à Port 2000. Il en appareillera le 12.06 à 22h00, à destination de La Vallette (Ile de Malte). A noter que ce PC a été jumboïsé au début de cette année 2019.

APL FULLERTON
APL FULLERTON
APL FULLERTON
APL FULLERTON (Singapore) - IMO 9632026 - Indicatif d'appel S6NQ - MMSI 563234000 - Porte-conteneurs - 397,56x51,00x29,85 m - TE 16,00 m - JB 167 658 - JN 76 852 - PL 177 408 t - P 62 030 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-HHI 11S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 800 kW) - Générat. aux. 2 x 4 400 kW / 2 x 3 900 kW - Cap. 17 292 evp (dont 1 344 reefers) - Jumboïsé en 01.2019 - Constr. 03.2014 (Hyundai Samho Heavy Industries , Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant Neptune Orient Lines / Groupe CMA CGM (Singapour) - Opérat. APL Singapour / Filiale de CMA CGM (Marseille, France) - Pav. SGP - Ex MOL QUASAR (03.2014-04.2017). Sisterships : cf. APL VANDA (IMO 9631993 / 07.2013).

Ayant appareillé du Quai de l'Asie le 11.06.2019 à 11h15, le pétrolier français HAKATA quitte le port du Havre vers 12h00, cap sur Rotterdam (Pays-Bas).

Comme on le voit sur sa coque et sur sa cheminée, ce tanker HAKATA appartient à l'armement belge Euronav (basé à Anvers), mais il est géré par sa filiale nantaise et navigue sous pavillon français. Sur la photo de droite, la drague aspiratrice en marche ALEXANDER VON HUMBOLDT (de l'armement belge Jan de Nul), en remplacement temporaire de la SAMUEL DE CHAMPLAIN actuellement en cours de remotorisation (pour une propulsion au GNL) au chantier Damen Shiprepair Dunkerque.

HAKATA (Marseille) -  IMO 9346952 - Indicatif d'appel FISJ - MMSI 228059600 - Pétrolier (transport de brut) - 333,00x60,00x29,40 m - TE 21,022 m - JB 159 806 - JN 99 190 - PL 302 550 t - P 29 340 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hitachi 6S90MC-C / hélice à pas fixe) - V 15,8 nd - Générat. aux. 3 x 990 kW - Cap. 334 361 m3 (15 citernes) - Constr. 03.2010 (Universal Shipbuilding - aujourd'hui Japan Marine United Corp. / JMU, Nagasu - Ariake, Japon) - Propr./Gérant Euronav (Anvers, Belgique) - Opérat. Euronav Ship Management France (Nantes, France) - Pav. FRA - Ex MAERSK HAKATA (03.2010-04.2015). Sisterships : BRIGHT PIONEER (IMO 9360233 / 05.2010) - HAKONE (IMO 9398084 / 11.2010) - HIRADO (IMO 9377420 / 06.2011) - JIN-EI (IMO 9302023 / 09.2005) - PIS PIONEER (IMO 9294563 / 07.2004 / Ex TAGA 07.2004-03.2018) - VL NICHIOH (IMO 9267118 / 03.2004 / Ex NICHIOH 03.2004-10.2018). D'autres photos ici.

ALEXANDER VON HUMBOLDT (Luxembourg) - IMO 9166845 - Indicatif d'appel LXAH - MMSI 253114000 - Drague aspiratrice en marche - 120,53x24,40x10,00 m - TE 7,70 m - JB 10 451 - JN 3 135 - PL 14 108 t - Ptot 10 000 kW (deux moteurs 4T-12cyl MAN-B&W 12V32/40 / deux hélices à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (850 kW) - Générat. aux. 1 x 2 280 kW / 1 x 300 kW - Capacité du puits à déblais 9 000 m3 - Constr. 12.1998 (Volkswerft Stralsund, Stralsund, Allemagne (coque) / Krupp Foerdertechnik, Lübeck, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Jan de Nul (Hofstad-Aaist, Belgique) - Pav. LUX.
Triple escale de paquebots au Havre le 12.05.2019 (dossier mis en ligne le 18.06.2019)


De futurs RoPax à étrave X-Bow annoncés par le designer norvégien Ulstein Design AS (juin 2019)

On s'en souvient, le designer norvégien Ulstein Design AS a initié sa fameuse étrave à profil inversé X-Bow avec un navire remorqueur ravitailleur releveur d'ancres, le BOURBON ORCA, un AHTS (Anchor Handling Tug Supply Vessel), le 24.06.2006. Il a progressivement étendu sa gamme à d'autres navires offshore, comme le navire de recherche sismique OCEANIC VEGA en 07.2010, le PSV (Platform Supply Vessel) BLUE FIGHTER (et ses cinq sisterships) en 01.2012 ou le CBO OCEANA en 03.2016 (nous en présentons beaucoup d'autres sur ce site), le OSV (Offshore Supply Vessel) NEPTUNE DESPINA en 10.2011, l'IMR (navire d'inspection, maintenance et réparations) SEVEN VIKING en 01.2013, le SRI (Subsea Rock Installation) BRAVENES en 2016 (pour l'enfouissage des flexibles et câbles sous-marins), le SOV (Service Operation Vessel) WINDEA LEIBNITZ en 02.2017 (un parmi ceux présents sur ce site), etc. A ce jour, environ 90 navires offshore ont ce type d'étrave. En 11.2017, Ulstein a annoncé la construction du tout premier paquebot d'expéditions, le GREG MORTIMER qui sera livré en 09.2019 à l'armement américain SunStone. Cette fois-ci, Ulstein propose quatre "compact concepts" pour des RoPax, allant du Ro-Ro (Roll on - Roll off) au transbordeur (véhicules / passagers), en passant par le roulier (véhicules et leurs conducteurs).

Design RX101 (ConRo) Design RX102 (Roulier)
Navire type RX101 (ConRo) - 89,00x17,50  m - TE 4,5 m - PL 1 800 t - Vmax 13 nd - Cap. 16 voitures / 16 remorques / 63 evp.
Navire type RX102 (Roulier) - 90,00x17,50  m - TE 5,5 m - PL 1 500 t - Vmax 15 nd - Cap. 100 voitures ou 20 remorques ou 46 voitures / 9 remorques + leurs conducteurs et accompagnateurs (nombre max. non précisé par Ulstein).

Ces quatre navires, plutôt petits et volontairement pas très rapides, seront proposés pour des coûts d'achat et de fonctionnement maîtrisés. De nombreux RoPax naviguent dans des mers difficiles et l'étrave X-Bow présente donc tout son intérêt, puisque pour des conditions météréologiques et une vitesse identiques, ces navires à étrave X-Bow auront besoin de moins de puissance que des navires à étrave conventionnelle et consommeront donc moins de carburant. D'autres avantages pour les passagers : la meilleure stabilité de ces navires (mouvements de tangage fortement atténués), leur vitesse de croisière quasi constante même par forte houle (garantissant les horaires d'arrivée et de départ), les vibrations et bruits très atténués (cette forme de carène limite les effets de remous et de claquements des vagues contre la coque), etc. De plus, ces RoPax pourront bénéficier du système Ulstein ZED™ (Zero Emissions Day) pour des séjours à quai ou dans un environnement sensible (récupération et stockage d'énergie, emploi d'énergies "propres" comme l'énergie solaire, le gaz naturel liquéfié, voire l'hydrogène, incitations à l'économie d'énergie pour l'équipage mais aussi pour les passagers, etc.). La plupart de ces navires seront construits en Chine (Ulstein y dispose, depuis de nombreuses années, de chantiers comme à Shanghai et à Ningbo, d'où sont déjà sortis la moitié de la centaine de navires X-Bow construits à l'étranger). Seuls ceux dont les armements demanderont un haut niveau de "customisation" (personnalisation) seront construits par le chantier norvégien Ulstein Verft (installé à Ulsteinvik, au S-O d'Alesund, sur le littoral côté mer de Norvège, pratiquement à la latitude des Iles Féroé) — Iconographie Ulstein.

Design RX103 (Transbordeur) Design RX104 (Transbordeur)
Navire type RX103 (Transbordeur) - 120,00-135,00x20,00 m - TE 5,7 m - PL 2 700 t - Vmax 15 nd - Cap. 310 voitures ou 38 remorques ou 16 voitures / 70 remorques (sur le pont principal) + 150 voitures (sur le pont inférieur) + 1 500 à 1 800 passagers.
Navire type RX104 (Transbordeur) - 185,00x25,00 m - TE 6,5 m - PL 5 400 t - Vmax 21 nd - Cap. 520 voitures ou 63 remorques ou 120 voitures / 120 remorques (pont principal) + 255 voitures (sur le pont inférieur) + leurs passagers (nombre max. non précisé par Ulstein).


Navires vus à La Rochelle
(09.06.2019)

Photos Samuel Daguenet


Le site Cargos-Paquebots salue le dévouement et le courage des bénévoles de la SNSM (qui, chaque jour, contribuent à sauver des vies en mer) et s'associe aux familles des victimes du drame qui vient de se produire au large des Sables d'Olonne.
On le sait, c'est en voulant sauver la vie d'un pêcheur imprudemment parti en mer le 07.06.2019 à bord de son bateau CARRERA (11,50 m, basé à l'île d'Oléron) alors que la tempête Miguel était connue de tous, que trois sauveteurs bénévoles de la SNSM ont perdu la vie. En effet, suite au déclenchement par le marin-pêcheur d’une balise de détresse à environ 0,8 mille du port des Sables d’Olonne, alerte relayée par les CROSS Gris-Nez et d'Etel (à 11h14), la station SNSM des Sables d'Olonne a aussitôt mis à l'eau son canot tous temps (CTT) PATRON JACK MORISSEAU / SNS 061 (ci-contre, photo Philip Plisson), avec sept équipiers bénévoles à bord (tous marins-pêcheurs).
Malheureusement, une vague d’une violence exceptionnelle a fait imploser les vitres de la timonerie. Le canot s'est alors rempli d'eau (malgré les tentatives d'écopage), devenant non manœuvrable. Roulé par la mer, il s’est retourné plusieurs fois, avant de se retrouver définitivement immobilisé coque à l’envers. Les quatre sauveteurs qui étaient sur le pont ont été éjectés et ont réussi à rallier la côte à la nage (ils ont été aussitôt pris en charge par les pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours 85). Malheureusement, les trois bénévoles qui étaient dans la timonerie sont restés prisonniers de celle-ci et sont décédés. Nous nous associons à la douleur des familles de Yann Chagnolleau (54 ans), Alain Guibert (51 ans) et Dimitri Moulic (37 ans), tous des marins aguerris parfaitement entraînés au sauvetage. Comme le souligne Xavier de la Gorce, président de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer), c'est toute la "grande famille" des sauveteurs en mer qui est en deuil (il a reçu le soutien du Président de la République, de la Ministre des transports chargée de la Mer, du chef d’Etat-major particulier du Président de la République et du Préfet maritime de l’Atlantique). Un hommage national devrait être rendu aux trois valeureux marins tragiquement disparus (ils seront nommés Chevaliers dans l'ordre national de la Légion d'Honneur à titre posthume, ainsi d'ailleurs que leurs quatre collègues survivants). Malgré l'intervention de trois hélicoptères (dont le Dragon 17 de la Rochelle, voir ici), de nombreux navires, de plongeurs, etc., le patron-pêcheur à l'origine de ce drame n'a pas été retrouvé. Ce sont donc quatre Sablais (de souche pour trois d'entre eux) qui ont perdu la vie.
PATRON JACK MORISSEAU / NS 061 (Les Sables d'Olonne) - Canot de sauvetage tous temps - Indicatif d'appel FU5900 - MMSI 227007370 - 17,60x4,44 m - TE 1,30 m - Déplac. 22,5 t - Ptot 500 kW (deux moteurs Volvo TAMD-121C / deux hélices) - V 15 nd - Autonomie 300 milles - Coque composite verre / résine - Constr. 1986 (Chantiers navals Bernard, Locmiquelic, France) - Pav. FRA.
Pour mémoire, la SNSM (lire son histoire) est une association à but non lucratif et reconnue d’utilité publique et "Grande cause nationale 2017". Elle a pour mission le sauvetage en mer et la surveillance des plages. Elle s’appuie sur 8 000 bénévoles qui œuvrent à partir de 218 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer) et de 32 centres de formation et d’intervention. Elle dispose d’une flotte de sauvetage de plus de 450 bateaux (3 350 bénévoles embarqués), d’un Pôle National de Formation à Saint-Nazaire et de deux ateliers de réparation (l'un à Saint-Malo et l'autre à Palavas-les-Flots). En 2018, ce sont 9 000 personnes qui ont été secourues au cours de 6 642 interventions. La SNSM est financée à 80 % par des ressources privées (grand public et entreprises). Pour faire un don à la SNSM : https://jesoutiens.snsm.org/
Le maire des Sables d'Olonne, Yannick Moreau, a ouvert une souscription pour venir en aide aux familles des victimes de la SNSM : tous ceux qui le souhaitent peuvent envoyer un chèque à l’Association des Femmes et Familles de Marins de Vendée (2 rue Colbert, 85100 Les Sables d’Olonne). L’intégralité des dons récoltés sera reversée aux familles des victimes.


Navires vus à Brest
(fin mai - début juin 2019)

Photos Gilbert Auffret


Quelques nouvelles de La Rochelle (06.06.2019) — Photos Samuel Daguenet
En provenance de Bordeaux-Bassens, le paquebot EUROPA avait accosté au poste ME06 du môle d'escale le 06.06.2019 à 07h00. Le voici lors de son appareillage, le soir même à 18h00, à destination de Saint-Malo. Nous connaissons déjà ce paquebot que j'avais photographié, par exemple, à Bordeaux lors de son escale des 14 & 15.06.2014 (j'y étais allée pour voir la manœuvre du pont levant Jacques Chaban-Delmas).
EUROPA
EUROPA
EUROPA
EUROPA

Entrée, le 06.06.2019, du bâtiment hydrographique (BH) BORDA dans le bassin à flot, aidé par deux vedettes du lamanage en guise de remorqueurs. Ce bâtiment navigue au profit du SHOM (Service Océanographique et Hydrographique de la Marine), et plus particulièrement de la Mission Hydrographique de l'Atlantique (MHA). Il opère le plus souvent le long des côtes françaises de la façade Atlantique où il effectue des sondages bathymétriques et des recherches d'épaves pour la mise à jour des cartes marines, mais il participe aussi à des travaux océanographiques de haute mer. Il embarque deux vedettes hydrographiques (MACAREUX et PHAETON, de 8 m de long) dotées d'un sondeur multifaisceaux. Au plan scientifique, il est équipé de nombreux sondeurs (sondeur multi-faisceaux petits et grands fonds Konsberg-Maritime, sondeur latéral remorqué Edgetech, etc.), d'un magnétomètre Marine Magnetics (qui permet de détecter les déviations magnétiques induites par des épaves métalliques), d'un bathycélérimètre Valeport, d'un bathythermographe Sippican, d'une benne à prélèvements, etc. Il peut travailler jusqu'à 1 500 m de fond. Il dispose à bord d'un PC scientifique, de deux salles de traitement informatique, ainsi que d'un système d'acquisition et de traitement des données hydrographiques Hypack. Au plan militaire, il est armé de deux mitrailleuses de 12,7 mm. Appareillage prévu dans la journée du 10.06.
BORDA
BORDA
BORDA
BORDA / A792 (Brest) - Bâtiment hydrographique / BH - 59,00x10,90x3,63 m - Déplac. 850 t (à vide) / 980 t (à pleine charge) - Ptot 1 840 kW (deux moteurs Diesel SACM-Wärtsilä UD30-RVR-V12-M6 / deux hélices à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave - Générat. aux. 620 kW - Autonomie 6 000 NM (à 12 nd) - Equipage 31 marins (dont 3 officiers et 10 officiers mariniers) / 11 à 15 hydrographes - Portiques arrières et latéraux - Constr. 06.1988 (Direction des Constructions Navales / DCN, Lorient, France) - Propr./Gérant/Opérat. Marine Nationale (France) - Pav. FRA. Sisterships : ARAGO / A795 (reclassé en patrouilleur P675 depuis 10.2002) - LAPEROUSE / A791 - LAPLACE / A793.


Cargos KEY BAY et NAJADE en escale à Fécamp (05.06.2019) — Photos Gérard Né
Deux navires qui avaient escalé à Fécamp sont sur le point d'appareiller ce 05.06.2019 en milieu de journée. Le premier à larguer les amarres du quai de la Marine, dans le bassin Freycinet, est le chimiquier norvégien KEY BAY. Il appareille pour Gand (port belge situé à quelque 30 km de la mer du Nord, mais accessible via l'Escaut et le Canal Gand-Terneuzen, canal qui peut accueillir des navires ayant jusqu'à 12,5 m de tirant d'eau).
Un peu d'histoire architecturale locale — On peut voir à gauche sur la première photo ci-dessous l'imposante Abbatiale de la Sainte-Trinité (inséparable de l'Histoire des Ducs de Normandie). Aussi longue que la cathédrale Notre-Dame de Paris, c'est une abbaye bénédictine fondée au tout début du XIe siècle par Guillaume de Volpiano et quelques moines clunisiens (sur les ruines d'un monastère de moniales du VIIe s. détruit par les Vikings au milieu du IXe s.). Cette église à l'origine romane, partiellement détruite par un incendie en 1168, fut alors fortement remaniée et c'est un édifice gothique qui sera consacré en 1219. Les moines y furent chassés à la Révolution. L'église devint église paroissiale en 1803 et les bâtiments constituant le cloître furent rendus à la vie civile (ils hébergent entre autres l'Hôtel de Ville de Fécamp). Cette abbatiale (avec son orgue Cavaillé-Coll) fut classée "Monument historique" grâce à Mérimée qui l'inscrivit sur le premier inventaire des monuments historiques français. A droite sur la même photo, un autre édifice religieux : l'église Saint-Etienne, paroisse des marins. Construite au début du XVIe s. mais inachevée, cette église fut agrandie et sa façade complètement remaniée au cours du XIXe s. Son clocher actuel fut construit en style neo-gothique flamboyant (entre 1887 et 1904), sur les plans de l'architecte Camille Albert (formé à l'Ecole d'architecture de Genève et arrivé à Fécamp en 1882). Chaque année, dans cette église, est encore célébré le "Saint-Pierre", en mémoire du "Grand Pardon" qui marquait le départ des terres-neuvas (marins et bateaux étaient bénis au cours d'une grande procession, avant leur départ pour la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve). En haut à droite de la deuxième photo, on aperçoit la flèche du Palais Bénédictine. Ce palais grandiose fut construit lui aussi par l'architecte Camille Albert, à la demande d'un riche négociant en vins Alexandre-Prosper-Hubert Le Grand, redécouvreur en 1863 de la célèbre "liqueur Bénédictine" (initiée en 1510 par le moine bénédictin Dom Bernardo Vincelli qui, herborisant sur la falaise de Fécamp, eut l'idée de créer un élexir en distillant un mélange d'angélique, de mélisse et d'hysope et en y ajoutant de nombreuses épices orientales). Cet industriel était par ailleurs passionné d'art médiéval. Ce palais, qui mélange les styles Gothique et Renaissance — Camille Albert était un émule d'Eugène Viollet-le-Duc — fut donc conçu dès l'origine comme une distillerie et un musée, ce qu'il demeure aujourd'hui. Au milieu de cette même photo, en bordure de bassin, le bâtiment à la façade blanche est le tout nouveau Musée des pêcheries de Fécamp, inauguré le 08.12.2017 et abritant l’ensemble des collections municipales fécampoises (je suppose qu'il a repris tous les objets autrefois présentés dans le Musée des Terre-Neuvas et de la Pêche que j'ai visité en 03.2007, voir ici l'une de ses salles d'alors donnée à titre d' exemple).
KEY BAY
KEY BAY
KEY BAY
KEY BAY
Devant le port de plaisance, la plage de Fécamp et, au fond, son casino. Dans l'échancrure entre les falaises, la petite ville d'Yport, ancien village de pêcheurs devenu l'une des cités balnéaires de la Côte d'Albâtre (si chère aux peintres impressionnistes). A l'extrémité de la pointe de terre, on devine Etretat (et sa célèbre arche… j'en ai vu une autre tout aussi curieuse à Cabo San Lucas au Mexique, cf. ici).
KEY BAY
KEY BAY
KEY BAY
Nous connaissions déjà ce chimiquier pour l'avoir vu le 25.11.2011, déjà à Fécamp d'ailleurs, mais il s'appelait alors BRØVIG VIENTO, nom qu'il a porté entre 03.2008 et 08.2014. Sur la photo de droite, on voit le petit bateau-pilote ROLLON (dont le nom vient bien sûr du chef Viking Rollon qui prit pied en Normandie au Xe siècle). Il s'empresse de récupérer le pilote pour l'emmener aussitôt sur le cargo NAJADE qui, lui aussi, s'apprête à appareiller (cf. infra).
KEY BAY
KEY BAY
KEY BAY (Gibraltar) - IMO 9291561 - Indicatif d'appel ZDIJ4 - MMSI 236446000 - Chimiquier - 99,81x15,00x7,40 m - TE 6,00 m - JB 3 189 - JN 1 339 - PL 4 535 t - P 2 720 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L27/38 / hélice à pas variable) - V 14 nd - Prop. d'étrave (235 kW) - Générat. aux. 3 x 312 kW / 1 x 150 kW - Cap. 4 746 m3 (13 citernes) -  Constr. 11.2004 (Gisan Shipyard, Istanbul, Turquie) - Propr. Brøvigtank (Farsund, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Sea Tank Chartering / STC (Bergen, Norvège) - Pav. GIB - Ex BRØVIG VIENTO (03.2008-08.2014) - Ex LIDER KEREM (11.2004-03.2008). Sistership : DEE FISHER (IMO 9318216 / 06.2006 / Ex KEY FJORD 04.2014-06.2018 / Ex BRØVIG VINDUR 12.2007-04.2014 / Ex LIDER YAMAN 06.2006-12.2007).
ROLLON - Vedette de pilotage de Fécamp - 11,70x4,52 m - TE 1,40 m - Ptot 258 kW (deux moteurs Iveco) - V 10 nd - Constr. 1997 (Chantier de construction navale Mouquet, 76430 Saint Romain de Colbosc, France).

Le cargo néerlandais NAJADE, qui était amarré au quai de Verdun (lui aussi situé dans le bassin Freycinet) vient d'appareiller à destination de Southampton (Grande-Bretagne). Au centre de la première photo ci-dessous, à gauche de la façade rouge (et donc symétrique du Musée des Pêcheries précédemment évoqué), la Boucane du Grand Quai, unique saurisserie de la région fécampoise ayant conservé son matériel, devenue propriété du Département (Fécamp est classée "Ville d’Art et d’Histoire" depuis 1992) : des visites guidées de cette boucane sont régulièrement organisées. Une "boucane" — autrement dit une saurisserie en Fécampois (le "boucan" désignant le "fumage") — était l'atelier où l'on préparait et fumait le hareng selon une technique héritée des Vikings. La dernière boucane a cessé son activité en 1996. Beaucoup d'entre elles ont été réhabilitées (appartements, cafés-restaurants, salles de spectacles, etc.).

NAJADE
NAJADE
NAJADE
A droite ci-dessous, la vedette ROLLON récupère de nouveau le pilote qui aura eu une fin de matinée chargée.
NAJADE
NAJADE
NAJADE
NAJADE (Harlingen) - IMO 9467213 - Indicatif d'appel PBZC - MMSI 245186000 - Cargo de divers - 94,70x13,40x7,80 m - TE 5,30 m - JB 2 862 - JN 1 295 - PL 4 114 t - P 2 010 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25C / hélice à pas variable) - V 13 nd - Prop. d'étrave (250 kW) - Générat. aux. 1 x 312 kW / 2 x 140 kW - Cap. GRN 5 507 m3 (1 cale) - Constr. 01.2011 (Zhejiang Hexing Shipyard, Wenling, Chine) - Gérant/Opérat. Wijnne & Barends (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NLD. Sisterships : BANIER  (IMO 9467172 / 07.2009) - DOUWE-S (IMO 9467225 / 01.2011) - LADY DIANA (IMO 9467196 / 05.2010 / Ex FIDUCIA 05.2010-05.2019) - LAMMY (IMO 9467184 / 03.2010) - WARBER (IMO 9467201 / 08.2010).


Baptême à Marseille du paquebot LE BOUGAINVILLE (04.06.2019) — Photos Emmanuel Bonici

Le paquebot de croisières et d'expéditions LE BOUGAINVILLE a rejoint le 05.04.2019 la flotte de l'armement français Ponant (qui appartient depuis 2015 au groupe Artémis co-dirigé par François Pinault et son fils François-Henri Pinault). Ce paquebot tout neuf est la troisième unité d'une série de six dite des "Ponant Explorers" (cf. infra), tous construits par le chantier Vard (Groupe Fincantieri). Pour mémoire, la quille de ce paquebot a été posée le 03.07.2017 et il a été lancé le 16.10.2018 (à Tulcea, chantier roumain de Vard), puis achevé à Søvik (chantier norvégien de Vard). Il est immatriculé, comme tous les navires de l'armement français Ponant, à Mata'Utu, port de l'île Wallis dans l'archipel de Wallis-et-Futuna (Polynésie Française), groupe d'îles situées en plein milieu du Pacifique Sud, au N-O de Tahiti. Fidèle à la philosophie de la compagnie, ce navire allie taille humaine, design, technologie de pointe et respect de l’environnement (il est doté d'équipements "cleanship" perfectionnés et de systèmes d'économie de carburant). Ci-après, quelques photos prises à Marseille le 04.06.2019 à l'occasion de son baptême. Il a accosté au J4 le 04.06 à 07h00, juste devant le Mucem.

LE BOUGAINVILLE LE BOUGAINVILLE LE BOUGAINVILLE

Une spécificité de cette série de paquebots d'expéditions : le "Blue Eye", salon sous-marin multi-sensoriel doté de deux grands hublots ouverts sur les fonds marins, lesquels peuvent être éclairés par des projecteurs sous-marins non intrusifs. Par ailleurs, des hydrophones intégrés dans la quille retransmettent la symphonie naturelle des grands fonds. "Un rêve, des convictions, de l’énergie, de l’audace ont donné naissance à la compagnie Ponant. C’est sur ses racines et son expertise que Ponant s’appuie aujourd’hui pour relever les défis de demain, surprendre et émerveiller nos passagers. J’ai voulu que les navires de la série "Ponant Explorers" incarnent la synthèse de tout ce qui se faisait de mieux en matière de navires d’expédition. Ce paquebot LE BOUGAINVILLE en est l’incarnation." a déclaré le Président et co-Fondateur de Ponant, Jean-Emmanuel Sauvée, lors de cette cérémonie de baptême. Le design intérieur (conçu par le Studio Jean-Philippe Nuel) se veut contemporain, chaleureux, souvent inspiré des destinations et cultures découvertes au fil des escales Ponant (cf. photos sur le site de l'armateur).

LE BOUGAINVILLE LE BOUGAINVILLE LE BOUGAINVILLE

Ce paquebot tire bien sûr son nom du grand explorateur français Louis Antoine de Bougainville (12.11.1729, Paris - 31.08.1811, Paris, enterré au Panthéon) dont nous avons déjà résumé la biographie à l'occasion de l'inauguration au Havre du CMA CGM BOUGAINVILLE (le 06.10.2015). Ce paquebot LE BOUGAINVILLE (comme ses sisterships) emmènera ses passagers sur les traces de ces hommes partis à l’aventure, à la recherche de nouvelles terres. Sa taille réduite lui permettra d'aborder des terres peu connues, inaccessibles aux plus grosses unités. Sur la première photo ci-dessous, on voit le paquebot faisant face à "La Major" ou cathédrale Sainte-Marie-Majeure consacrée en 1893, de style romano-byzantin (en forme de croix latine). Sur la photo de droite, le Commandant du paquebot — Jean-Philippe Lemaire (Membre fondateur de la Compagnie et qui avait pris le commandement du trois-mâts LE PONANT en 1991 ; il a depuis participé à plus de 600 croisières pour la compagnie, dont le quart en croisières d'expéditions), un prêtre bien sûr et diverses personnalités. Après cette cérémonie, LE BOUGAINVILLE mettra le cap sur Barcelone, via une escale intermédiaire à Sète.

LE BOUGAINVILLE LE BOUGAINVILLE LE BOUGAINVILLE
A noter que Ponant fait actuellement construire, également par Vard, un paquebot d’exploration polaire (premier "paquebot brise-glace") aux prestations haute gamme et respectueux de l’environnement, avec une propulsion hybride combinant gaz naturel liquéfié (GNL) et générateurs électriques. Mis sur cale à Tulcea (Roumanie), ce futur LE COMMANDANT CHARCOT (IMO 9846249 - 150,00 m de long pour 28,30 m de large - 30 956 ums de jauge brute - 3 000 tpl) devrait être livré en 03.2021 (sa quille a été posée le 14.12.2018 au chantier de Vard Tulcea ; une fois mis à l'eau, il sera remorqué jusqu'en Norvège où il sera achevé par Vard Soviknes). Il disposera de 135 cabines (dont 31 suites), toutes avec balcon, de deux restaurants, d'une piscine intérieure entourée de son jardin d’hiver, d'un espace bien-être, etc. Il pourra accueillir 270 passagers et son équipage comptera 180 membres.
LE BOUGAINVILLE (Mata-Utu) - IMO 9814040 - Indicatif d'appel FLDT - MMSI 578001300 - Paquebot de croisières et d'expéditions - 131,50x18,00x18,20 m - TE 4,70 m - JB 9 988 - PL 1 305 t - Ptot 6 400 kW (quatre moteurs Wärtsilä 8L20 couplés à quatre générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion Indmar (de 2 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas variable) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave - Cap. 184 passagers (88 cabines avec balcon et 4 suites avec terrasse privative, de 19 à 45 m2) - Equipage 110 (soit un ratio équipage/passagers correspondant à un navire de luxe) - Sept ponts - Salon sous-marin "Blue Eye" - Salon d’observation au pont supérieur, à l'avant du navire et prolongé par une terrasse extérieure - Théâtre pouvant accueillir les 184 passagers - Restaurant panoramique intérieur avec terrasse - Restaurant grill - Piscine - Centre de bien-être (sauna, salon de beauté, salle de fitness) - Boutique - Galerie photo - Flotille embarquée de dix embarcations semi-rigides d'expédition (type Zodiac) - Coque renforcée glaces (pour navigation polaire) - Stabilisateurs - A la poupe du navire, marina modulable trois positions : sundeck / mini-port immergé / à fleur d'eau pour les activités nautiques - Constr. 04.2019 (Vard Tulcea / Groupe Fincantieri, Tulcea, Roumanie (coque) / Vard Soviknes / Groupe Fincantieri, Søvik, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Ponant (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : LE BELLOT (IMO 9852418 / Livrable 03.2020) - LE CHAMPLAIN (IMO 9814038 / 09.2018) - LE DUMONT-D'URVILLE (IMO 9814052 / Livrable 06.2019) - LE JACQUES CARTIER  (IMO 9852420 / Livrable 06.2020 / Initialement prévu comme LE SURVILLE) - LE LAPEROUSE (IMO 9814026 / 06.2018).

A quai, devant le paquebot LE BOUGAINVILLE, le transbordeur DANIELLE CASANOVA qui assure la liaison Continent - Corse sous les couleurs de Corsica Linea (société créée en 07.2016, suite à la la cessation d'activités de la Société Nationale maritime Corse-Méditerranée / SNCM). C'est ainsi qu'il a changé sa tunique blanche (voir ici) par une rouge.
Lors de son appareillage, ce 04.06 à 11h10, le DANIELLE CASANOVA a salué le tout nouveau paquebot LE BOUGAINVILLE par un long coup de corne de brume en passant devant lui, avant de sortir du port par la passe sainte-Marie.
DANIELLE CASANOVA (Ajaccio) - IMO 9230476 - Indicatif d'appel FILL - MMSI 226242000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules) - 175,00x30,40x9,40 m - TE 6,70 m - JB 41 447 - JN 12 434 - PL 3 817 t - Ptot 37 800 kW (quatre moteurs 4T-9cyl Wartsila 9R46 / deux hélices à pas variable) - V 24 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 500 kW) - Générat. aux. 4 x 2 360 kW / 1 x 2 320 kW / 1 x 600 kW - Cap. 2 500 passagers dont 1 884 avec couchette (470 cabines) / 346 voitures ou 80 camions (1 000 m de linéaire garage) - Constr. 06.2002 (Fincantieri-Cant. Nav. Italiani, Ancone, Italie) - Propr./Gérant/Opérat. Corsica Linea (Marseille, France) - Pav. FRA.
Page précédente  
Dernière mise à jour - 01.07.2019

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net