Sortie de cale sèche du H.E.F. EXPRESS (22 juillet 2010)
Françoise Massard
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Le 18 mai dernier, on le sait, le cargo OMG GATCHINA a été vendu aux enchères, pour 1,2 M€, à l'armateur égyptien Ahmed Halifa qui l'a renommé H.E.F. EXPRESS. Transféré, il y a juste un mois (le 20.06 exactement), du quai du bassin à flot, où il était immobilisé depuis dix-huit mois, dans la plus grande (176 x 22 m) des deux formes de radoub du GPMLR, il a été l'objet de réparations-maintenance (révision du moteur de propulsion, des groupes électrogènes, de l'appareil à gouverner, des vannes de coque, etc.) et d'un carénage complet. Ces travaux, effectués par les sociétés locales Lecamus et Shipelec (du Pôle de Réparation et de Construction navale de La Rochelle), ainsi q"un intervenant des chantiers navals de Gdansk (Pologne), sont terminés. On le voit ici, le 22.07.2010, sur le point de quitter la cale sèche pour rejoindre, pour quelques jours encore, son ancien poste à quai.

A noter que ce navire, avec ses presque 110 m de long, est le plus gros jamais reçu dans cette forme de radoub (au moins depuis la fermeture des Chantiers de La Rochelle-Pallice). Par ailleurs, c'est un navire lourd (même lège) car sa double coque est renforcée "glace" et "transport de colis lourds". L'attinage a donc dû être calculé en conséquence.



Encore quelques remous, mais le remplissage de la cale est presque terminé...



... et les remorqueurs rochelais VB LE HAVRE et ATTENTIF se prépositionnent. Les lamaneurs sont également prêts à intervenir.



Sur la deuxième photo ci-dessus, on aperçoit l'une des extrémités du bateau-porte qui ferme la cale de radoub.



Dans un premier temps, le cargo sort tout doucement de la forme, en marche arrière, par ses propres moyens, en jouant sur ses aussières avant et arrière (amarres de bout et gardes), les lamaneurs les déplaçant au fur et à mesure. Puis le VB LE HAVRE pénètre légèrement dans le sas et passe sa remorque à l'arrière du cargo.



Le H.E.F. EXPRESS continue de reculer doucement, le VB LE HAVRE croché à l'arrière, et sa proue maintenue dans l'axe du sas par ses amarres de bout avant bien égalisées, les gardes étant décapelées et capelées de bollard en bollard (de quais) au fur et à mesure du recul du cargo.



La manœuvre se déroule parfaitement et ce n'est que le soleil qui fait froncer les yeux du pilote Warion.


L'arrière du cargo est déjà sorti du sas et le deuxième remorqueur va bientôt pouvoir intervenir à son tour.


L'étrave du H.E.F. EXPRESS est maintenant claire de l'entrée de la cale, le navire est entièrement sorti du sas, le remorqueur ATTENTIF lui passe donc la touline puis file sa remorque à l'avant.


Avant lente pour le VB LE HAVRE. Le cargo continue de progresser doucement, à reculons, dans le bassin à flot, la proue maintenue dans l'axe par l'ATTENTIF. Le cargo se dirige vers le quai BF09 où les lamaneurs l'attendent déjà.


Les premières aussières sont capelées sur les bittes du quai et le VB LE HAVRE est libéré le premier.


L'ATTENTIF reste croché tant que toutes les amarres avant ne sont pas à quai, puis est à son tour libéré.. La manœuvre, qui s'est déroulée par un temps idéal (soleil et peu de vent), aura demandé environ une heure et demi. Le H.E.F. EXPRESS va rester à quai encore une dizaine de jours (au moins) pour parachever les travaux puis reprendra enfin sa navigation. Il sera resté désarmé pas loin de 18 mois.


Il devrait recommencer ses rotations entre l'Egypte et la France, chargeant des engrais à Port-Saïd et les déchargeant à La Rochelle, où il rechargera ensuite des céréales avant de remettre le cap sur l'Égypte.


Françoise Massard - 14.11.2010

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net