Paquebot LE BOREAL en escale inaugurale à La Rochelle (20.04.2012)
Françoise Massard
Cliquez sur les photos pour les agrandir

L'un des deux derniers-nés de la Compagnie du Ponant, le paquebot LE BOREAL, est annoncé sur rade de La Rochelle ce 20.04.2012 en fin de matinée. Parti de Lisbonne (Portugal) le 16.04, il a escalé successivement à Leixoes (Portugal), puis dans les ports espagnols de Muros, La Corogne, Santander et Bilbao, avant de mettre le cap sur La Rochelle où il fera aujourd'hui son escale inaugurale, malheureusement avec une météo maussade (temps couvert avec averses). C'est à bord d'une vedette de pilotage que j'ai le plaisir de suivre cet évènement.


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

La vedette vient à couple du paquebot par son tribord arrière pour permettre l'embarquement du pilote et d'un ami du Commandant Marchesseau. L'échelle de pilote ne comporte que quelques marches car l'embarquement se fait par un portelonne.


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Puis le patron de la vedette, Yvon Disnard, me laisse faire quelques photos (merci à lui)…


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

avant de remettre les gaz pour rentrer au port de service.

LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Je débarque de la vedette juste à temps pour voir arriver le LE BOREAL dans l'avant-port. Il doit en effet accoster dans le bassin à flot et, pour l'atteindre, doit d'abord traverser le sas d'accès du bassin (cf. plan du port).

LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

L'écluse est longue de 160 m et large de 22 m (sa profondeur est de 5 m au zéro de la carte, plus/moins la hauteur d'eau). Le paquebot s'engage dans le sas, le Commandant Marchesseau et le pilote Toupin sont très concentrés sur la manœuvre car la largeur du yacht de croisière est de 18 m (pour une longueur de 140 m), il n'y a donc pas trop de place. Tout s'est parfaitement déroulé, petite pause-discussion pour le commandant durant l'éclusage (une vingtaine de minutes).


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

L'équilibre des niveaux entre l'écluse et le bassin à flot est atteint, les aussières sont ramenées à bord et le paquebot se remet lentement en route, sous l'œil toujours aussi attentif du commandant et du pilote. Même si le LE BOREAL n'est pas le navire le plus large qui soit passé dans cette écluse, il n'est pas question que sa coque aille raguer le bajoyer de l'écluse, les paquebots se devant d'avoir toujours une coque impeccable !

LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Le voici en train de sortir de l'écluse et d'entrer dans le bassin à flot.

LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

L'accostage est prévu tribord à quai, le paquebot va donc d'abord éviter dans le bassin, par ses propres moyens (sans remorqueurs).

LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Différentes phases de l'évitage (le paquebot dispose de deux moteurs électriques de propulsion et d'un propulseur d'étrave).

LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Evitage terminé, le paquebot accoste en culant, les lamaneurs capellent les premières aussières sur les bites du quai.


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Fin de l'amarrage, dernier coup d'œil du commandant et du pilote. Les passagers vont bientôt pouvoir débarquer, accueillis par l'Office de tourisme de La Rochelle. Après cette escale d'une demi-journée, appareillage ce soir, vers 22h30, pour Saint-Malo, puis Honfleur où les passagers débarqueront le 23.04, après cette croisière de 8 jours (croisière un peu inhabituelle pour ce paquebot plus familier des glaces de l'Arctique ou de l'Antarctique, comme son sistership L'AUSTRAL).


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Quelques plans rapprochés du navire LE BOREAL.


LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL
LE BOREAL

Selon la tradition maritime, un port offre sa plaque au commandant d'un navire en escale inaugurale. Port Atlantique La Rochelle n'a pas dérogé à la règle et, pendant que les croisiéristes découvraient la vieille ville ou ses environs, le Commandant Patrick Marchesseau (qui est revenu "chez lui", car il est originaire de la Charente Maritime et y vit) à reçu la plaque du port de la part de Nicolas Gauthier, Président du directoire du port.



LE BOREAL (Mata-Utu) - IMO 9502506 - Indicatif d'appel FLSY - Navire de croisières - 142,10 (LPP 126,20)x18,00x20,40 m - TE 4,80 m - JB 10 944 - JN 3 427 - PL 1 400 t - Ptot 6 400 kW (quatre moteurs diesel-électriques 4T-8cyl Wärtsilä 8L20 couplés à quatre générateurs de 1 500 kW chacun qui alimentent deux moteurs électriques (de 2 300 kW) entraînant deux hélices à pas fixe) - V 16 nd - Propulseur d'étrave (800 kW) - Générat. 3 x 1 600 kW / 1 x 600 kW - Cap. 264 passagers (132 cabines dont 95 % avec balcon) - Equipage 139 - Sept ponts - Système de positionnement dynamique - Label Green Ship - Constr. 2 010 (Fincantieri, Chantier d'Ancone, Italie) - Propr. CMA CGM (Marseille, France) - Gérant/Opérat. Compagnie du Ponant (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : L'AUSTRAL (IMO 9502518) - LE SOLEAL (IMO 9641675 / Livrable en juin 2013).


Un grand merci à la Station de pilotage La Rochelle - Charente pour cet embarquement et à Yvon Disnard, patron de la vedette de pilotage, pour m'avoir facilité les prises de vues.
Françoise Massard - 24.04.2012

© Françoise Massard
www.cargos-paquebots.net