Un demi-tour du monde à bord du CMA CGM NABUCCO (déc.2006-févr. 2007)
Françoise Massard



Lundi 22  janvier 2007

De Chiwan à Suez

Nous avons quitté Chiwan hier après-midi, et c'est une navigation d'une douzaine de jours que nous entamons, avant de remonter le Canal de Suez. C'est donc la route de retour qui s'amorce, ETA au Havre : le 08.02.07 en soirée. Mon débarquement est donc prévu le 09.02 dans la matinée. Mais n'y pensons pas et continuons de profiter de ces intenses moments passés en mer.

 
 
 

Le lieutenant Administration Gosa (à droite de la console de commande de barre) et le lieutenant de navigation Rougeulle,
au moment du changement de quart de midi

Le premier, roumain, a une formation "pont" ; le second, français, est en revanche "polyvalent" et ses navigations successives le verront tantôt à la passerelle, tantôt à la machine. Leur formation (Bac + 5), niveau ingénieur, est très complète : navigation, bien sûr, mais aussi mécanique, électronique, informatique, météorologie, gestion, etc. Ils alternent les périodes de cours aux "Hydros" (Ecoles nationales de la Marine marchande, pour les officiers français) et les périodes de navigation, leurs "diplômes" n'étant validés en "brevets" qu'après un certain temps de navigation. Le "Zef" (terme potache marin pour désigner l'élève-officier) qui est actuellement à bord du Nabucco a son diplôme de l'Hydro du Havre, mais n'a pas encore assez de temps de navigation pour avoir le brevet de lieutenant. Les officiers sont évidemment "notés" par le Commandant et le Chef à chacun de leurs embarquements.

 

Le changement de temps est impressionnant. Nous n'avons vu les côtes chinoises que sous une épaisse brume, parfois accompagnée de pluie. Il faisait par ailleurs froid. Vingt-quatre heures plus tard, nous avons déjà plus de 25 °C (air et eau), beau temps, bonne visibilité.


Point de midi
: pression 1 027 hPa - température de l'air 26 °C - température de l'eau 25 °C - humidité relative 84 % - vent E force 5-6 - état de la mer 3 - route de fond 195° - dérive +1° - correction gyro 0° - déviation +5° - cap gyro 194° - cap compas 189° - latitude 16° 03,5' N - longitude 111° 3,5' E - distance totale parcourue depuis "en route libre" 413 nm (33 nm avant ERL) - distance à parcourir d'ici Suez 5 967 nm - vitesse moyenne du jour 24,5 nds

Les repas sont pris à heures fixes (12 h 30 et 19 h 30). Les passagers déjeunent dans la salle à manger des officiers, mais malheureusement pas à la même table, sauf le dimanche, les jours de fêtes ou à l'occasion d'anniversaires ou autres situations "exceptionnelles" comme aujourd'hui où le perdant d'un pari, bon joueur, offrait le champagne ! Les passagers, en l'occurrence... moi (puisque j'aurais fait les trois-quarts du voyage comme seule passagère), sont alors conviés au "pot" qui a lieu au carré des officiers, puis partagent le repas des "Chefs", présidé par le "Maître à bord après Dieu" ! Protocole de circonstance, service de classe, mais ambiance très conviviale. Tenue "correcte" toutefois : pantalon bleu marine et chemise blanche (ou claire) de rigueur. Pas de galons à table en général. Vrai moment de pause pour ces officiers. Le reste du temps, la tenue est plutôt le "jean" ou le short et le tee-shirt (à la passerelle) et la combinaison de travail (blanche... pour les "chefs", bleu ou beige), "casual day"... tous les jours en somme. Les galons sont peu portés, hormis aux atterrissages dans les ports et aux appareillages ou lorsque des "Officiels" sont à bord.

A
B
C
D

Photo A : de l'avant vers le fond, le Chef Ropars, le Commandant Coat, le Second Travers et le Lieutenant Sécurité Bucur. Le Lieutenant Mécanicien Berrier se cache, mais pas pour longtemps... puisqu'on le retrouve sur la photo B.
Photo C : toujours de l'avant vers le fond, le Lieutenant Administration Gosa, le Lieutenant Mécanicien Sandu, le Second Mécanicien Dje Bi Dje, le Zef Jamet, le Maître d'hôtel Bucur.
Photo D : les mêmes, plus la passagère qui préside...

Chaque midi, sur les tables, un feuillet "menu" concocté par le Zef : les plats du déjeuner et du dîner bien sûr, mais aussi les informations du jour comme les exercices de sécurité ou les tâches administratives à accomplir (feuilles de temps, etc.) ou, plus plaisant, l'ouverture de la "cave" (local de vente aux marins du bord et aux passagers de cartouches de cigarettes, de sodas et apéritifs) ou l'annonce d'un "pot" ! Des contrepèteries et surtout des images de fond — pas toujours pour premiers communiants — agrémentent ces menus.


Le café est servi par le maître d'hôtel au carré des officiers (situé à l'étage supérieur, un escalier permettant de l'atteindre directement à partir de la salle à manger).

 
 
 
Un inconnu, au loin
 

La mer est quasi pour nous ! Donc pas de photos à faire (hormis celle ci-dessus... juste pour dire que je ne suis pas restée un seul jour sans voir de navires !). Cela va me permettre de rattrapper mon retard de la tournée chinoise où les escales étaient tellement courtes que je n'arrivais pas à exploiter au fur et à mesure mes documents tant les atterrissages et appareillages se suivaient à un rythme endiablé. Je fais aussi un peu de quart... je plaisante...


Faussement sérieuse... car plutôt cool la Zef !

J'en profite surtout pour étudier d'un peu plus près les différents instruments de navigation, de contrôle et de sécurité disponibles à la passerelle.



Mardi 23  janvier 2007

S'il y a eu de nombreuses averses cette nuit, avec une visibilité réduite sous les grains (selon l'officier de quart), en revanche ce matin il règne un beau soleil et la température extérieure est fort agréable ! Tous les écrans pare-soleil sont donc baissés à la passerelle : la superbe console de commandement, vert pâle, prend du coup un léger reflet violacé . Très peu de trafic ce matin... juste vu (à portée d'appareil photo en tout cas) le STOVE TRADER, sur le coup des 11 h AM. Egalement quelques pêcheurs en route.

STOVE TRADER
STOVE TRADER

STOVE TRADER -
Ex WESTERN OBELISK - IMO 9182497 - Cargo de divers - 185,73 x 30,95 x 16,4 m - TE 11,78 m - JB 26 966 ums - JN 15 344 ums - PL 46 223 t - Constr. 1999 (Oshima Shipbuilding Co., Japon) - Pav. Norvège.

Notre progression en Mer de Chine Méridionale, cap sur Singapour

Toutes les cartes sont annotées (au crayon) car les lieutenants de quart font le point toutes les heures (une sonnerie les appelle d'ailleurs à le faire) et le reportent sur la carte. Les points horaires se retrouvent normalement sur la route préalablement tracée sur la carte papier (route proposée par le lieutenant de navigation, validée par le "Maître à bord après Dieu", puis enregistrée électroniquement par le "lieut-nav" sous forme de "way points").


Point de midi
: pression 1 024 hPa - température de l'air 25 °C - température de l'eau 26 °C - humidité relative 84 % - vent ENE force 4 - état de la mer 3 - route de fond 210° - dérive 0° - correction gyro 0° - déviation –1° - cap gyro 210° - cap compas 211° - latitude 06° 39,5' N - longitude 107° 29,4' E - distance totale parcourue depuis "en route libre" 1 025 nm (+ 33 nm avant ERL) - distance restant à parcourir d'ici Suez 5 355 nm (distance parcourue durant les dernières 24 h : 612 nm) - vitesse moyenne du jour 25,5 nds

Si ce matin le trafic était peu intense, en revanche, au retour du déjeuner, concentration de navires comme le montre l'écran radar et la carte électronique ci-dessous. L'un d'eux, pris au hasard.

Point trafic à 13 h 20 heure locale (soit 6 h 20 heure Paris)
MARYLEBONE (London)

MARYLEBONE
- IMO 9220718 - Ex OCEAN MARINER - Vraquier - 187,30 x 32,20 x 16,55 m - TE 11,69 m - JB 27 581 ums - JN 16 641 ums - PL 48 377 t - V 14,5 nds - Capacité GRN 61 782 m3 - P  7 870 kW - Constr. 2001(Sanoyas Hishino Meisho Co) - Pav. Royaume-Uni.

Pendant que je musarde, en rêvassant, sur l'aileron bâbord, l'équipe des peintres s'active à repeindre le pont le plus élévé du navire, au-dessus de la passerelle, que j'affectionne d'ailleurs tout particulièrement lorsque l'on atterrit dans un nouveau port car la vue y est quasiment à 360°. A l'occasion, j'y aide le timonier à hisser les pavillons.

 
 

Ce soir, vers minuit, nous passerons par le travers de Singapour. Il sera dit que je passerai le détroit de Singapour de nuit, à l'aller comme au retour ! C'est donc sur la carte que je suis notre périple...

Détroit de Singapour
Cartes détaillées du même détroit


Mercredi 24  janvier 2007

Journée de navigation dans le détroit de Malacca

Le passage du détroit de Singapour au détroit de Malacca s'est fait vers 4 h du matin. Inutile de préciser que je n'ai rien vu...
Toute cette matinée, beau temps, avec une petite brise toutefois, et beaucoup de trafic contrairement à la journée d'hier. Je passe donc ma matinée sur les ailerons de passerelle, passant de l'un à l'autre au gré des navires que nous croisons ou que nous... "laissons sur place" quand nous les doublons, tellement le CMA CGM Nabucco va vite (nous naviguons à 25 nds, toujours dans le détroit de Malacca, au moment même où j'écris ces lignes).


Le Nabucco n'est vraiment pas tout seul dans le détroit
Notre navigation dans le DST nous rapproche de la côte

Comme les cartes électroniques ci-dessus le montrent, les navires sont si nombreux
qu'il m'est aisé de les photographier deux par deux !

OCEAN PEACE
GAS ORIENTAL
PAC SULU
KS MERCURY
OCEAN PEACE
GAS ORIENTAL (Valletta)
PAC SULU
KS MERCURY (Nassau)

• OCEAN PEACE
- IMO 8213691 - Ex SINCERE OLYMPUS - Vraquier - JB 21 691 ums - PL 37 027 t - Constr. 1982 - Pav. Panama.
• GAS ORIENTAL - IMO 9247209 - LPG - JB 22 943 ums - 174,2 x  28,0 x 17,8 m - TE 10,42 m - JN 6 883 ums - PL 26 534 ums - V 16,5 nds - P 9 988 kW - Capacité 35 533 m3 - Constr. 2003 - Pav. Malte.

• PAC SULU - IMO 9264233 - 103,2(LPP) x 18,2 x 8,4 m - JB 5 234 ums - JN 2 724 ums - PL 6 030 t - 4 320 kW - Mot. Caterpillar 9M32MC - Constr. 2002 (Jiangsu Eastern Shipyard) - Pav. Singapour.
• KS MERCURY - IMO 8908777 - Navire de transport de bois en copeaux - 199,9 x 32,2 x 18,5 m - TE 10,32 m - JB 39 145 ums - JN 16 899 ums - PL 43 003 t - V 14,4 nds - Capacité 99 587 m3 - Constr. 1990 - Pav. Bahamas.

RIVA
GAS CHIOS
LOK PREM
RIVA (Panama)
EASTERN BRIGHT (Panama)
GAS CHIOS
LOK PREM


• 
RIVA -
IMO 8000525 - Ex PRIDE - Vraquier - JB 67 727 ums - Constr. 1981 - Pav. Panama.
• EASTERN BRIGHT - IMO 9187588 - Ex UNIX BRIGHT - 105,3(LPP) x 18,6 x 10,5 m - JB 5 732 ums - JN 2 832 ums - PL 9 123 t - V 14,2 nds - P 3 939 kW - Mot. 6 cyl. Hanshin Diesel Works 6L35MC - Constr. 1998 (Higaki Shipbuilding Co) - Pav. Panama.
• GAS CHIOS - IMO 9032264 - Ex WETHERBY - Ex GAZ VENTURE - Ex G. VENTURE - LPG - JB 6 322 ums - Constr. 1991 - Pav. Iles Marshall.
• LOK PREM - IMO 8126771 - Vraquier - JB 16 818 ums - Constr. 1990 - Pav. Inde.


MAKIRI GREEN
PU CHENG
BW SISU
PETRO OPTI
MAKIRI GREEN
PU CHENG (Guangzhou)
BW SISU (Stavanger)
PETRO OPTI (Port Kelang)


• 
MAKIRI GREEN -
IMO 9187045 - Cargo de divers - JB 11 894 ums - Constr. 1999 - Pav. Pays-Bas.
• PU CHENG - IMO 7610115 - Cargo de divers - 149,80 x 12,25 x 21,00 m - TE 9,26 m - JB 9 979 ums - JN 6 653 ums - PL 16 070 t - Constr. 1977 ( A.G. Weser Seebeckwerft) - Pav. Chine.
• BW SISU - IMO 7411545 - LPG - 224,76 x 34,2 x 21,6 m - TE 13 m - JB 
44 076 ums - JN 18 807 ums - PL 55 173 t - Constr. 1978 ( Oy Wärtsilä AB) - Pav. Norvège.
• PETRO OPTI - IMO 9101467 - Pétrolier - 110,0 x 17,5 x 9,0 m - TE 6,8 m - JB 4 974 ums - JN 2 351 ums - PL 7 474 t - V 12 nds - P 2 942 kW - Capacité 8 313 m3 - Constr. 1995 - Pav. Malaisie.



Point de midi
: pression 1 028 hPa - température de l'air 29 °C - température de l'eau 28 °C - humidité relative 78 % - vent SW force 3 - état de la mer 1 - route de fond 308° - dérive 0° - correction gyro 0° - déviation –10° - cap gyro 308° - cap compas 318° - latitude 02° 29,9' N - longitude 101° 36,1' E - distance totale parcourue depuis "en route libre" 1 590 nm (+ 33 nm avant ERL) - distance restant à parcourir d'ici Suez 4 790 nm (distance parcourue durant les dernières 24 h : 565 nm) - vitesse moyenne du jour 23,5 nds

C.S. QUEEN
SUNRISE IRIS
C.S. QUEEN
Un des quelque 80 voituriers EUKOR
DESPINA


• 
SUNRISE IRIS -
IMO 9078098 - Chimiquier - JB 4 893 ums - Constr. 1994 - Pav. Panama.
• C.S. QUEEN - IMO 9185748 - Vraquier - 225,0 x 32,2 x 18,7 m - TE 13,52 m - JB 37 775 ums - JN 23 948 ums - PL 72 465 t - 14,5 m - P 8 826 kW - Capacité 84 790 m3 - Constr. 1998 - Pav. Panama.
• DESPINA - IMO 9034339 - Ex PACIFIC BRILLIANCE - Vraquier - 215,6 x 32,2 x 18 m - JB 36 438 ums - JN 22 310 ums - PL 66 698 t - P 9 101 kW - V 16,3 nds - Constr. 1993 (Jiangnan Shipyard) - Pav. Grèce. (Identifié par Yvon Perchoc)


ORCHID
SARI MARINA
 ITAL GRACE
ORCHID
SARI MARINA
ITAL GRACE (Trieste)


• ORCHID - IMO 9082166 - Pétrolier - 98,97(LPP) x 18,79 x 8,5 m - JB 4 688 ums - JN 2 124 ums - PL 6 901 t - P 1 380 kW - Constr. 1993 (Jurong Shipyard) - Pav. Singapour.
• SARI MARINA - IMO 9002556 - Pétrolier - 98,7 (LPP) x 16,8 x 8,3 m - JB 3 727 ums - JN 2 431 ums - PL 7 162 t - P 2 648 kW - V 11,5 nds - Constr. 1991 - Pav. Malaisie.
• ITAL GRACE - IMO 8217025 - Ex LT GRACE - JB 37 479 ums - Constr. 1984 - Pav. Italie.


L'entretien du navire est permanent (la rouille est la hantise du marin), et cette longue traversée de 6 412 nm (# 11 875 km) entre Chiwan et Suez, avec un soleil magnifique, est l'occasion d'accélérer la remise à neuf du pont-passerelle. Les lances haute pression éliminent embruns et suies. Puis, les peintres troquent les lances contre les rouleaux à longs manches.


Grande toilette pour le Nabucco, les peintres poursuivent leur travail

Le Commandant, profitant de ces longues journées de navigation, a prévu pour cet après-midi un exercice anti-incendie dans le local des séparateurs. Tout l'équipage devant y participer, c'est le Commandant qui assure le quart à la passerelle (il en assure d'ailleurs un partiellement tous les après-midis, de même que le Second).
Après l'exercice, retour à la passerelle, mais RAS, hormis quelques pêcheurs en route et quelques navires trop éloignés pour qu'ils vaillent une photo. Ce sera donc dîner, puis envoi de quelques courriels et enfin lecture. Même pas un léger roulis pour m'endormir !



Nous revenons cette nuit à UT+7. Nous n'avons donc plus que 6 h d'avance sur la France. Nous commençons à récupérer les heures de sommeil que les fuseaux horaires nous avaient pris dans le sens Eastbound.


Jeudi 25  janvier 2007

Lever du jour sur un ciel clair. Je ne sais pas trop quel jour on est, en tout cas je n'en suis pas sûre (c'est fou comme on perd ses repères temporels en mer, surtout lors d'une longue navigation sans escales comme en ce moment et... que l'on n'a pas — comme moi — d'obligations professionnelles qui scandent obligatoirement le temps), mais les viennoiseries du petit déjeuner me confirment qu'on est bien jeudi (il y en a les jeudis et dimanches ; les autres jours, pain, biscottes, céréales à volonté, avec thé, café, chocolat, plus jus d'orange, yaourts, fruits, etc. Dur, dur de ne pas prendre de kilos !). Quand je monte à la passerelle, il fait dèjà 30 °C à 9 h du matin.


K. FREESIA
TANEA
K. FREESIA
Golfe du Bengale
TANEA


• K. FREESIA - IMO 9186584 - LNG - 277 x 43,4 x 21,3 - TE 12 m - JB 95 381 ums - JN 28 614 ums - PL 76 022 t - V 20,2 nds - P 29 420 kW - Constr. 2000 (Daewoo Shipbuilding & Marine Eng. Co) - Pav. Panama.
• TANEA - IMO 9285835 - Ex GANSTAR - Pétrolier - 249,86 x 43,83 x 21,3 m - TE 13,6 m - JB 62 806 ums - JN 34 551 ums - PL 115 340 t - Constr. 2005 (Samsung Heavy Industries Co. Ltd., Koje Shipyard, Corée) - Pav. Ile de Man.


Deux rencontres (photos ci-dessus), alors que nous naviguons entre les îles de Sumatra et de Nicobar. Notre route est au 270°. Puis léger coup de barre pour ramener le Nabucco au 266° afin de viser la pointe sud du Sri Lanka.
Matinée studieuse : je travaille (à la passerelle) sur mon "rapport de mer". Jumelles et appareil photos... à proximité.



Point de midi
: pression 1 022 hPa - température de l'air 30 °C - température de l'eau 29 °C - humidité relative 85 % - vent SE force 5/6 - état de la mer 3 - route de fond 270° - dérive +2° - correction gyro 0° - déviation –11° - cap gyro 268° - cap compas 279° - latitude 06° 20,7' N - longitude 92° 55,3' E - distance totale parcourue depuis "en route libre" 2177 nm (+ 33 nm avant ERL) - distance restant à parcourir d'ici Suez 4 203 nm (distance parcourue durant les dernières 24 h : 587 nm) - vitesse moyenne du jour 23,4 nds

Notre navigation se poursuit cet après-midi dans le Golfe du Bengale. Rien à signaler, si ce n'est un phénomène météo brutal et très rapide, aux environs de 16 h 30 : un nuage tourbillonnaire, mais le temps que je prenne mon appareil, il avait quasi disparu (cf. la queue du tourbillon sur la partie inférieure droite de la photo ci-dessous). Il s'agit probablement de ce que les météorologues appellent une 'trombe marine" : tourbillon de vent intense, en forme d'entonnoir sortant d'un cumulo-nimbus.




Vendredi 26  janvier 2007


Nous avons de nouveau reculé nos montres d'une heure cette nuit. Nous sommes donc à UT+6. Nous n'avons plus que 5 h d'avance sur la France.

Pas toujours facile de s'y retrouver avec ces changements d'heure fréquents... Nous avons en effet avancé sept fois nos montres entre le Havre et Shanghai. Heureusement, pour nous y aider, à divers endroits du navire, des pendules donnent à la fois l'heure locale (UT+X) et l'heure universelle UT (Universal Time), comme celles de l'Administration Office, où il y en a même une troisième donnant l'heure à Paris, soit UT+1 (cf. photos ci-dessous).


10 h 55 à bord du Nabucco naviguant par le travers des Maldives et 04 h 55 à Greenwich (heure UT) et... 05 h 55 à Paris (UT+1). C'est également de l'Administration Office que nous gérons nos courriels (photo de droite), chacun à bord (membres d'équipage et passagers) ayant une adresse électronique personnelle protégée par mot de passe (service payant). C'est le Commandant qui assure l'envoi et la réception des courriels. Nous avons également à disposition un téléphone satellitaire (plus onéreux toutefois que le courrier électronique). Nos téléphones portables "passent" très bien aux escales et même lorsque nous longeons les côtes. Cette révolution dans les communications améliorent grandement les relations des marins à leurs familles... plus besoin de bouteilles à la mer dans les détroits !

Si nous avions retrouvé le beau temps depuis notre départ de Chine, cette journée s'augure sous une humidité... saturante, avec de forts grains. Le point de midi ne me désavoue hélas pas.



Point de midi
: pression 1 020 hPa - température de l'air 25 °C - température de l'eau 27 °C - humidité relative 92 % - vent NNE force 4 - état de la mer 3 - route de fond 266° - dérive 0° - correction gyro 0° - déviation –12° - cap gyro 266° - cap compas 278° - latitude 05° 57,5' N - longitude 83° 00' E - distance totale parcourue depuis "en route libre" 2770 nm (+ 33 nm avant ERL) - distance restant à parcourir d'ici Suez 3 610 nm (distance parcourue durant les dernières 24 h : 593 nm) - vitesse moyenne du jour 23,7 nds (nouvelle journée volontairement "économique", vu notre heure calculée d'arrivée à Suez)

La pluie gêne le travail des peintres, mais ne m'empêche pas de faire des incursions sur les ailerons de passerelle pour photographier les rares navires rencontrés d'assez près.


KANG CHANG
GREEN COVE
KANG CHANG (Hong Kong)
GREEN COVE (Port Kelang)
YAAD E MOHAMMED


• 
KANG CHANG - IMO 9238193 - Vraquier - JB 29 999 ums - Constr. 2002 - Pav. Hong Kong.
• GREEN COVE - Ex SHOHJIN - IMO 9073701 - Voiturier - 170 x 32,26 x 14,88 m - JB 50 308 ums - JN 15 093 ums - PL 16 178 t - P 11 787 kW - V 19 nds - Constr. 1994 - Pav. USA.
• YAAD E MOHAMMED - IMO 7632852 - Cargo de divers - Ex. AL-MOHAMMED - Ex DUCKY SINCERE - Ex CORAL ISLANDER - JB 14 294 ums - Constr. 1977 - Pav. Comores.


Cet après-midi, nouvel exercice de sécurité, dans le cadre des instructions Solas. Le Zef (ou encore le Cadet, l’élève officier quoi !) a fait à tout l’équipage un rappel des conditions d’abandon du navire (attention, fichier très lourd, près de 7 Mo) : signal, moyens collectifs d’abandon, équipement individuel, moyens de communications, etc., en complément de l'exercice précédent relatif à la combinaison de survie. Pendant ce temps là, le Commandant Coat faisait de nouveau le « maillon », autrement dit le quart. En lien, la présentation, fort bien faite, du Zef (au format Power Point "dynamique", donc à lire de préférence en diaporama).

 
 
 
 
La présentation a lieu dans la salle de restaurant de l'équipage
 

Autre attribution du Zef, l'organisation des loisirs lors des longues traversées comme cette navigation sans escales (une douzaine de jours) en mer de Chine, golfe du Bengale et océan Indien (plus de 6 400 milles). Ainsi, j'assiste ce soir aux demi-finales et à la finale du tournoi de ping-pong. Les participants sont tellement bons et tellement rapides que mes photos en sont floues ! Cela n'ôte rien à leurs performances. Félicitations au vainqueur, le lieutenant navigation Rougeulle.


Les premiers demi-finalistes, assis, les lieutenants Gosa et Rougeulle, assistent (et récupèrent...) à l'autre demi-finale opposant les timoniers Mocanu (de face) et Gheorghe (de dos). La finale a opposé les joueurs Mocanu et Rougeulle. Photo de droite, le vainqueur (de face). Bravo à lui.

Chiwan - Suez : 6 412 nm (# 11 875  km)
1 nm = 1,852 km



Page précédente
Page suivante

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net