Quelques heures à bord du remorqueur V.B. TROUVILLE (juillet 2010)
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Abeille Sainte Adresse - Cimil - V.B. Octeville - V.B. Sainte Adresse -
Page précédente

Le vraquier NEW ORION est maintenant à quai et ses deux remorqueurs, le V.B. OCTEVILLE (photo de gauche) et le V.B. TROUVILLE (d'où je prends les photos) regagnent leur quai de service jusqu'à la prochaine mission. Mais, bien sûr, nous devons repasser l'écluse François 1er, comme à l'aller Comme elle n'est pas tout à fait prête, nous nous amarrons pour quelques instants sur un quai d'attente. Devant nous, un petit pétrolier/chimiquier tout neuf puisqu'il a été mis en service en mars de cette année, le CIMIL.

V.B. OCTEVILLE
V.B. OCTEVILLE
V.B. OCTEVILLE & CIMIL

Appartenant à un armement suisse, le CIMIL navigue sous pavillon luxembourgeois. J'en fais quelques photos, puis nous embouquons l'écluse. Le "11" en fait autant.


CIMIL
CIMIL
CIMIL
CIMIL
V.B. OCTEVILLE

CIMIL (Luxembourg) - IMO 9487378 - Indicatif d'appel LXCI - MMSI 253437000 - Pétrolier/Chimiquier - 99,84x15,60x7,60 m - TE 6,10 m - JB 3 308 - JN 1 503 - PL 4 999 t - Ptot 2 160 kW (deux moteurs 4T-6cyl Wärtsilä 6L20 / deux hélices à pas variable) - V 12,5 nd - Cap. 5 340 m3 (10 cuves) - Constr. 2010 (Yardimci Tersanesi, Tuzla, Turquie) - Propr./Gérant/Opérat. ABC Maritime (Nyon, Suisse) - Pav. LUX.

Le Chef, Olivier Routel, me fait l'honneur de "sa" salle machines avant que je quitte le remorqueur (entré en service en août 2008). A gauche, PC machines, c'est de là que sont commandés les deux moteurs et que sont enregistrés et contrôlés tous leurs paramètres de fonctionnement.


Ce sont des diesels à quatre temps, huit cylindres en ligne, du motoriste belge Anglo-Belgian Corporation (ABC), modèle 8MDZC. Ils développent chacun 1 768 kW à 1 000 rpm (ou tr/min) et entraînent deux hélices directionnelles, ces propulseurs azimutaux (marque "Schöttel") assurant au remorqueur une manœuvrabilité maximale. La vitesse de service du remorqueur est de 11 nd. Ci-dessous, sur la troisième photo, on voit la pompe incendie, laquelle est attelée au moteur via un multiplicateur. La troisième photo montre l'embrayeur (de type twindisc) qui  permet de transmettre l'energie du moteur a l'arbre d'helice. Enfin, la photo de droite montre l'un des deux ensembles ligne d'arbre - propulseur. Remorqueur classé "AUT", il n'y a donc pas de veille à la machine, les commandes moteurs étant répétées à la passerelle.


Ce remorqueur, dont la traction au croc est de 70 t, est par ailleurs équipé, à l'arrière, d'un puissant "treuil de mer" lui permettant d'effectuer du remorquage hauturier en plus du remorquage portuaire (remorque de 600 m en acier de 52 mm de diamètre, résistant à une traction de 180 t). Par ailleurs, classé "Fire fighting ship 1", il peut intervenir en cas d'incendie à bord d'un navire (ou autre) dans le port ou au large. Il est, pour cela, doté de deux puissantes lances à incendie (2x1 200 m3/h), comme on le voit sur la photo centrale ci-dessous.


V.B. TROUVILLE (Le Havre) - IMO 9393735 - Indicatif d'appel FNQP - MMSI 228293700 - Remorqueur - 30,30x10,40x4,45 m - JB 342 - JN 102 - Ptot 3 890 kW (deux moteurs ABC 8MDZC / deux propulseurs Schottel SRP1515) - V 12 nds - Propulseur d'étrave Hydro-Armor (235 kW) - Traction au point fixe 70 t - Treuil de remorquage arrière à un tambour (400 m de câble) - Treuil avant à deux tambours (2x400 m de câble) / guindeau - Deux canons incendie (2x1 200 m3/h) - Capacité soutes 86,87 m3 - Constr. 2008 (Chantiers Piriou, Concarneau, France) - Propr. Boluda France (Marseille, France) - Gérant Marseille Remorqueurs (France) - Pav. FRA. Sistership des V.B. YPORT - V.B. OCTEVILLE (coque identique à celle des V.B. BARFLEUR - V.B. CROISIC).

J'ai passé une excellente journée et remercie le Cdt Urvoy et son équipage (le Chef Routel, le Maître-pont Godefroy et le Maître-Machine Le Goff) pour le sympatique accueil qu'ils m'ont réservé.



Avant de quitter le quai Boluda, le Cdt Urvoy m'emmène visiter le remorqueur V.B. SAINTE ADRESSE (le "25").


Le Commandant Urvoy et moi-même capelons donc notre gilet de sauvetage réglementaire et rendons visite au Commandant du "25", Jean-Louis Varin, qui nous accueille très gentiment et me fait visiter "son" remorqueur.


Un coup d'œil aux emménagements (cabine, carré) avant de rejoindre le PC machines où nous sommes accueillis par le large sourire de "la" Chef — j'ai bien dit "la" — puisque c'est Séverine Bouillon qui veille sur les 3 680 kW qui animent ce remorqueur ! Bravo à elle.


Quelques vues des deux moteurs 4T - 8cyl (également ABC) et de l'un des deux propulseurs azimutaux (marque Aquamaster). A droite, l'atelier.


V.B. SAINTE ADRESSE (Le Havre) - IMO 9202742 - Indicatif d'appel FW9207 - MMSI 227006780 - Remorqueur de type "tracteur inversé" (remorquage en marche arrière) - 36,82x10,60x5,60 m - TE 4,29 m - JB 487 - JN 146 - PL 260 t - Ptot 3 680 kW (deux moteurs ABC 8MDZC / deux propulseurs Aquamaster US 3001) - V 12,5 nds - Propulseur d'étrave Schottel (200 kW) - Traction au croc 60 t - Treuil de remorquage avant à deux tambours (100 et 300 m de câble) - Treuil arrière à un tambour (300 m de câble) - Deux canons à eau (1 200 m3/h) - Constr. 2000 (STX Lorient, France) - Propr. Boluda France (Marseille, France) - Gérant Boluda Le Havre (France) - Pav. FRA - Ex ABEILLE SAINTE ADRESSE (2000-2008). Sistership des V.B. DEAUVILLE - V.B. FECAMP.


Dernière mise à jour - 27.08.2010

Cliquez sur les photos pour les agrandir

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net