BARFLEUR
Visite à bord du transbordeur BARFLEUR au moment de son désarmement (03.10.2011)
Françoise Massard / Photos Stéphane Zunquin
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Le car-ferry BARFLEUR était une figure légendaire du port de Cherbourg depuis 1992, reliant depuis cette date le port de Cherbourg à celui de Poole, port naturel sur la côte sud de l'Angleterre (dans le comté de Dorset), et ce à raison de deux rotations quotidiennes. Sa capacité d'emport était alors d'environ 1 200 passagers et 500 voitures. Lors d'un premier désarmement en janvier 2010 à Caen, au quai de Calix, décidé par son armateur, la Brittany Ferries, en raison d'une baisse de trafic vers le Royaume-Uni, ce navire restera à quai pendant un an. Il sera remis en service en février 2011, à la demande du port de Cherbourg, ainsi que des responsables anglais de Poole, les uns et les autres souhaitant que le BARFLEUR retrouve la place qu'il n'aurait jamais dû perdre. Après visite et accord des autorités maritimes, le "vétéran" effectuait sa premiere "nouvelle" escale commerciale à Cherbourg le 27.02.2011 à 18h pour un départ vers Poole, avec toutefois un plan d'exploitation revu à la baisse (drôme de sauvetage réduite à 450 passagers au lieu des 1 200 les années précédentes et équipage réduit de 60 personnes) pour une période allant jusqu'au 03.10.2011.

Durant cette nouvelle période d'exploitation, le BARFLEUR avait retrouvé toute sa splendeur d'antan, avec un entretien de titan dans les garages, à la salle machines, sur les ponts exterieurs et dans les emménagements passagers. Le remplissage avait été correct (avec les nouvelles conditions de fonctionnement du navire). Mais la date fatidique est arrivée ce 03.10.2011 à 16h30. Le processus de désarmement a débuté, dans un premier temps, à Cherbourg même, puis départ pour le port de commerce de Caen-Ouistreham où il restera désarmé. Mais, pour atteindre son "quai de l'oubli", il devra passer sous le pont de Calix, ce qui nécessitera la découpe de son mât arrière (trop haut pour l'intrados du pont).


BARFLEUR
BARFLEUR

Histoire résumée du BARFLEUR

Ce transbordeur mixte, transportant à la fois passagers et fret, a été construit en 1992 aux chantiers finlandais Masa-Yards de Turku (chantiers devenus plus tard Kværner-Masa-Yards et absorbés depuis par STX Europe qui a trois sites en Finlande : Turku, Rauma et Helsinki, employant en tout de l'ordre de 2 500 personnes). Il était destiné à remplacer deux petits ferries : les CORBIERE et TREGASTEL qui naviguaient sur la ligne de Cherbourg – Poole pour le compte de la Truckline Ferries (devenue filiale du groupe Brittany Ferries / BAI ; cf. l'histoire de la BAI via le document Brittany Ferries — Exposition "L'art du Voyage" et l'étude Isemar). En octobre 1997, le BARFLEUR inaugure la ligne triangulaire, au départ du port du Cotentin, vers Poole et Santander (en Espagne). Au cours d'un arrêt technique en octobre 1999, le ferry quitte les couleurs de la Truckline au profit de celles de la Brittany Ferries. Puis, on l'a vu, suite à une érosion du trafic entre Cherbourg et l'Angleterre, il restera à quai à Caen de janvier 2010 à février 2011, date à laquelle il a reprit ses rotations jusqu'à aujourd'hui. Nouveau désarmement donc, pour combien de temps ? Reprendra t-il du service en 2012 pour la prochaine saison ? Rien n'est moins sûr, peut-être ira t-il naviguer sous d'autres horizons…

Desarmement du BARFLEUR
Desarmement du BARFLEUR
Desarmement du BARFLEUR

Le BARFLEUR au début de son deuxième désarmement à Cherbourg (début octobre 2011).

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Le drapeau français flotte encore à bord du BARFLEUR, mais pour combien de temps ?

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Cheminée tribord arrière et logo de la BAI
Feu à retournement et bouée couronne
Cloche du transbordeur


Visite à bord du BARFLEUR

Les ponts inférieurs sont réservés aux véhicules. Le premier pont accessible (partiellement) aux passagers est le pont 5. C'est d'ailleurs à ce pont que se fait l'accueil des piétons qui y embarquent par un portelone situé sur bâbord et desservi par une coupée directement à partir du quai. Comme le pont 5, le pont 6 se partage entre passagers (un salon avec sièges inclinables) et véhicules (mais c'est avant tout un pont garage). Le pont 7 est entièrement dédié aux passagers. Espace-promenade extérieur au pont 8 (pont des cabines passagers) et passerelle tout à l'avant du navire. Le pont 9 est le pont sundeck (et accessoirement hélideck).

Visite en images, en descendant du pont supérieur vers la salle machines

Le pont 9, ou pont supérieur, est accessible par des escaliers extérieurs.

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Le nom du navire s'étale en lettres lumineuses au milieu du pont 9
Mât principal sur la passerelle
supérieure (pont 9)
Hélideck
au mileu du pont 9
Aileron de passerelle tribord
vu du pont 9

Hormis la passerelle, tout à l'avant du navire, le pont 8 est entièrement dédié aux cabines (il y en a 72, chacune comportant quatre couchettes). Certaines d'entre elles ont vue sur mer, tandis que d'autres sont intérieures. Pont-promenade tout autour du navire. A l'arrière, une terrasse. En photo jointe, une coursive passagers au milieu du pont 8.

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR

Passerelle
Radar tribord

Passerelle
vue de l'aileron bâbord
Toute la passerelle
vue de l'aileron tribord
Barre manuelle au centre
de la passeelle
       
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Promenade côté tribord
autour des cabines du pont 8
Escalier bâbord du pont 8
donnant accès à l'hélideck
Plaque du chantier
au pied du mât arrière (pont 8)
Mât arrière
au pont 8

Le pont 7 est le pont passagers par excellence. Tout à l'avant, un restaurant self-service "Turquoises". De là part un couloir-promenade avec boutique, débouchant sur le lobby regroupant réception, bureau de change, consigne des bagages, etc.

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR

Self-service "Turquoises"
Pont 7 bâbord avant

Pyramide
à l'entrée du self-service (pont 7)
Galerie marchande
pont 7 bâbord
Lobby (pont 7)
et escalier bâbord d'accès au pont 8
Bureau d'informations
passagers (pont 7)

Au pont 7 toujours, vers le centre du navire, un café avec service de restauration rapide et une salle de jeu avec jeux video et télévisions. En continuant vers l'arrière du navire, on trouve le bar "Les Alizés" qui se prolonge, tout à l'arrière du navire, par le "fumoir" (terrasse extérieure).

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Accès à la "Vennoiserie" et à la "Games Planet"
pont 7 bâbord arrière
Bar "Les Alizés"
pont 7 arrière
Fumoir (extérieur) du bar
pont 7 arrière
Embarcations tribord
vues du pont 7 arrière

Les ponts 5 et 6 sont essentiellement dédiés au garage, et éventuellement au fret. Ces zones où sont stockés les véhicules sont inaccessibles aux passagers (accès fermés) durant les traversées. Il y a en plus sur ces deux ponts, à bâbord avant et arrière, quelques cabines et des salons "pullman" avec sièges inclinables. A l'avant du pont 5, des cabines équipages et au milieu du navire, la cambuse.

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Car deck vu de la porte E6
pont 6 - capacité 120 voitures
Car deck au pont 5
également en position abaissée
Garage
pont 5 arrière bâbord
Accès passagers (porte C5)
pont 5 bâbord
Salon avec sièges inclinables
pont 5 avant bâbord

Ci-dessous, plage de manœuvre arrière tribord et l'auteur des photos sur la rampe arrière du BARFLEUR le jour de son désarmement (03.10.2011).

BARFLEUR
BARFLEUR


Les ponts 2 et 3 sont exclusivement réservés aux véhicules et fermés aux passagers durant la navigation.

BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
BARFLEUR
Rampe avant
pont 3
Garage
pont 3 milieu tribord
Garage
pont 3 milieu bâbord
Ascenseur à camions
pont 3 milieu bâbord
Porte arrière
pont 3

Ci-dessous à gauche, accès direct au pont 3 à partir du pont 5 (porte D5). A droite, calette au pont 2 tribord pour 2 x 7 camions.

BARFLEUR
BARFLEUR

Au pont 1, salle machines et ballasts.

PC Machines du BARFLEUR
Moteurs principaux  tribord du BARFLEUR
Groupes electrogenes du BARFLEUR
PC machines
Moteurs principaux tribord
Groupes électrogènes

En esperant revoir ce navire, qui va avoir 20 ans en avril prochain, sur la ligne légendaire Cherbourg - Poole…


Caractéristiques complètes

BARFLEUR (Cherbourg) - IMO 9007130 - Indicatif d'appel FNIE - MMSI 227289000 - Transbordeur - 166,65x23,30x19,75 m - TE 5,60 m - JB 20 000 - PL 5 250 t - Ptot 12 400 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Wärtsilä 8R32E / deux hélices à pas variable) - V 19 nd - Générat. 4 x 1 094 kW - Deux propulseurs d'étrave (2 x 600 kW) - Cap. 944 passagers sans couchette / 288 passagers avec couchette (72 cabines) - Cap. véhicules 304 voitures / 66 remorques (2 530 m de linéaire garage) - Equipage 92 - Constr. 1992 (STX Finland, Piikkiö-Turku, Finlande) - Propr./Gérant/Opérat. Brittany Ferries - BAI (Roscoff, France) - Pav. FRA.


Françoise Massard - 22.10.2011

© Françoise Massard
www.cargos-paquebots.net