BOURBON ORCA, un navire remorqueur et releveur d'ancres de dernière génération
Françoise Massard


Le BOURBON ORCA - ULSTEIN AX 104, le dernier né des navires de service à l'offshore pétrolier de BOURBON, a été tout récemment baptisé (le 24.06.2006) à Aalesund (Norvège). La marraine en est Madame Kristin Krohn Devold, ancienne Ministre de la Défense norvégienne et actuelle Secrétaire Générale au Tourisme.

Il s'agit d'un navire AHTS (Anchor Handling Tug Supply Vessel), c'est-à-dire un navire remorqueur ravitailleur releveur d'ancres. Il est, depuis avant-hier, immédiatement affecté à l'exécution d'un contrat passé avec la société Norsk Hydro (dès le 20 février 2006).

Son design très innovant, avec une étrave à profil inversé (le pont n'avance pas, comme à l'habitude, au-dessus du niveau de la mer), lui confère une meilleure stabilité et une plus grande manœuvrabilité, tout en lui permettant une plus grande vitesse de croisière même par forte houle, bien que consommant nettement moins de carburant. Ce concept, fruit de la collaboration entre Bourbon Offshore Norway et Ulstein Design AS, et déposé sous le nom de Ulstein X-Bow®, minimise les mouvements de tangage ainsi que les bruits et vibrations lorsque le navire est en route. Le pont reçoit ainsi moins de paquets de mer.

Enfin, lorsque le navire est en position dynamique, cette forme de carène limite les effets de remous et de claquements des vagues contre la coque. Le BOURBON ORCA restera donc opérationnel dans des conditons de mer très difficiles, courantes en Mer du Nord. Bien sûr, les différentes qualités précédemment énoncées, ainsi que la plateforme arrière entièrement automatisée (cf. infra), concourent à de meilleures conditions de travail et à une sécurité accrue pour le personnel embarqué.


Caractéristiques principales
Longueur HT
86,20 m
Largeur
18,50 m
Tirant d'eau max.
 7,00  m
Puissance
11 520 kW
+ 3 330 kW
Vitesse
16,5 nds


Au-delà de ce nouveau concept de coque, le BOURBON ORCA présente une autre innovation : un nouveau système sécurisé de relevage d'ancres : le SAHS (Safe Anchor Handling System) qui permet de supprimer toute présence humaine sur le pont arrière du navire lors des opérations les plus dangereuses.

Pour arriver à cette solution — plateforme arrière de travail entièrement automatisée — Bourbon Offshore Norway et Ulstein Design ont fait appel à la société Odim.

Le pont arrière, articulé, est équipé de deux puissantes grues mobiles munies de pinces-crochets articulées et d'un système de commande et de vidéosurveillance actionné à distance.


 
Pont articulé
 
Relevage d'ancre automatisé

Un système mobile de relevage d'ancre remplace le classique stern roller (comme sur le BOURBON ALEXANDRE, par exemple). Aucun membre d'équipage n'étant sur le pont arrière, le principe QHSE (Qualité Hygiène Sécurité Environnement) cher à BOURBON est donc totalement appliqué, puisqu'il n'y a de la sorte aucun risque d'accident même en cas de rupture de câbles.


Autre application : récupération d'une bouée

Enfin, dernière innovation pour ce navire décidément avant-gardiste : la propulsion diesel-électrique associée à des propulseurs azimutaux, entraînant une diminution du coût total d'exploitation. A noter aussi les moindres rejets gazeux à l'atmosphère. Même si le coût initial est plus élevé qu'un système de propulsion plus conventionnel, ce surcoût sera compensé par des économies substantielles de carburant et une moindre usure des moteurs.





© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net