De Vancouver à Pékin à bord du DIAMOND PRINCESS (septembre 2010)
Françoise Massard

Navires cités dans la page (ciquez sur leurs noms pour un accès direct) : - Fairweather II Express - Norwegian Pearl - Norwegian Star -
 
La vignette du Diamond Princess, en haut à gauche de chaque page, renvoie à la première page du dossier. La flèche ci-contre (à droite) mène au bas de la page, d'où l'on peut naviguer de page en page. L'ancre-vignette (rouge) en bas de page renvoie en haut de page. Il est aussi possible, grâce à la barre d'outils ci-dessous, de faire une recherche par mot-clé, par date, par navire ou encore par page. Par ailleurs, cliquer (ou double-cliquer) sur les photos permet de les agrandir (Ctrl+w ou clic gauche sur la croix en haut de page ferme la fenêtre de l'image grand format et permet de revenir à l'écran principal).



Recherche par escale


Mercredi 15 septembre 2010

Nous avons appareillé de Juneau hier soir et avons navigué toute la nuit en direction de Skagway (Alaska toujours) où notre arrivée était prévue ce matin à 07h00. Points marquants d'après le Captain's Log : nous avons chenalé dans Lynn Canal ; à 00h23, nous étions par le travers de Leiva Point ; à 01h38, nous dépassions St Mary Point ; à 03h21, nous sommes passés au large du phare d'Eldred Rock ; à 04h38, nous passons par le travers du phare de Battery Point (59° 13' N - 135° 22' W). Entrant dans Chilkoot Inlet, puis laissant Haines City sur notre bâbord, nous embouquions ensuite Taiya Inlet. Il est à peine 06h00 et nous sommes maintenant très proches de Skagway. La première aussière est mise à quai à 06h10 et nous sommes totalement amarrés, bâbord à quai, un quart d'heure plus tard. La coupée est aussitôt installée et le débarquement des passagers peut commencer dès 07h00. Nous avons toute la journée devant nous car notre appareillage est fixé à 20h30. Quelques photos du navire à quai (au White Pass and Yukon Wharf, sur la rive Est de Taiya Inlet), mais avant de descendre pour une excursion à Klondike, j'assiste à un début d'exercice (géré à partir de la passerelle) qui mobilise une grosse partie de l'équipage. Il s'agit visiblement de vérifier que les membres d'équipage connaissent exactement leurs rôles respectifs en cas d'alarme générale.



SKAGWAY (Alaska - Etats-Unis)
Lat. 59° 27' N - Long. 135° 18' W  —    UTC - 8    —    TE max 12,7 m

Le port de Skagway est un port en eau profonde, libre de glace toute l'année, situé dans Taiya Inlet. Il se définit lui-même comme un "hub" entre Alaska, Yukon, et les Territoires du Nord-Ouest d'une part, et l'Asie et l'Europe d'autre part. Historiquement, le port joua un rôle important durant la Seconde Guerre Mondiale, servant de port de base aux troupes de l'US Army. Ce port est stratégique car il est le point de départ de la Klondike Highway et le terminus du White Pass and Yukon Railway (de nos jours train touristique). Il joue le rôle d'une plateforme intermodale desservant (par mer, air et route) le Yukon et les régions nord-ouest de l'Arctique. Par ailleurs, Skagway accueiile désormais environ un million de croisiéristes par an (contre moins de 50 000 quelque 25 ans plus tôt), le tourisme représentant maintenant une part importante de l'économie de cette bourgade qui compte actuellement moins d'un millier d'habitants permanents (chiffre multiplié par cinq durant l'été). Hormis les navires de croisières, le port reçoit des cargos de divers, des porte-conteneurs et des Ro-Ro. Le trafic de marchandises tourne autour de 100 000 t par an.


Belle lumière matinale qui fait éclater la nature sauvage des lieux, la montagne "tombant" dans l'eau tout autour de Skagway. Deux paquebots de Norwegian Cruise Lines sont déjà à quai : le NORWEGIAN STAR (à gauche, déjà croisé à Ketchikan) et le NORWEGIAN PEARL (à droite, précédemment vu à Juneau).


NORWEGIAN PEARL et NORWEGIAN STAR vus de plus près. Le Groupe NCL annonce très clairement son concept de croisières en l'inscrivant en grosses lettres sur les murailles de ses navires : "Freestyle Cruising". A bord de ces navires, plus de "soirées du Commandant", plus de tables imposées pour les dîners "smart" durant toute la croisière, mais un style beaucoup plus "casual", afin de faire baisser la moyenne d'âge des croisiéristes ! Tee-shirts, shorts et jeans sont toutefois bannis de la majorité des restaurants.


Skagway vu du DIAMOND PRINCESS, lui-même vu de terre (photo centrale). A droite, le FAIRWEATHER II EXPRESS, vedette à passagers de Glacier Bay

DIAMOND PRINCESS
FAIRWEATHER II EXPRESS
FAIRWEATHER II EXPRESS

Le RADIANCE OF THE SEAS, récemment vu à Juneau, nous rejoint à son tour. Décidément, l'Alaska intéresse !

RADIANCE OF THE SEAS
RADIANCE OF THE SEAS
RADIANCE OF THE SEAS

J'avais récemment discuté avec le Commandant Philippe Fichet-Delavault, qui a longtemps navigué dans cette région à bord du SEVEN SEAS MARINER et qui est un amoureux fou de ces côtes de l'Alaska, et par ailleurs spécialiste des voyages de La Pérouse (voir son site consacré à Lituya Bay, endroit que je n'ai hélas pas eu la chance de découvrir cette fois-ci, faute d'y avoir escalé). Quelle ne fut pas ma surprise, en débarquant à Skagway, de voir étalé son nom en grosses lettres sur les tags dessinés sur la paroi rocheuse longeant le quai. Bonjour à lui... à des milliers de kilomètres de son actuelle zone de navigation, la Méditerranée (il est maintenant "le" Commandant français du COSTA ALLEGRA des nouvelles "Croisières Paquet"). Départ vers la fameuse route de Klondike... sur les traces des chercheurs d'or.


Oiseau non identifié


Point de 12h00 — Position Skagway - Température de l'air 15,5 °C - Pression  1 008,6 hPa - Vent de sud-ouest force 4 - Soleil légèrement voilé


Appareillage de Skagway

20h21, nous sommes tou(te)s revenu(e)s à bord... facile à vérifier grâce à nos "cartes magiques" (je plaisante), cartes à puce personnelles qui nous servent à la fois de passeport et de carte de crédit (à bord) pendant toute la durée de la croisière. Elle nous sert à "pointer" à chaque débarquement / embarquement, ce qui permet via le système informatique du bord de savoir à tout moment qui est à terre, qui est à bord. La coupée est aussitôt désolidarisée du DIAMOND PRINCESS et stockée à terre. Cinq minutes plus tard, toutes les aussières sont décapelées des bittes de quai et le paquebot commence à se décoller du quai grâce à ses propulseurs. Il est 20h30. Cap sur Glacier Bay où nous sommes attendus demain matin. D'après le journal de passerelle, nous étions par le travers de Talsani Island à 22h43 (il fait évidemment nuit, donc pas de photo), puis dépassons le phare de Eldred Rock peu après 23h15.

Prochaine escale : Glacier Bay (Alaska - Etats-Unis)

Page précédente
Dernière mise à jour : 13.11.2010

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net