Le nouveau transbordeur ILE D'AIX II
Françoise Massard / Photos Guy Justafre

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Ile d'Aix - Ile d'Aix II - Pierre Loti-
Cliquez sur les photos pour les agrandir

ILE D'AIX II
ILE D'AIX II (Fouras - Avril 2011) — Photo Guy Justafre

Ce nouveau ferry (passagers / fret) assure la navette entre l'embarcadère de la Pointe de la Fumée (à l'extrémité nord-ouest de la presqu'île de Fouras, au nord de l'embouchure de la Charente) et le petit port de l'Ile d'Aix (au sud-est de l'île). La distance entre les deux est de l'ordre de 2,5 milles (soit moins de 5 km). La traversée dure en moyenne autour de 20 à 25 min, mais dépend évidemment des conditions météorologiques.


Contrairement aux deux précédents ferries desservant l'Ile d'Aix (ILE D'AIX premier du nom et PIERRE LOTI) construits à La Rochelle, respectivement en 1966 et 1992, l'ILE D'AIX II a été construit par le chantier breton Gléhen. Ce chantier se déploie sur trois sites : Le Guilvinec - Loctudy - Douarnenez, et c'est de ce dernier que l'ILE D'AIX II a été mis à l'eau en février 2011.

ILE D'AIX II
ILE D'AIX II
ILE D'AIX II
ILE D'AIX II

Ce navire se veut écologique puisqu'il dispose de panneaux solaires (sur le toit du salon passagers ouvert du pont supérieur) et de deux éoliennes rétractables sur vérins (à la poupe). Une première pour le chantier Gléhen. Un concept voulu par le Conseil général de Charente maritime et mis au point avec le Cabinet d'Architecture Navale et Ingéniérie HT2 (Herskovits, Thome & Tobie - Bureaux à Nantes et Paris).

ILE D'AIX II ILE D'AIX II ILE D'AIX II ILE D'AIX II ILE D'AIX II

ILE D'AIX II (La Rochelle) - Transbordeur - 34,30x8,20x3,25 m - TE 1,60 m - JB 270 - JN 110 - PL 62 t - Ptot 574 kW (deux moteurs Caterpillar / deux hélices) - V 10 nd - Consomm. totale 125 L/h (deux moteurs principaux + moteur groupe électrogène) - Cap. 300 passagers dont 150 assis - Deux salons passagers (un fermé, éclairé par de vastes sabords, et un ouvert sur le pont supérieur) - Equipage 4 - Constr. 2011 (Chantier Naval Gléhen Pierre et Fils, Le Guilvinec, France) - Coque acier - Coût de construction 3,5 M€ environ - Gérant Fouras Aix (La Rochelle, France) - Pav. FRA.

Ci-dessous le ferry ILE D'AIX, premier du nom, construit en 1966 aux Ateliers et Chantiers de La Rochelle-Pallice / ACRP (photos Coll. Guy Justafre)

ILE D'AIX
ILE D'AIX
ILE D'AIX
ILE D'AIX

Après plus de 40 ans et de l'ordre de 80 000 h de service, il a mérité sa "retraite", les travaux nécessaires pour le mettre aux nouvelles normes (dont le remplacement de son installation électrique encore en 110 V continu) étant de toute façon trop onéreux.

ILE D'AIX (La Rochelle) - IMO 9098995 - Indiactif d'appel FS2467 - Transbordeur - 24,80x7,52x2,20 m - JB 107 - JN 58 - PL 30 t - Ptot 442 kW (deux moteurs 4T-6cyl Poyaud-SSCM UD6SCP / deux hélices à pas fixe) - V 9,5 nd - Générat. 8 kW - Constr. 1966 (Ateliers et Chantiers de La Rochelle-Pallice, France) - Pav. FRA.


Quelques vues de l'Ile d'Aix — Photos Françoise Massard
Cette toute petite île, en forme de croissant (cf.supra), mesure environ 3 km de long sur moins de 1 km de large dans sa partie la plus étendue ! Entièrement fortifiée par Vauban (qui en établit les plans en 1669), elle concourait à la défense de la rade de Rochefort et de son arsenal. Les principaux forts sont le Fort de la Rade (construit en 1703, rasé par les Anglais en 1757 et reconstruit sous le Premier Empire) et le Fort Liedot (construit entre 1810 et 1834).


Derrière ses remparts, l'île abrite de sympathiques petites maisons basses dont les façades de pierres blanches sont agrémentées de volets bleus ou verts.


La circulation automobile y est volontairement limitée, à la joie des piétons ou des cyclistes. Des calèches sont aussi disponibles durant l'été. Ce petit bout de terre (moins de 1,5 km2) est le royaume de la rose trémière, mais de nombreuses autres plantes fleuries sont présentes, sans oublier les mimosas.


Bien sûr, on ne peut évoquer la défense de la Rade de Rochefort sans parler du Fort Boyard dont la construction demanda une cinquantaine d'années (1804-1857). Il appartient aujourd'hui au Conseil général de Charente maritime et est administrativement rattaché à l'île d'Aix..

Fort Boyard
Fort Boyard
Fort Boyard

Musée Napoléon à l'Ile d'Aix

C'est dans cette maison de l'Ile d'Aix que Napoléon 1er passa ses derniers jours sur le sol français (du 12 au 15 juillet 1815) avant d'être conduit sur l'Ile de Saint-Hélène où il décèdera en 1821. Il était arrivé sur l'îIe d'Aix à bord de la frégate LA SAALE le 8 juillet et envisageait éventuellement de gagner l'Amérique. Mais la flotte anglaise était là et, de son côté, Fouché (son ancien ministre) lui conseillait de négocier avec les Anglais, et en particulier avec le Capitaine Maitland commandant le navire de guerre anglais BELLEROPHON (qui participa, entre autres, à la Bataille de Trafalgar). Les Anglais lui promettant une retraite possible en Angleterre ("il aurait tous les égards et les traitements auxquels il pouvait prétendre") , c'est dans cette maison qu'il rédigea sa lettre de réddition avant de s'embarquer sur le BELLEROPHON. Mais arrivés en rade de Plymouth, les Anglais transférèrent l'Empereur déchu sur le vaisseau NORTHUMBERLAND qui cingla vers Saint-Hélène (île perdue au milieu de l'Atlantique sud). Ironie de l'Histoire, cette Maison du Commandant avait été construite à la demande de Napoléon 1er lui-même alors qu'il faisait une tournée d'inspection sur l'île le 5 août 1808 !
Pour plus d'informations, consulter le site officiel du Musée Napoléon de l'Ile d'Aix

 

Dernière mise à jour - 14.07.2011


© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net