De Vancouver à Pékin à bord du DIAMOND PRINCESS (septembre 2010)
Françoise Massard

La vignette du Diamond Princess, en haut à gauche de chaque page, renvoie à la première page du dossier. La flèche ci-contre (à droite) mène au bas de la page, d'où l'on peut naviguer de page en page. L'ancre-vignette (rouge) en bas de page renvoie en haut de page. Il est aussi possible, grâce à la barre d'outils ci-dessous, de faire une recherche par mot-clé, par date, par navire ou encore par page. Par ailleurs, cliquer (ou double-cliquer) sur les photos permet de les agrandir (Ctrl+w ou clic gauche sur la croix en haut de page ferme la fenêtre de l'image grand format et permet de revenir à l'écran principal).
Recherche par escale


Après avoir appareillé de Muroran le 26.09.2010 en soirée, et navigué toute la journée du 27.09 en mer du Japon, nous avons atteint les eaux territoriales russes hier soir. Le pilote est monté à bord peu avant 03h00 du matin et le DIAMOND PRINCESS a alors commencé son approche finale vers Vladivostok.



Mardi 28 septembre 2010

VLADIVOSTOK (Russie)

Contrairement à Muroran, cette fois-ci j'ai bien anticipé et j'ai calé mon réveil à l'heure correcte pour pouvoir assister en direct à notre accostage à Vladivostok que nous avons touché peu après 03h20. Nous étions totalement amarrés (poste 2) à 03h50. Trois heures d'ci la livraison (dans ma cabine) du petit déjeuner, je retourne donc dans ma bannette en attendant que le jour se lève.


Point de 08h30 — UTC 09h30 pm (21h30) - Position 43° 06,72' N / 131° 53,05' E - Température de l'air 12 °C - Humidité 75,0 % - Pression 1 010,0 hPa (en baisse) - Vent de Nord-Ouest force 3 - Partiellement nuageux - Mer "moderate" (1,25-2,50 m) - Accosté - Distance parcourue depuis Whittier 3 691,4 milles - Distance parcourue depuis Muroran 533,1 milles - Route à parcourir d'ici Vladivostok 523,5 milles.

Existant dès la fondation de la ville (1860) mais officiellement ouvert en 1897, le port de Vladivostok (43°07 N - 131°53 E / GMT+10) est le plus important de l'Extrême-Orient russe. Il fut déclaré "port franc" dès l'origine et le resta jusqu'au début du XXe siècle. Appartenant à la région de Primorsky, baigné par la mer du Japon et dominant la Baie de la Corne d'Or, il se développe dans sa majeure partie sur la pointe sud de la péninsule Muraviev-Amursky. Il est ouvert au trafic international depuis 1992 (Vladisvostok avait été fermé aux étrangers en 1948). Le tonnage annuel de marchandises est de l'ordre de 10 millions de tonnes (produits conteneurisés, produits sidérurgiques, céréales, produits pétroliers, voitures, pâte à papier, marchandises diverses). Vu sa proximité géographique avec l'Asie, les échanges commerciaux se font essentiellement avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud, Taiwan, etc. Il peut accueillir des navires jusqu'à 260 m de long, mais de tirant d'eau n'excédant pas 11,5 m. Port de commerce certes, mais surtout et ce dès l'origine, port militaire qui héberge encore aujourd'hui la "Flotte Russe du Pacifique" (beaucoup de "bateaux gris" sur les photos ci-après). C'est bien sûr, aussi, un port de pêche. L'armement Far Eastern Shipping Company, plus connu internationalement comme FESCO, y a son siège.


Vues zoomées sur la partie du port proche de la gare maritime devant laquelle nous avons accosté (grand bâtiment blanc en U sur les photos ci-dessous).


Juste à l'arrière de la gare maritime, la mythique gare du Transsibérien... magnifique et porteuse de rêves.


Le Transsibérien, ligne de chemin de fer la plus longue du monde (près de 9 300 km), relie Moscou à Vladivostok. Ce train légendaire traverse les monts Oural, la Sibérie, le lac Baïkal, le fleuve Amour, etc. (Ekaterinbourg, Omsk, Novossibirsk, Krasnoyarsk, Irkoutsk, Khabarovsk sont quelques-unes des villes traversées; parmi le quelque... millier de gares qui jalonnent la ligne). Quand Alexandre III décide en 1890 la construction de cette ligne, c'est avant tout pour des raisons stratégiques, pour pouvoir acheminer troupes, armes, vivres et matériel d'un bout à l'autre du pays et consolider sa façade maritime en Asie afin de mieux contrôler la Chine et le Japon. Les travaux débutèrent en 1891 (la première pierre fut posée par son fils, le futur Nicolas II, dernier empereur de Russie, entre 1894 et 1917), aux deux extrémités de la ligne en même temps pour accélérer les travaux. Avec de grosses difficultés techniques à surmonter (traversée du fleuve Amour et de la région longeant le lac Baikal en particulier), les travaux s'échelonnèrent sur plus de 20 ans. En effet, si la presque totalité de la ligne était achevée en 1904, ce n'est qu'en 1916 que les différents tronçons n'en firent vraiment plus qu'un seul de... 9 288 km, entièrement en territoire russe, et traversant sept fuseaux horaires (Moscou GMT+3 - Vladisvostok GMT+10).



A lire : Le Transsibérien : 1900-1916, par Bodo Thöns (et Kirsten Lutgen pour la traduction), A. Sutton Ed., ISBN 978-2-84910-153-7 — Trans-Siberian Handbook, par Thomas Bryn, Ed. Trailblazer Publications, 2003, ISBN 978-1873756706 — Transsibérien, voyage dans un train de légende, par Catherine Le Guen, Ed. Georama, 2002, ISBN 978-2-9514973-7-5 — Et bien sûr, le fameux poème de Blaise Cendrars : La prose du transsibérien et de la petite Jeanne de France, par Blaise Cendrars dont voici quelques lignes :

L'heure de Paris l'heure de Berlin l'heure de Saint-Pétersbourg et l'heure de toutes les gares (...)
Et l'avance perpétuelle du train
Tous les matins on met les montres à l'heure
Le train avance et le soleil retarde
Rien n'y fait, j'entends les cloches sonores
Le gros bourdon de Notre-Dame (...)


Dommage qu'à côté d'un si beau bâtiment chargé d'histoire existe un parking et, surtout, un parc de voitures partiellement (et d'ailleurs curieusement) découpées.


Ci-dessous, la gare maritime de Vladivostok.


La ville de Vladivostok telle qu'on la découvre lorsqu'on accoste au quai des paquebots, face à la gare maritime.


Vue générale de la partie centrale du port, lequel s'étale de part et d'autre, tout le long de la Baie de la Corne d'Or.


Une grosse partie de la Flotte Russe du Pacifique est amarrée sur les deux rives de la Baie de la Corne d'Or. A gauche, station de bacs (on voit, au premier plan, le ZALIV VOSTOK et, derrière lui, le BRIGADIR RISHKO). Sur la deuxième photo, trois navires hydrographiques, dont le MARSHAL GELOVANI (au premier plan).


Ci-dessous, au premier plan, le navire-hôpital IRTYSH qui comporte 300 lits, 7 salles de soins, 1 bloc opératoire et plusieurs laboratoires.


IRTYSH - Navire-hôpital de la classe Baïkal - 152,80x19,40 m - Déplacement 9 000 t - Ptot 11 480 kW (deux moteurs Zgoda-Sulzer 12ZV40Y48 / deux hélices) - V 20 nd - Propulseur d'étrave - Ailerons de stabilisation - Plateforme et hangar pour hélicoptère - Caisson de décompression - Equipage civil 124 - Personnel médical militaire 83 - Constr. 1990 (Warski shipyard, Szczecin, Pologne) - Pav. RUS. Trois sisters ships : YENISEISVIROB (désarmé en 1997) — Données fournies par Yves-Guy Bertrand.

Les deux navires de gauche (ci-dessous) sont les SHKIPER GYEK (ou GEK) et MANCHZHUR. Ce sont des patrouilleurs du type Komandor, construits par Danyard (Frederikshavn, Danemark), respectivement en 1989 et 1990. Mis en service, à l'origine, pour le Ministère des Pêches, ils sont armés maintenant par les Gardes Frontières pour la Police des Pêches. Deux autres navires de ce type furent construits par le même chantier : KOMANDOR (1989) et HERLUF BIDSTRUP (1990).


SHKIPER GYEK et MANCHZHUR - 88,30x13,60x4,70 m - PL 2 425 t - Ptot 5 740 kW (deux moteurs SEMT-Pielstick-Russkiy 6PC2.5L400 / deux hélices) - V 19 nd - Propulseur d'étrave (370 kW) - Ailerons stabilisateurs - Plateforme et hangar pour hélicoptère - Armement léger (mitrailleuses) - Equipement pour le remorquage: (traction au point fixe :25 t) - Grande infirmerie - Equipage 42 - Pav. RUS. — Données fournies par Yves-Guy Bertrand.

Des bacs relient les deux rives de la baie et desservent l'île Roussky. Ci-dessous, le ZALIV VOSTOK qui assure ce service depuis plus de 40 ans ! Les trois photos suivantes montrent les remorqueurs VOLEVOY - DUBROVNIK - BOGATYR.

ZALIV VOSTOK
ZALIV VOSTOK
VOLEVOY
DUBROVNIK
BOGATYR

ZALIV VOSTOK
(Vladivostok)
IMO 8935005 - Navire à passagers / Ro-Ro - 39,80x10,20x4,20 m - TE 2,80 m - JB 370 - JN 113 - PL 96 t - Ptot 663 kW (trois moteurs 4T-6cyl Pervomaysk 6CH25/34-2 couplés à trois générateurs alimentant deux moteurs électriques de propulsion / deux hélices à pas fixe) - V 9 nd - Cap. 300 passagers - Constr. 1970 (Kanonerskiy Sudoremontnyy Zavod, Leningrad / Saint-Petersbourg, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Mortrans (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.
VOLEVOY
(Vladivostok)
IMO 8724573 - Remorqueur - 29,30x8,60x4,30 m - TE 3,40 m - JB 182 - JN 54 - PL 57 t - Ptot 1 180 kW (deux moteurs 4T-8cyl Pervomaysk 8CHNP25/34 / deux hélices à pas variable) - V 11,5 nd - Constr. 1986 (Gorokhovetskiy Sudostroitelnyy Zavod, Gorokhovets, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Vladivostok Sea Fishing Port (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.
DUBROVNIK
(Sovetskaya Gavan)
IMO 8899835 - Indicatif d'appel UHLJ - Remorqueur - 35,78x9,49x4,50 m - TE 3,28 m - JB 270 - JN 81 - PL 89 t - Ptot 1 854 kW (deux moteurs 4T-6cyl Sulzer 6ASL25D / hélice à pas variable) - V 13,5 nd - Constr. 1987 (Brodogradiliste Tito, Belgrade, Serbie) - Propr./Gérant/Opérat. Rimsco (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.
BOGATYR
(Vladivostok)
IMO 8935976 - Remorqueur - 32,50x8,80x3,60 m - TE 2,98 m - JB 247 - PL 170 t - Ptot 1 910 kW (deux moteurs 4T-12cyl Caterpillar 3512TA / deux hélices à pas fixe) - V 10,5 nd - Constr. 1994 (Cheunggu Marine Industry,Ulsan, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Vladivostok Commercial Port (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.

Le transbordeur BRIGADIR RISHKO précédemment vu à quai.

BRIGADIR RISHKO
BRIGADIR RISHKO
BRIGADIR RISHKO

BRIGADIR RISHKO (Vladivostok) - IMO 8835970 - Navire à passagers / Ro-Ro - 49,72x12,78x4,80 m - TE 3,10 m - JB 1 028 - JN 308 - PL 254 t - Ptot 1 986 kW (trois moteurs 4T-6cyl SKL 6VD26/20AL / deux moteurs électriques de propulsion / deux hélices à pas fixe) - V 12,5 nd - Cap. 250 passagers - Constr. 1990 (Rizhskiy Sudoremontnyy Zavod, Riga, Lettonie) - Propr./Gérant/Opérat. Mortrans (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.

Ici, les remorqueurs VOLEVOY et ARGONAVT, puis le navire frigorifique PROGRESS (à la coque non blanche, contrairement aux habitudes), le cargo polyvalent VARANDEY, le transbordeur PRIMORETS et le remorqueur PERSEY (quasi sistership du VOLEVOY).

VOLEVOY et ARGONAVT
PROGRESS
varandey
PRIMORETS
PERSEY

ARGONAVT
(Vladivostok)
IMO 8935017 - Remorqueur - 29,30x8,49x4,34 m - TE 3,09 m - JB 187 - PL 46 t - Ptot 882 kW (deux moteurs 2T-6cyl Russkiy-Dizel 6D30/50-4-2 / deux hélices à pas variable) - V 11,4 nd - Constr. 1970 (Petrozavod, Leningrad/St-Petersbourg, Russie) - Propr./Gérant/Opérat.Vladivostok Sea Fishing Port (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.
PROGRESS
(Vladivostok)
IMO 8516615 Indicatif d'appel UFWZ - MMSI 273311860 - Cargo frigorifique - 103,00x17,00x9,65 m - TE 7,20 m - JB 4 295 - JN 1 305 - PL 3 750 t - P 5 700 kW (mot. 2T-5cyl B&W-H Cegielski 5L50MC / hélice à pas fixe) - V 16,8 nd - Cap. 4 879 m3 réfrigérés / 62 evp (dont 20 reefers) - Grues 3x8 t - Constr. 1988 (Hellenic Shipyards, Skaramanga, Grèce) - Propr./Gérant/Opérat. Peta Chemical (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS - Ex POSYET (1988-2006). Sisterships : ANATOLIY LARIN (IMO 8516641) - GARMONIYA (IMO 8516639) - SIMFONIYA (IMO 8516627).
VARANDEY
(Korsakov)
IMO 8331687 - Indicatif d'appel UCPN - MMSI 273118900 - Cargo de divers / Ro-Ro - 72,20x13,02x4,40 m - TE 3,00 m - JB 1 491 - JN 447 - PL 1 322 t - Ptot 1 060 kW (deux moteurs 4T-6cyl SKL 6VD26/20AL-1 / deux hélices à pas fixe) - Cap. GRN 1 661 m3 - Equipage 12 - Constr. 1985 (Sudoremontnyy Zavod Krasnaya Kuznitsa, Arkhangelsk, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Kupets (Yuzhno-Sakhalinsk, Russie) - Pav. RUS.
PRIMORETS
(Vladivostok)
IMO 8927876 - Indicatif d'appel UFBB - Navire à passagers / Ro-Ro - 55,47x12,86x6,00 m - TE 4,67 m - JB 970 - JN 267 - PL 382 t - Ptot 2 205 kW (trois moteurs 4T-6cyl Penza 6CHN31.8/33 / propulsion électrique / une hélice à pas fixe) - V 13,7 nd - Cap. 164 passagers - Constr. 1980 (Rizhskiy Sudoremontnyy Zavod, Riga, Lettonie) - Propr./Gérant/Opérat. Korytko AS (Artyom, Russie) - Pav. RUS.
PERSEY
(Vladivostok)
IMO 8860535 - Remorqueur - 29,30x8,60x4,30 m - TE 3,40 m - JB 182 - JN 54 - PL 57 t - Ptot 1 180 kW (deux moteurs 4T-8cyl Pervomaysk 8CHNP25/34 / deux hélices à pas variable) - V 11,5 nd - Constr. 1991 (Gorokhovetskiy Sudostroitelnyy Zavod, Gorokhovets, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. (Vladivostok Commercial Port, Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.

Là, le cargo ORANGE WIND et le chimiquier TAGANROGA.

ORANGE WIND

ORANGE WIND
IMO 9061239 - Indicatif d'appel V4MA - MMSI 341978000 - Cargo de divers - 98,50x16,80x7,80 m - TE 5,80 m - JB 4 032 - JN 1 810 - PL 4 944 t - Ptot 2 160 kW (deux moteurs 4T-8cyl Alpha-Zhenjiang Marine Diesel 8L23/30 / une hélice à pas fixe) - Cap. GRN 6 165 m3 / 298 evp - Constr. 1994 (Wuhu Shipyard, Wuhu AH, Chine) - Gérant/Opérat. Sovfracht Vladivostok (Vladivostok, Russie) - Pav. St Kitts & Nevis - Ex ASIAN POS (2007-2010) - Ex EASTERN POS (1999-2007) - Ex YU YANG (1994-1999).
TAGANROGA
(Vladivostok)
IMO 8129606 - Indicatif d'appel UBGF2 - MMSI 273331510 - Chimiquier - 113,00x18,33x8,51 m - TE 7,20 m - JB 5 154 - JN 1 645 - PL 6 297 t - P 4 350 kW (mot. 2T-6cyl B&W-BMZ 6L45GFCA / hélice à pas fixe) - V 13 nd - Cap. 5 943 m3 - Constr. 1983 (Rauma-Repola Oy, Rauma, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. Rimsco (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS - Ex TAGANROG (1983-1992). Sistership : KASIRA (IMO 8129620).

D'autres vues du port qui s'étale sur des kilomètres


Ci-dessous à droite, le TKB TAKANO qui est devenu le JB RUBIN en décembre 2010 et navigue désormais sous pavillon cambodgien.


JB RUBIN (Phnom-Penh) - IMO 7725556 - Indicatif d'appel XUCK6 - Vraquier - 95,03x14,64x7,60 m - TE 6,06 m - JB 3 127 - JN 1 596 - PL 4 361 t - P 3 200 kW (mot. 4T-6cyl Sulzer 6ZL40/48 / hélice à pas variable) - V 12,2 nd - Cap. GRN 5 798 m3 - Equipage 18 - Constr. 1979 (Scotstoun Marine, Scotstoun, Ecosse, UK) - Gérant/Opérat.Toyama Kaigai Boeki Shipping (Toyama-ken, Japon) - Pav. KHM - Ex TKB TAKANO (2007-2010) - Ex SIERADZ (1979-2007).

Vedettes de pilotage et, au milieu, le Roll on - Roll off SANDUGA

SANDUGA
SANDUGA

SANDUGA (Belize) - IMO 7820241 - Indicatif d'appel V3NS7 - MMSI 312608000 - Ro-Ro - 92,44x18,14x8,62 m - TE 4,55 m - JB 4 291 - JN 1 288 - PL 3 580 t - Ptot 1 472 kW (deux moteurs 4T-8cyl Sulzer-MAN 8ASL25/30 / deux hélices à pas fixe) - V 9 nd - Propulseur d'étrave - Cap. 5 847 m3 / 278 evp (dont 30 reefers) - Equipage 13 - Grues 2x25 t - Rampe arrière - Constr. 1979 (Howaldtswerke-Deutsche Werft AG (HDW), Hambourg, Allemagne) - Gérant/Opérat. Natie Shipping (Vladivostok, Russie) - Pav. BLZ - Ex EXOTIC DOLPHIN (1998-2010) - Ex NORTHERN PHOENIX (1995-1998) - Ex HELENA (1995) - Ex GLOBAL (1994-1995) - Ex TILIA (1982-1994) - Ex SLOMAN ROYAL (1979-1982).

Comme on le voit sur les photos ci-dessous, un pont est en construction. En cours de réalisation par l'entreprise Freyssinet (filiale de Vinci Construction), ce pont reliera les deux rives de la Baie de la Corne d'Or (Zolotoy Rog). Les habitants de Vladivostok mettent beaucoup d'espoir sur lui pour désengorger la ville dont les embouteillages monstres sont notoires (j'ai d'ailleurs pu le vérifier !). Sa portée sera de 737 m.



A noter qu'un deuxième pont est également en cours de construction (toujours par Freyssinet), qui reliera Vladivostok à l'île Russky (cf, photos de droite ci-dessus) sur laquelle une nouvelle université est en cours d'implantation. D'une longueur totale de 1 872 m, il comportera la plus longue portée haubanée au monde (1 104 m), traversant le Bosphore oriental (qui communique avec la Mer du Japon). Pour comparaison, le Pont de Normandie a une portée de 856 m (pour 2 140 m de longueur totale). De gros chantiers sont ainsi lancés dans toute la ville car Vladivostok accueillera en 2012 le sommet de l'APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation).


Un point de vue incontournable à Vladivostok ; la colline du nid de l'aigle (Orlinoye Gnezdo) qui domine (de ses 210 m) la Baie de la Corne d'Or


De là, on découvre un grand nombre de navires de toutes sortes (en état ou rouillés d'ailleurs, assez anciens pour beaucoup d'entre eux) et des chantiers de réparation navale, avec de nombreux docks flottants. Dans celui de la quatrième photo ci-dessous, le bateau de pêche-usine PIONER NIKOLAYEVA.

PIONER NIKOLAYEVA

PIONER NIKOLAYEVA (Vladivostok) - IMO 7942180 - Indicatif d'appel UEAW - MMSI 273812510 - 103,71x16,01x10,24 m - TE 5,90 m - JB 4 347 - JN 1 304 - PL 1 815 t - Ptot 5 148 kW (deux moteurs 4T-6cyl Russkiy 6CHN40/46 / une hélice à pas variable) - V 16,1 nd - Générat. 2 x 1 600 kW / 3 x 160 kW - Cap. 2 639 m3 (dont 2 219 m3 réfrigérés) - Mâts de charge 6x3 t - Constr. 1981 (GP Chernomorskiy Sudostroitelnyy Zavod, Nikolayev, Ukraine) - Propr./Gérant/Opérat. Turnif (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.


Hormis le port, j'ai pu faire un petit tour en centre ville, visiter le Musée scientifique (d'espace limité mais fort bien présenté), l'église orthodoxe d'Intercession de la Vierge Marie et me faufiler à l'intérieur du sous-marin C-56 transformé en musée (voir Vladivostok-ville). Mon périple fut, hélas, partiellement perturbé par la pluie (le temps change très très vite à Vladivostok). Mais, il est maintenant temps de revenir vers le DIAMOND PRINCESS dont l'appareillage est prévu à 19 h. Encore quelques photos de navires (incorrigible que je suis !). Je revois de plus près le SHKIPER GYEK, qui est bien utilisé comme "coast guard" (c'est marqué sur son château). Le navire sur la photo suivante m'est inconnu. Le quatrième est le petit "general cargo" chinois JIN LONG (derrière lui, à quai, le cargo AZIYA ou ASIA) et le cinquième le bac USSURIYSKIY ZALIV, lesquels naviguent tous les deux depuis 40 ans !.

JIN LONG

JIN LONG (Fujian) - IMO 7053496 - Indicatif d'appel BWJL - MMSI 412441420 - Cargo de divers - 63,20x10,09x6,25 m - TE 3,91 m - JB 1 499 - JN 309 - PL 1 018 t - P 662 kW (mot. 4T-8cyl MWM TBD440-8 / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Cap. GRN 2 308 m3 / 137 evp (dont 18 reefers) - Constr. 1971 (Jadewerft Wilhelmshaven, Wilhelmshaven, Allemagne) - Gérant Zhangzhou Shipping (Fujian, Chine) - Pav.CHN - Ex MERCS MATURATA (1985-1989) - EX CARABIC RIVER (1981-1985) - Ex MANUELA A. (1977-1981) - Ex MANUELA (1971-1977).
AZIYA (Korsakov) - IMO 8413409 - Indicatif d'appel UIVK - MMSI 273316250 - Cargo de divers - 76,56x11,21x6,71 m - TE 5,25 m - JB 1 534 - JN 973 - PL 1 680 t - P 736 kW (mot. 4T-8cyl Callesen 8-427-HTK / hélice à pas variable) - V 10 nd - Cap. GRN 3 420 m3 / 54 evp - Deux mâts de charge (12 t / 15 t) - Constr. 1985 (Soby Motorfabrik og Staalskibsvaerft, Soby, Danemark) - Propr./Gérant/Opérat. Greenda (Sakhalinskaya oblast, Russie) - Pav. RUS - Ex ANNE BOYE (1985-2006).
USSURIYSKIY ZALIV (Vladivostok) - IMO 8934544 - MMSI 273440750 - Navire à passagers / Ro-Ro - 39,80x10,20x4,20 m - TE 2,80 m - JB 370 - JN 113 - PL 96 t - Ptot 663 kW (trois moteurs 4T-6cyl Pervomaysk 6CH25/34-2 / deux moteurs électriques de propulsion / deux hélices à pas fixe) - V 9 nd - Cap. 300 passagers - Constr. 1972 (Kanonerskiy Sudoremontnyy Zavod, Leningrad / St Petersebourg, Russie) - Propr./Gérant/Opérat. Mortrans (Vladivostok, Russie) - Pav. RUS.

Côté fun, ces deux photos prises ce matin avant que je ne descende à terre. Une dizaine d'agents russes sont montés à bord, munis de miroirs au bout de longs manches. Ils ont inspecté tous les ponts, se servant de leurs miroirs pour regarder sous les transats, etc. Peur d'un attentat ?




Page précédente
Dernière mise à jour : 13.02.2011

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net