De Vancouver à Pékin à bord du DIAMOND PRINCESS (septembre 2010)
Françoise Massard

 
La vignette du Diamond Princess, en haut à gauche de chaque page, renvoie à la première page du dossier. La flèche ci-contre (à droite) mène au bas de la page, d'où l'on peut naviguer de page en page. L'ancre-vignette (rouge) en bas de page renvoie en haut de page. Il est aussi possible, grâce à la barre d'outils ci-dessous, de faire une recherche par mot-clé, par date, par navire ou encore par page. Par ailleurs, cliquer (ou double-cliquer) sur les photos permet de les agrandir (Ctrl+w ou clic gauche sur la croix en haut de page ferme la fenêtre de l'image grand format et permet de revenir à l'écran principal).



Recherche par escale


Village Historique d'Hokkaïdo (Japon)

Dimanche 26 septembre 2010

Le Village Historique d'Hokkaido (Kaitaku no mura) est installé dans le parc forestier Nopporo. Situé dans la banlieue de Sapporo, ce parc de 55 ha a été créé en 1968, pour le Centenaire de la ville. Ce village, véritable musée architectural en plein air, a lui été ouvert en 1983. Il regroupe une soixantaine de bâtiments en bois et en pierre des périodes Meiji (1868-1910) et Taisho (1910-1926). Ces bâtisses proviennent de toute l'île d'Hokkaido. Devant être démolies lors de travaux de modernisation du pays, elles ont ainsi pu être sauvegardées (démontées de leurs lieux d'origine respectifs et remontées ici). Sur ce site, elles sont regroupées en plusieurs quartiers : ville - village de pêcheurs - village rural - village de montagne. Faute de temps, nous ne visiterons que les deux premiers quartiers, et encore pas tous les bâtiments.


Voici une vingtaine de bâtiments de la "Section Ville" qui en compte une trentaine en tout

Ancienne station des Chemins de fer de Sapporo : construite en 1908 (à la fin de l'ère Meiji), elle servit jusqu'en 1952.

Ancien Quartier général de la Colonisation
Préfecture (Kaitakushi) de Sapporo
(1873 - brûla en 1879) (1)
Office Central de l'Industrie de la Préfecture de Sapporo (construit en 1877,
plus ancien bâtiment du site) (2) - C'est là que les ingénieurs japonais étaient formés
aux techniques occidentales (enseignants américains)
(1) Le Kaitakushi Sapporo Headquarters est le seul bâtiment du site qui soit une "copie", et encore "non fidèle" puisque reconstruit en pierres alors que l'original était en bois (d'où sa destruction totale lors de l'incendie qui s'y déclara en 1879).
(2) Ce bâtiment de deux étages est en bois. A droite, photo d'archive de l'immeuble dans sa situation d'origine... avec le panonceau explicatif !

Siège de la Sous-Préfecture
d'Urakawa
(construction en bois
datant de 1919)
Siège du "Otaru Shimbun",
le Journal d'Otaru
(immeuble en pierres de 1919,
rédaction et imprimerie )
Poste Shimauta
(Setana, 1902,
construction bois) (1)


Salon du barbier Yamamoto
(Sapporo, 1920-1986,
bois, "western style")


Poste de police de Minami 1-Jô
(Sapporo, 1911-1971,
la "red brick police box"
son surnom local
(1) C'est de là que les Japonais de Honshu qui venaient travailler dans les pêcheries de harengs (alors en pleine expansion) de Hokkaido envoyaient leurs salaires à leurs familles.

Epicerie Watanabe, construite en 1918 à Nakatonbetsu, alors prospère centre minier.
Construction bois et plâtre (protection contre le froid et l'incendie).

Hokkai junior high school
(Sapporo, 1909)
Première école privée d'Hokkaido
Eglise d'Urakawa
Construite en 1894 et utilisée par les immigrants
comme lieu de culte mais aussi comme salle de réunion
Ryuunji Temple
(Sapporo, 1893)
Financé par les colons fermiers
Ecole d'Arts Martiaux
(judo, kendo)
(Sapporo, 1929, bois)

Kurumasa Inn (Asahikawa, 1913, bois)
Cette auberge a fonctionné jusqu'en 1984
Hirose Photo Studio
(Iwamizawa, 1924-1958, bois) (1)
Atelier-boutique-habitation du charpentier Fujiwara (à Moseushi)
Fabrique de charrettes et de traîneaux de 1903 à 1963
(1) A noter que le toit est partiellement en vitres pour une lumière plus naturelle pendant les prises de vues.

Takei Sake Brewery (construction en bois, 1886, village de Tomari). Cette distillerie fabriquait du "sake" (alcool de riz),
dont les réputés "Matsu no Tsuyu" et "Tama no Kawa". Elle vendait également différentes marchandises.

Epicerie Takeoka (Shizunai, 1898, bois). Vendait riz et autres aliments courants, plus des ustensiles de cuisine.
Construction typiquement japonaise, sauf l'avant-toit "western influence" de l'époque.


Teinturerie Kondo (1898, Asahikawa, la plus vieille de la ville)
Deuxième ville d'Hokkaïdo, au centre de l'ïle, aux hivers rigoureux
Auberge Kurumasa
(Asahikawa, 1919-1984, bois)
Boutique Sanmasu Buckwheat Noodle
(Otaru, 1909, bois) (1)
(1) Le dynamique propriétaire de ce commerce de pâtes (de sarrazin), Tokumatsu Kawamoto, était originaire de la Préfecture de Ishikawa (Ile de Honshū). Il fut l'un des nombreux immigrants qui poussèrent Hokkaido à évoluer. Sa boutique devint d'ailleurs le lieu de nombreuses réunions et de fréquents banquets.

Ci-après les principaux bâtiments du "Village de pêcheurs", qui en compte quatre

Maison de la Famille Akiyama
pêcheurs de harengs
(1919, bois, Haboro,
Ile Yagishiri, Mer du Japon)
Magasin Tsuchiya
Construit en 1887 à Kumaishi (en bordure de la Mer du Japon)
Le bâtiment déborde au-dessus de l'eau et son plancher
comporte une ouverture pour le chargement/déchargement du poisson

Maison de la famille Aoyama, pêcheurs de harengs (Otaru, 1919). Ils possédaient de nombreuses pêcheries le long de la côte d'Otaru.
Maison construite entièrement en bois. Les propriétaires vivaient dans la partie droite de la maison, tandis que l'aile gauche offrait le gite aux pêcheurs saisonniers.
A droite, en partie cachée par cette grosse maison, un hangar de stockage temporaire du hareng pendant la campagne de pêche
(il servait pour stocker du matériel de pêche le reste de l'année). Construit sur la péninsule de Shakotan autour de 1910 (bois).

Le "Comité d'accueil" du Village Historique d'Hokkaido.



 
Dernière mise à jour : 02.12.2010

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net