La frégate L'HERMIONE en escale inaugurale à Bordeaux (07-13.10.2014)
Françoise Massard / Adrien Etcheverry
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Depuis que la frégate de la liberté L'HERMIONE a quitté sa forme de radoub à Rochefort il y a juste un mois, elle a déjà fait preuve de ses excellentes qualités nautiques, sous voiles, selon son commandant Yann Cariou. Diverses escales techniques ont et auront lieu d'ici son retour à Rochefort à la mi-novembre 2014, dont une plus longue que prévu à La Rochelle (pour changer ses azipods). Mais cette escale à Bordeaux est la toute première escale publique de la réplique de la frégate qui emmena La Fayette en Amérique en 1780. Choisie pour sa cohérence historique avec l'aventure de L'HERMIONE, cette escale a été rendue possible par l'implication très forte de la municipalité bordelaise et par le soutien financier de partenaires privés (BTP Banque, SMA, FFB). Sur les photos ci-dessous, la frégate est vue de la Pointe de Grave (commune du Verdon), à l'entrée de l'estuaire de la Gironde.

L'HERMIONE
L'HERMIONE
L'HERMIONE

Bien que L'HERMIONE ait affronté des conditions de mer difficiles, avec 42 nd en rafales et 4 m de creux, avant d'entrer dans l'estuaire de la Gironde, elle a pu effectuer sa remontée du fleuve dans le timing prévu. On la voit ci-dessous lors de son passage à Pauillac (situé sur la rive gauche de la Gironde, à une cinquantaine de kilomètres à l'aval de Bordeaux, et port d'accostage des navires qui transportent les tronçons d'Airbus avant leur assemblage à Toulouse, cf. ici).


L'HERMIONE
L'HERMIONE

Passage majestueux sous le pont Chaban-Delmas à 19h, sous les yeux de plusieurs dizaines de milliers de Bordelais.


L'HERMIONE
L'HERMIONE

Arrivée évidemment aux moteurs (législation obligeant), mais remise partielle sous voiles une fois L'HERMIONE à quai.


L'HERMIONE
L'HERMIONE

L'HERMIONE est restée amarrée pendant cinq jours au Port de la Lune (sur la rive gauche de la Garonne), en plein centre ville de Bordeaux, un peu à l'aval du fameux pont de pierre (premier pont de Bordeaux, conçu par les ingénieurs Deschamps et Billaudel, long de 486 m et doté de 17 arches, ouvert à la circulation en 1822) et face aux superbes façades des bâtiments du XVIIIe siècle — construits sur les quais, notamment aux Chartrons où se négociait le vin — et qui symbolisent encore aujourd'hui la physionomie de la ville de Bordeaux et qui lui vaut d'être classée, depuis le 28 juin 2007, au patrimoine mondial de l'Unesco (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture).


L'HERMIONE
L'HERMIONE
L'HERMIONE

L'escale de Bordeaux permet de compléter le financement du voyage américain de la frégate en 2015, voyage qui débutera à la mi-avril 2015 et durera 4 mois, avec une dizaine d'escales sur la côte Est des Etats-Unis (cf. carte), escales qui devraient connaître un vif succès populaire grâce à l'action de l'association américaine Friends of Hermione et au soutien de l'Association des grands voiliers américains qui feront une parade exceptionnelle en l'honneur de L'HERMIONE dans plusieurs ports américains. A l'occasion de cette escale bordelaise, Benedict Donnelly, Président de l'association Hermione-La Fayette, a lancé un appel aux entreprises françaises concernées par les Etats-Unis en leur proposant de rejoindre les entreprises comme Moet-Hennessy qui ont choisi d'associer aux Etats-Unis leur image à celle de L'HERMIONE. La frégate a appareillé de Bordeaux le 13.10 au matin afin de poursuivre ses essais en mer, avant son retour à Rochefort mi-novembre.


Françoise Massard - 23.10.2014

© Françoise Massard 
 www.cargos-paquebots.net