Croisière Italie - Brésil à bord du COSTA FAVOLOSA (nov.-déc. 2014)
Françoise Massard

Navires cités dans la page (ciquez sur leurs noms pour un accès direct) : - Andrea C - Anna C - Anna Noli - Bianca C - Carnival Freedom - Citta di Savona - Costa Diadema - Costa Fascinosa - Costa Favolosa - Enrico C - Federico C - Jean Mermoz - Mermoz - Riviera - Serenade -
 
La vignette du COSTA FAVOLOSA, en haut à gauche de chaque page, renvoie à la première page du dossier. La flèche ci-contre (à droite) mène au bas de la page, d'où l'on peut naviguer de page en page. L'ancre-vignette (rouge) en bas de page ramène en haut de page. Grâce à la barre d'outils ci-dessous, il est possible de faire une recherche par escale, par date, par navire ou encore par page. Par ailleurs, cliquer (ou double-cliquer) sur les photos permet de les agrandir (un clic gauche sur la croix en haut de page ferme la fenêtre de l'image grand format et permet de revenir à l'écran principal).




Recherche par escale


AVANT-PROPOS

C'est la première fois que j'embarque à bord d'un navire de l'armement italien Costa Crociere SpA (filiale italienne du groupe américain Carnival, premier armement mondial de paquebots de croisières). Il s'agit du COSTA FAVOLOSA. C'est un navire récent puisqu'il est entré en service au début de l'été 2011. Sa quille fut posée au chantier italien Fincantieri (sur son site de Marghera) le 05.11.2009. Lancé le 06.08.2010, il fut livré à son propriétaire, le groupe américain Carnival, le 01.07.2011. Il fut baptisé à Trieste le 02.07.2011 et débuta son "maiden voyage" deux jours plus tard. Deux ans de chantier donc, pour un coût total de construction de 450 M€ (espérance de vie de ce type de navire : 25 à 30 ans). Propriété de Carnival, il est géré par Costa Crociere qui maintient à bord un esprit "à l'italienne" comme sur tous les autres navires de la flotte Costa (15 paquebots, dont le tout nouveau COSTA DIADEMA livré fin 10.2014). Costa Crociere (fondé en 1948) est le leader européen de la croisière. A bord du COSTA FAVOLOSA, beaucoup d'italiens bien sûr, mais aussi des Suisses, des Belges, des Français, des Luxembourgeois, des Allemands, etc. L'armement italien est très organisé et gère le préacheminement des croisiéristes vers le port de Savone (golfe de Gênes) via des cars partant de nombreuses villes européennes. Pour ma part, je suis partie de Nice. Je n'ai choisi prioritairement ni la compagnie, ni le paquebot, mais bien le programme de navigation (cf. infra).


COSTA FAVOLOSA
Caractéristiques principales du COSTA FAVOLOSA

IMO
Longueur hors tout
LPP
Largeur hors tout
Hauteur
Tirant d'eau max.
Jauge brute / Jauge nette
Port en lourd
Puissance totale
Vitesse de croisière
Capacité passagers
Membres d'équipage
Construction
Port d'enregistrement
Pavillon

9479852
289,65 m
247,70 m
35,50 m
62 m
8,30 m
113 216 / 86 831
10 000 t
75  600 kW
22 nd
3 800
1 110
2011
Gênes
Italie (ITA)


COSTA FAVOLOSA (Genova) - IMO 9479852 - Indicatif d'appel ICPK - MMSI 247300800 - Paquebot de croisières - 289,65x35,50x19,77 m - TE 8,30 m - JB 113 216 - JN 86 831 - PL 10 000 t - Ptot 75 600 kW (six moteurs 4T-12cyl Wartsila 12V46C couplés à six alternateurs (de 11 200 kW chacun) alimentant deux moteurs électriques (de 21 000 kW chacun) qui entraînent deux hélices à pas fixe) - V 22 nd - Six propulseurs transversaux (trois à l'avant, trois à l'arrière, de 1 910 kW chacun) - Cap. 3 800 passagers (1 508 cabines) -  Equipage 1 110 (37 nationalités) - Constr. 07.2011 (Fincantieri, Marghera, Italie) - Coût de construction  450 M€ - Propr. Carnival (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Costa Crociere SpA (Gênes, Italie) - Pav. ITA. Sisterships :  CARNIVAL FREEDOM (IMO 9333149 / 02.2007) - COSTA FASCINOSA (IMO 9479864 / 04.2012).


Synoptique du voyage

Port de départ / Date
Port d'arrivée / Date
Distance
(milles)
Distance
(km)
 
Savone (Italie) / 24.11.2014 - Embarquement Barcelone (Espagne) / 25.11
342
633
Barcelone (Espagne) / 25.11 Cadix (Espagne) / 27.11
601
1 113
Cadix (Espagne) / 27.11 Casablanca (Maroc) / 28.11
Escales annulées au dernier
moment pour cause de tempête
Casablanca (Maroc) / 28.11 Funchal (Madère) / 30.11
Cadix (Espagne) / 27.11 Tanger (Maroc) / 28.11
54
100
Tanger (Maroc) / 28.11 Malaga (Espagne) / 29.11
125
232
Malaga (Espagne) / 29.11 Santa Cruz de Tenerife (Canaries) / 01.12
780

1 445

TRAVERSEE DE L'OCEAN ATLANTIQUE "Westbound" / 02.12 au 07.12
Santa Cruz de Tenerife (Canaries) / 01.12 Recife (Brésil) / 07.12
2 449
4 536
Recife (Brésil) / 07.12 Maceio (Brésil) / 08.12
129
239
Maceio (Brésil) / 08.12 Salvador de Bahia (Brésil) / 09.12
283
524
Salvador de Bahia (Brésil) / 09.12 Ilhéus (Brésil) / 10.12
111
206
Ilhéus (Brésil) / 10.12 Rio de Janeiro (Brésil) / 12.12
646
1 196
Rio de Janeiro (Brésil) / 12.12 Santos (Brésil) / 13.12 - Débarquement
213
394
       
Route Route complète
Total Savone - Santos
5 733
10 618
Les distances en mer sont exprimées en milles dans la marine marchande (en anglais, nautical miles, NM). Cette unité internationale correspond à une minute d'angle du méridien à la latitude de 45° (40 000 km correspondant à 360° soit 360x60'), donc 1 mille = 40 000 / (360x60) = 1,852 km = 1 852 m. Les vitesses des navires sont, quant à elles, exprimées en nœuds (nombre de milles parcourus en une heure, soit 1 nd = 1 mille/h) ou knots en anglais. La vitesse de croisière de ce paquebot est de théoriquement 22 nd, mais elle sera adaptée par le commandant en fonction de la distance entre les escales afin que nous ne touchions pas les ports avant le lever du jour pour que les croisiéristes puissent en profiter (au moins ceux intéressés par les accostages et les appareillages).


Lundi 24 novembre 2014
Lever du soleil 07h29 - Coucher du soleil 16h52

Embarquement à SAVONE (Italie)
Lat. 44° 18' N - Long 008° 29' E - GMT+1 - TE max. 18 m

Le port de Savone (Ligurie) est situé dans le golfe de Gènes, à environ 35 km à l'ouest de la ville de Gènes. A environ 2 h d'autoroute de Nice, c'est le port italien le plus proche de la France. C'est le port d'attache des paquebots de Costa. J'arrive à Savone peu de temps avant la fin de l'embarquement à bord du COSTA FAVOLOSA, je n'ai donc pas le temps de me perdre dans les petites ruelles de l'antique "Savo Oppidum" de Tite-Live dans la "Deuxième Guerre Punique" (… cela rappelle de vieux souvenirs à la latiniste que j'étais), ni visiter la forteresse de Priamar qui domine le port. En dehors des paquebots de croisières (darse Calata delle Vele), le port accueille divers trafics de marchandises (céréaliers, cargos open-hatch dédiés au transport de la pâte à papier et du papier en bobines, cargos transportant des produits sidérurgiques, voituriers, etc.). Le bassin voisin de Vado Ligure dispose d'un terminal ferries vers la Corse et la Sardaigne, ainsi qu'un terminal pour navires frigorifiques et des quais pour les minéraliers et les pétroliers.


Ci-dessous, quelques vues du Terminal Croisières de Savone, le Palacrociere, un bâtiment moderne assez accueillant.



Du port de Savone, je ne verrai pratiquement rien car, une fois à bord, j'ai dû participer à l'exercice obligatoire de sécurité (destiné à familiariser les passagers à l'abandon du navire, en cas d'urgence) et, une fois celui-ci terminé, la nuit était tombée (en ce 24.11.2014, le soleil s'était levé à 07h29 et s'est couché à 16h52, heures locales). J'ai juste le temps, avant d'embarquer, de photographier quelques remorqueurs à leur quai de service : RIVIERA - ANNA NOLI - CITTA DI SAVONA (plus un quatrième dont je n'ai pu lire le nom).



RIVIERA
(Genova)
IMO 8020654 - Indicatif d'appel IKDI - Remorqueur - 28,02x7,62x4,02 m - TE 3,30 m - JB 173 - JN 49 - PL 24 t - P 1 500 kW (mot. 4T-8cyl Nohab Diesel F38V / hélice à pas variable) - Prop. d'étrave - Traction au croc 30 t - Constr. 1983 (Cantieri Navali Campanella, Savone, Italie) - Gérant/Opérat. Carmelo Noli (Savone, Italie) - Pav. ITA.
ANNA NOLI
(Savona)
IMO 9239317 - Indicatif d'appel IZEL - MMSI 247046500 - Remorqueur - 32,40x10,80x5,60 m - TE 4,80 m - JB 444 - JN 133 - PL 444 t - Ptot 4 050 kW (deux moteurs 4T-9cyl Deutz SBV9M628 / deux propulseurs azimutaux) - V 13,5 nd - Prop. d'étrave (190 kW) - Traction au croc 68 t - Constr. 2001 (Cant. Nav. Rosetti, Ravenne, Italie) - Gérant/Opérat. Carmelo Noli (Savone, Italie) - Pav. ITA.
CITTA DI SAVONA
(Savona)
IMO 9129897 - Indicatif d'appel IMDS - MMSI 247402000 - Remorqueur - 29,80x9,50x5,00 m - TE 4,25 m - JB  313 - JN 93 - PL 214 t - Ptot 3 090 kW (deux moteurs 4T-6cyl Nohab-Wartsila 6R25 / deux propulseurs azimutaux) - Générat. aux. 2 x 200 kVA - Traction au croc 54 t - Constr. 1996 (Cooperativa Ing G Tommasi Cantiere Navale, Ancone, Italie) - Gérant/Opérat. Carmelo Noli (Italie) - Pav. ITA.

Le paquebot est quasi complet puisqu'environ 3 500 passagers sont à bord. L'équipage au complet (navigation + hôtellerie + animation) comprend 1 110 membres. Nous sommes donc autour de 4 600 personnes à bord. Il est cependant assez facile de trouver des endroits calmes car le caractère grégaire naturel a tendance à rassembler le plus grand nombre de passagers aux mêmes endroits (piscines, écrans géants, et plus généralement lieux ou le nombre de décibels est le plus élevé). Il suffit donc d'éviter ces endroits pour profiter pleinement de la mer et du plaisir de la navigation. Ci-dessous quelques photos du COSTA FAVOLOSA (à quai à Cadix, le 27.11, première escale où j'ai suffisamment de recul pour le photographier en entier ; en effet, dans les terminaux croisières, partout dans le monde, le parcours des croisiéristes est strictement encadré à l'intérieur du port).


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

Sur la photo de gauche ci-dessous, aileron de passerelle tribord. On notera, sur les photos suivantes que les tenders, dans leur position à la mer, sont déjà à demi débordés. Par ailleurs, les traditionnels bossoirs de mise à l'eau de ces canots sont remplacés par des bras coulissant horizontalement (cf. photo de droite ci-dessous) et les canots, une fois complètement débordés, sont descendus verticalement.

COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

L'état-major du COSTA FAVOLOSA est italien : Commandant Massimo Pennisi - Commandant en Second Giuseppe Pesce - Chef mécanicien Paolo Rollè - Chef mécanicien en Second Gianni Cuboni, etc. Si l'ensemble du personnel restauration / hôtellerie regroupe, comme sur tous les paquebots, de nombreuses nationalités, leur encadrement est majoritairement italien, avec quelques cadres portugais. C'est également le cas pour l'encadrement animation / administration.


Remarque : les passagers viennent de différents pays européens (Italie, bien sûr, mais aussi France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Allemagne, Grande-Bretagne, etc.). Au sein de l'équipage, il y a des représentants de chacun de ces pays, afin de simplifier la vie des croisiéristes. Les messages aux passagers se font dans chacune des langues. Aussi, pour ne pas être constamment dérangés par ces nombreux messages multilingues, la communication de bord se fait — hormis pour les messages généraux importants ou pour des messages d'urgence — via la télévision des cabines (télévision équipée d'un système interactif ITV). Ce système permet de recevoir (dans la langue de chacun des occupants des cabines) non seulement les messages destinés à tous les passagers, mais aussi des messages personnels. Les croisiéristes peuvent également, à partir de leur écran plat, réserver des excursions, des places dans certains restaurants du bord, des places au cinéma 4D et… même jouer au casino à distance ! Tous les services en cabine (dont le petit déjeuner) sont également gérables à partir de la TV. Celle-ci délivre des programmes dans de nombreuses langues (dont France 24 par exemple) et de la musique en continu (si on souhaite de la musique d'ambiance).


La compagnie Costa… un peu d'histoire
Costa Crociere SpA n'a pas toujours été une compagnie de croisières ! En 1854, le sieur Giacomo Costa fonde la Giacomo Costa fu Andrea, une petite société qui travaille dans le négoce de l'huile d'olive. Durant près d'un siècle, la société va se développer en commerçant non seulement avec les ports de la Méditerranée, mais aussi avec ceux d'Amérique du Sud. Elle y livre huile d'olive et produits manufacturés. Au retour, elle transporte viandes congelées, céréales, peaux, laine, etc. Puis Costa va progressivement changer d'activité, sous l'impulsion des trois fils du fondateur (mort en 1916) : Eugenio, Enrico et Federico. En 1948, Costa achète son premier navire à passagers, un petit paquebot de la Prince Line qui faisait la ligne New York - Buenos Aires, et le renomme ANNA C (768 passagers), géré par la toute nouvelle compagnie Costa Crociere. Ce navire est affecté à une ligne reliant les ports de la Méditerranée (Gênes, Marseille) à l'Amérique du Sud (via Gibraltar et Cadix). C'est la "Linea C". Il est rejoint par l'ANDREA C (fin 1948); puis le FRANCA C (en 1952) et le BIANCA C (en 1957), ces navires portant les prénoms de membres de la famlle (plus le C de Costa évidemment). Le premier paquebot neuf sera le FEDERICO C, qui fit son voyage inaugural en mars 1958. Dans les années 1960, Costa est le premier opérateur au monde à proposer des croisières aux Caraïbes. Les adeptes de la croisière se multipliant et la concurrence devenant importante, Costa adopte dans les années 1990 un nouveau concept : "la croisière à la portée de tous". L'armement italien rachète en 1993 la compagnie Paquet et devient ainsi propriétaire du célèbre (à l'époque) paquebot MERMOZ (ex JEAN MERMOZ entre 1956 et 1970, devenu SERENADE après son rachat fin 1999 par Louis Cruise Lines / ferraillé en 2008 à Alang, Inde). Costa est, à son tour, racheté (en 1996) par le groupe américain Carnival Corporation International, leader mondial de la croisière. Ce groupe compte douze compagnies (dont Cunard, P&O Cruises, Aida Cruises, Princess Cruises, Costa, Holland Amerika Line, pour n'en citer que quelques-unes) et possède une flotte totale de 110 navires.

Le COSTA FAVOLOSA appareille de Savone le 24.11 à 18h, cap sur Barcelone (Espagne), notre prochaine escale distante de 342 milles. Notre accostage dans le port catalan est prévu demain 25.11 en début d'après-midi. Pendant que je défais mes bagages, je devine (à travers la grande baie de ma cabine) la Riviera du Ponant (côte ligure prolongeant la Côte d'Azur française) que nous longeons à tribord toute la soirée. Nous naviguons sur une route S-O et dépassons le Cap Noli aux environs de 20h. Une demi-heure plus tard, nous doublons le phare du Cap Mele (à tribord toujours). Cabine en ordre, il est l'heure pour moi d'aller dîner, puis de tester ma bannette (de 1,80 m de large !).


Mardi 25 novembre 2014
Lever du soleil 07h48 - Coucher du soleil 17h25

Matinée de navigation

Excellente première nuit à bord, cabine confortable et mer calme. Je démarre cette première journée de navigation par un petit déjeuner servi en cabine, que je dégusterai tranquillement sur mon balcon tant la température est douce (cela est inespéré…  à un mois de Noël). Le ciel est toutefois assez gris et bas. Je profite ensuite de cette première matinée en mer pour m'approprier le navire, et en particulier les ponts extérieurs que je présente ci-après (j'aurai tout le loisir de traiter plus tard mes photos intérieures — lors des cinq-six jours de traversée de l'Atlantique — et les emménagements des ponts 3 à 8 seront donc présentés dans des pages ultérieures).


COSTA FAVOLOSA


Le COSTA FAVOLOSA possède 14 ponts dont 11 ponts passagers. Les ponts extérieurs se déploient du pont 9 au pont 14.


COSTA FAVOLOSA


Pont 14 - Las Dueñas / Pont 13

Rien à dire du pont 14 qui n'occupe qu'une toute petite partie sur l'avant du navire, au niveau du mât. Quant au pont 13, il n'y en a tout simplement pas — comme sur tous les paquebots — au cas où il y aurait à bord des passagers superstitieux !

Pont 12 - El Prado

C'est le pont des sportifs et des adeptes de la remise en forme. On y trouve, de l'avant vers l'arrière du navire, l'étage supérieur du Samsara Spa, immense espace thermal dédié au bien-être corporel. Déployé entre les ponts 11 et 12, il dispose d'une piscine de balnéothérapie, de douches multifonctions, d'un tépidarium (bain tiède), d'un laconium (bain de vapeur), de chaises longues chauffantes, etc. Le croisiériste peut ainsi y prendre un bain de vapeur aromatique, un bain de vapeur oriental, ou s'inscrire pour des massages fitness, etc. Espace payant bien sûr, où les photos sont interdites. On ne voit donc ici que les entrées du Samsara Spa proprement dit, puis celles du Winter Garden et du Tanning Center. A droite, le Gymnasium.


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

L'entrée du Scuderia Costa Bar jouxte celle du Winter Garden. Sur le même pont, derrière le Spa, le Scuderia Costa, un simulateur de course, ainsi q'un simulateur de golf, le Golf Club (non présenté ici).


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

En allant vers le centre du navire, toujours sur le pont 12, un grand toboggan aquatique.


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

Le toboggan aquatique aboutit sur le pont 11 au niveau du Belvedere Lido (deux premières photos ci-dessous). Un terrain de sport (le Sports Court) où l'on peut jouer au tennis, au volley ou au basket, une piste de jogging (le Jogging Track, partiellement vu sur la photo de droite ci-dessous) et de nombreux espaces solarium complètent les installations du pont 12.


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

Pont 11 - Luxembourg

Tout l'avant du navire est occupé par l'étage inférieur du Samsara Spa dont on a déjà parlé et le Venus Beauty Salon. Ce centre de bien-être de 6 000 m² comprend une grande piscine de balnéothérapie, deux saunas dont un grand sauna avec vue sur la mer, des hammams, un solarium avec lampes UV, des salles de massages, une vaste salle de fitness, une salle de repos avec lits à baldaquin, un salon de coiffure, un espace manucure–pédicure, un salon de thé, etc., le tout avec musique d'ambiance et effluves exotiques ! Suivent quelques cabines, puis toute la partie centrale du paquebot est occupée par le toit-verrière rétractable (un magrodôme) d'un vaste espace couvert occupant les ponts 9 et 10. Derrière, la verrière du restaurant Club Favolosa.


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

En continuant vers l'arrière du navire, toujours au pont 11, le coin des petits pataugeurs, le Lido Squok.


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

Au-dessous du Lido Squok (donc au pont 10), le coin des pirates en herbe, le Squok Club (avec tour de château fort et galion).


COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

Pont 10 - Escorial

Sur ce pont, à l'avant du navire, des cabines. Sur toute la partie centrale, une vaste mezzanine, le Dell'Ondina Balcony, surplombant le Dell'Ondina Lido (situé au pont 9), tout cet espace de deux étages (deuxième et troisième photos ci-dessous) étant surmonté par le toit rétractable vu précédemment. Cet espace, qui est découvert dès que les conditions météorologiques le permettent, comprend deux piscines et des bains à remous, un grand bar, un buffet. Face aux bassins, une scène où des artistes viennent se produire de temps en temps, ainsi qu'un écran géant diffusant films et concerts. Sur la mezzanine, des tables et des sièges bien sûr, mais aussi des jeux (tables de ping pong, baby-foot, etc.). En continuant vers l'arrière du navire, on trouve un espace solarium, puis l'étage supérieur du grand self-service, le restaurant Ca d'Oro, ouvert seulement pour le petit déjeuner et le déjeuner. Nous y reviendrons plus loin, lors de la visite des emménagements.

COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA

Pont 9 - Villa Borghese

Du pont 9, nous ne parlerons ici que de l'arrière, le reste sera présenté lors de la visite intérieure du paquebot. Sur l'arrière en effet, le pont 9 est totalement découvert, ce qui permet de profiter largement de la mer, sans être gêné par des vitrages. On sent ici une vraie proximité avec la mer. Sur cet open space, appelé le Di Porpora Lido, se trouve un bar, une piscine, de nombreuses tables surmontées de parasols jaunes fluo, des transats, etc.

COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA
COSTA FAVOLOSA


Prochaine escale : Barcelone (Espagne)
Quelques photos du Brésil en avant-premières, en attendant le rapport complet

 
Dernière mise à jour : 02.04.2015

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net