Le QUEEN ELIZABETH 2 à Cherbourg (2 juillet 2006)
Françoise Massard

Cette escale était attendue par les Cherbourgeois... et beaucoup d'autres ! Le QE 2 n'était en effet pas revenu à Cherbourg depuis deux ans, sa dernière escale remontant à juin 2004, à l'occasion du soixantième anniversaire du Débarquement. Du temps de ses liaisons transatlantiques, il y a encore une dizaine d'années, ce prestigieux paquebot de la Cunard escalait régulièrement à Cherbourg, y embarquant des centaines de passagers, voire s'y mettant parfois à l'abri en cas de mauvais temps.
Le Quai de France est prêt à l'accueillir, lui et ses 1 800 passagers anglais qui effectuent à bord une courte croisière de 4 jours, les faisant naviguer de Southampton à Guernesey, puis Cherbourg, avant de regagner ce soir leur port d'attache.

Dès 06h30, il y avait déjà du monde au bout du môle et, en effet, peu après, voilà le QE 2 se profilant dans toute sa majesté

Magnifique dans cette petite brume matinale, il va bientôt retrouver le Quai de France
Le QE 2 était assisté des remorqueurs CAEN OUISTREHAM 3 et PROVENÇAL 1
L'accostage s'est fait en douceur et l'amarrage est terminé
Quelques détails des superstructures

Derniers réglages pour le positionnement de la passerelle. Et la gare maritime de Cherbourg attend les quelque 1 800 passagers qui vont traverser la très belle ancienne "Salle des Douanes", avant de monter dans les cars pour des excursions organisées par le consignataire Cherbourg Maritime Voyage (au programme : Mont Saint-Michel, plages du Débarquement, Tapisserie de Bayeux, Musée Dior de Granville, Cap de la Hague, le choix est vaste), ou partir découvrir la ville, ou encore visiter le REDOUTABLE.

Quelques caractéristiques du QE 2
Longueur : 293,52 m – Largeur : 32,01 m – Creux : 17,07 m – Tirant d'eau : 9,94 m – Jauge brute : 70 327 tx – Jauge nette : 37 182 tx - Port en lourd : 15 521 t – Puissance : 88 000 kW (neuf moteurs diesel-électriques MAN B&W) – Deux hélices à cinq pales orientables - Vitesse : 28,5 nds – 13 ponts – 963 cabines (dont 669 extérieures) – Capacité : 1 810 passagers – Membres d'équipage : 1 015 - Il est équipé de propulseurs d'étraves et, pour le confort de tous, de quatre quilles anti-roulis - Cinq restaurants – Trois piscines – Un théâtre de près de 500 places – Une bibliothèque – Un casino, etc.


Bref embarquement pour l'admirer sur son bâbord (tribord à quai) !

Sa construction – Ses débuts de navigation

Les premières tôles du QUEEN ELIZABETH 2 furent posées le 5 juillet 1965 aux Chantiers John Brown & Co, à Clydebank, près de Glasgow (Ecosse), mais il ne s'appelait encore que "Projet Q4" à cette époque. Il fut baptisé le 20 septembre 1967 par... la Reine Elizabeth II bien sûr. Suivirent son armement et ses essais en mer, et c'est le 22 mai 1969 que le QE 2, commandé par le célèbre Capitaine Warwick, fit son voyage inaugural vers New-York.
Après quelques mises au point techniques en début de "carrière", il navigua ensuite sans problèmes (hormis certaines anecdotes rapportées page suivante). Il fut bien sûr l'objet de divers travaux d'aménagement et de maintenance durant sa déjà longue carrière (37 ans), dont le remplacement, en 1986, de ses moyens de propulsion : les turbines à vapeur initiales furent remplacées par des moteurs Diesel électriques MAN B&W et les hélices furent changées (les travaux furent confiés au Chantier allemand Lloyd Werft de Bremerhaven). En 1995, ce sont ses emménagements qui furent sérieusement rénovés, puis de nouveau en 1999, après le rachat de Cunard par le Groupe Carnival.



Avant de tourner la page, un clin d'œil aux lamaneurs et à leur "canot"

Appareillage : cf. page suivante

© Françoise Massard
  www.cargos-paquebots.net