Un demi-tour du monde à bord du CMA CGM NABUCCO (déc.2006-févr. 2007)
Françoise Massard




Exercice d'abandon du navire

La journée du 19 décembre, à quai à Rotterdam, est mise à profit pour faire un exercice d'abandon du navire (abandon ship drill). Ce test grandeur nature est managé avec brio par le "Second" (Second Capitaine) et tout l'équipage y participe avec le plus grand sérieux.

Il est 16h15. L'alarme d'abandon du navire a retenti : un coup bref suivi d'un coup long, le tout répété plusieurs fois. Tous les membres d'équipage munis de leurs casques, et avec leur combinaison de survie sous le bras, rejoignent au plus vite le gymnasium (pont C).

Le Second vérifie que chaque
membre d'équipage connaît
exactement son rôle
Treuil de commande des
bossoirs de l'embarcation
tribord
Avant de faire l'exercice en vraie grandeur, un test
de débordement et de descente "à vide" de l'embarcation est
effectué. Cela permet de vérifier la connaissance des procédures
et le bon fonctionnement des matériels
La descente de l'embarcation (sans toutefois qu'elle ne touche l'eau) puis sa remontée s'effectuent sans problème
L'embarcation est de nouveau
à son poste de mer
Les volontaires ont bien sûr
enfilé leur brassière de sauvetage
avant d'embarquer
Intérieur de l'embarcation
Embarquement des membres d'équipage qui participent à l'exercice, le Second ferme la marche
Toutes vérifications faites et les portes (latérales et arrières) bien fermées, les saisines desserrées, les bossoirs sont débordés (les marins sont un peu secoués dans leur embarcation... ), puis la descente de l'embarcation commence
Lancement du moteur
à mi-chemin
La descente s'est parfaitement
déroulée (sous l'œil
attentif du bosco)
Après avoir largué les crocs,
l'embarcation fait un rond
dans l'eau...
... puis revient
au navire.
J'admire les lumières du soleil couchant pendant que, 25 à 30 m plus bas, l'équipage s'escrime à refixer correctement
les crocs des bossoirs sur l'embarcation (opération évidemment cruciale), avant que commence
la lente remontée de l'embarcation
Exercice parfaitement réussi. L'équipage revient sur le Nabucco.
Coup de chapeau au professionnalisme de tous.
Il n'y a plus qu'à re-goupiller tous les éléments mobiles
et à resserrer les saisines

Retour à l'écran principal

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net