Quelques navires photographiés à Brest
Françoise Massard / Photos Gilbert Auffret
Cliquez sur les photos pour les agrandir
Page suivante 
Navires vus à Brest entre le 13 et le 21.02.2018

Le caboteur allemand NIKLAS vient d'appareiller de Brest où il a chargé (au poste QR 1) 3 400 t de terres souillées d'hydrocarbures qui seront déchargées à Schiedam (commune néerlandaise jouxtant Rotterdam), puis dépolluées dans une usine de traitement de la société Boskalis Environmental. Ces déchets proviendraient, selon certains, du nettoyage de la pollution causée par le naufrage de l'AMOCO CADIZ (03.1978) au large de Portsall (Finistère) ou, selon d'autres, d'une ancienne station de déballastage (c'est cette dernière hypothèse qu'accrédite le Cedre). Durant les 40 ans écoulés depuis cette catastrophe, c'est en effet de l'ordre de 30 000 t de terres et sables pollués qui avaient été enfouis sur différents sites du port de commerce, dont le polder. Mais les travaux d'extension du port de Brest (futur terminal dédié aux énergies marines renouvelables) ont nécessité leur excavation et leur stockage temporaire (sur les terre-pleins des quais QR 1 et QR 4, dans des conditions strictes liées à l'environnement) jusqu'à leur évacuation qui est en cours actuellement. Environ un tiers de ces déchets ont été évacués par voie terrestre fin 2017 pour être traités par Laval Services / Séché Environnement) qui a ouvert en 1996, à Changé (près de Laval, Mayenne), un centre de décontamination des sols (ce "Biocentre" utilise des bactéries pour décomposer, dans des silos étanches dits "biopiles", les polluants organiques, les produits pétroliers, les produits chimiques, les métaux lourds, etc., présents dans les déchets). Les deux-tiers restants des déchets brestois, soit 20 000 t, seront pris en charge par une usine de retraitement à Schiedam comme dit précédement. Le NIKLAS est l'un des sept navires de capacité d'emport de 2 000 à 5 000 t qui font la noria entre Brest et Schiedam (février et mars 2018). Avant de toucher Brest, le 19.02.2018 à 05h00, il arrivait de Avonmouth (port du S-O de l'Angleterre, sur l'estuaire de l'Avon, à une quinzaine de kilomètres au N-O de Bristol).

NIKLAS
NIKLAS
NIKLAS

NIKLAS (Saint John's) - IMO 9582855 - Indicatif d'appel V2GO6 - MMSI 304030000 - Cargo de divers - 87,83x12,80x7,10 m - TE 5,498 m - JB 2 452 - JN 1 369 - PL 3 657 t - P 1 520 kW (mot. 4T-8cyl MaK-Caterpillar 8M20C / hélice à pas variable) - V 10,5 nd - Prop. d'étrave (185 kW) - Générat. aux.1 x 240 kW / 2 x 180 kW) - Cap. GRN 4 600 m3 (1 cale) / 36 evp - Constr. 08.2010 (Slovenske Lodenice Komarno, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant Hermann Lohmann Bereederungen / HLB (Haren-Ems, Allemagne) - Pav. ATG - Ex WILSON LARVIK (08.2013-08.2014) - Ex NIKLAS (08.2010-08.2013). Navire-catalogue : plus d'une trentaine de sisterships : en plus de ceux cités à propos du STEINAU (IMO 9280691 / 12.2006), on peut encore citer le BRAMAU (IMO 9280677 / 01.2006).


Le vraquier grec YIANNIS B arrive à Brest le 20.02.2018 à 16h45, en provenance de Santarem (port brésilien de l'Etat du Pará, situé sur la rive droite de l'Amazone à environ 750 km à l'est de Manaus) — via Las Palmas de Gran Canaria (Espagne). Il va accoster au poste 6 Sud, pour y décharger 59 059 t de fèves et graines de soja.
YIANNIS B
YIANNIS B
YIANNIS B

YIANNIS B (Monrovia) - IMO 9394765 - Indicatif d'appel A8OK9 - MMSI 636013646 - Vraquier - 228,99x32,26x20,03 m - TE 14,40 m - JB 43 158 - JN 27 291 - PL 82 562 t - P 9 800 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Mitsui Engineering & Shipbuilding 7S50MC-C / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Générat. aux. 3 x 400 kW / 1 x 80 kW - Cap. 97 156 m3 (7 cales) - Constr. 06.2008 (Tsuneishi Group (Zhoushan) Shipbuilding, Daishan County, Zhoushan City, Chine) - Propr./Gérant/ Tsakos Group (Palaio Faliro, Athènes, Grèce) - Pav. LBR. Navire-catalogue : des dizaines de sisterships.


Le cargo algérien SEDRATA arrive à Brest le 19.02.2018 à 09h00, en provenance d'Algesiras (port du sud de l'Espagne, sur le détroit de Gibraltar). Il va accoster au QR 4 pour souter 80 t de gazole. Nous connaissons déjà ce navire, mais sous son nom d'origine : CLIPPER GRAND (cf. plus bas), que nous avions présenté lors de sa livraison le 05.09.2011 par le chantier Yangfan.
SEDRATA
SEDRATA
SEDRATA

Il repart  le jour même, à 16h00, à destination d'Anvers (Belgique).

SEDRATA (Alger) - IMO 9557795 - Indicatif d'appel 7THC - MMSI 605086013 - Cargo de divers - 119,85x20,40x11,10 m - TE 8,40 m - JB 8 161 - JN 3 430 - PL 9 500 t - P 6 480 kW (mot. 2T-6cyl MAN-B&W-Hitachi 6S42MC / hélice à pas fixe) - V 16 nd - Prop. d'étrave (600 kW) - Générat. aux. 3 x 740 kW - Cap. GRN 11 131 m3 (1 cale) / 681 evp (dont 100 reefers) - Grues 2 x 200 t - Constr. 08.2011 (Yangfan Group, Zhoushan, Chine) - Propr./Gérant/Opérat. CNAN Group SpA (Alger, Algérie) - Pav. DZA - Ex CLIPPER GALAXY (08.2011-10.2014). Sisterships : SAOURA (IMO 9557800 / 01.2012 / Ex CLIPPER GEMINI 01.2012-08.2014) - STIDIA (IMO 9557783 / 05.2011 / Ex CLIPPER GRAND 05.2011-10.2014).


Après avoir déchargé 3 000 t de tourteaux de tournesol (au poste 6 MIN), le cargo letton SKY VITA (première photo) vient d'appareiller de Brest le 21.02.2018 à 16h00, cap sur San Ciprian (port galicien donnant sur le golfe de Gascogne, situé entre Gijon à l'Est et La Corogne à l'Ouest, Espagne). Il était arrivé à Brest le 19.02, en provenance de Liepaja (Lettonie). Le porte-conteneurs allemand CAPE MANILA (coque verte) quitte Brest le 15.02.2018 à 17h00, en direction du Havre, sa prochaine escale. Il avait touché Brest le 14.02, en provenance de Portbury (port du S-O de l'Angleterre), accostant à 06h30 au QR 2-3. Durant cette escale, 3 500 t de marchandises conteneurisées ont été chargées.
SKY VITA
CAPE MANILA
CAPE MANILA

SKY VITA (Saint John's) - IMO 9014949 - Indicatif d'appel V2PU8 - MMSI 304768000 - Cargo de divers - 88,29x13,17x7,00 m - TE 5,448 m - JB 2 497 - JN 1 547 - PL 4 195 t - P 1 690 kW (mot. 4T-8cyl Nohab-Wartsila 8V25 / hélice à pas variable) - V 11 nd - Prop. d'étrave (220 kW) - Générat. aux. 1 x 176 kW / 1 x 140 kW - Cap. GRN 5 663 m3 (2 cales) - Constr. 12.1991 (Ferus Smit BV, Westerbroek, Pays-Bas) - Propr./Gérant/Opérat. Alpha Shipping Co SIA (Riga, Lettonie) - Pav. ATG - Ex FLEVO (05.1992-01.2005) - Ex WALTRAUD (12.1991-05.1992) -  Sisterships : cf. MAGDALENA (IMO 8822600 / 07.1990).

CAPE MANILA (Majuro) - IMO 9571313 - Indicatif d'appel V7WW8 - MMSI 538004412 - Porte-conteneurs - 212,51x32,19x20,30 m - TE 12,50 m - JB 35 708 - JN 19 672 - PL 41 535 t - P 25 040 kW (mot. 2T-8cyl Wartsila-Hudong Heavy Machinery 8RT-flex68 / hélice à pas fixe) - V 22,3 nd - Prop. d'étrave (1 200 kW) - Générat. aux. 4 x 1 600 kW - Cap. 2 758 evp (dont 504 reefers) - Constr. 08.2011 (Guangzhou Wenchong Shipyard, Guangzhou, Chine) - Gérant Hanse Bereederungs GmbH (Hambourg, Allemagne) - Pav. MHL. Sisterships : CAPE MARIN (IMO 9571325 / 06.2012) - NEW HAMPSHIRE TRADER (IMO 9571296 / 04.2011 / Ex CAPE MAAS 04.2011-09.2015) - NEW JERSEY TRADER (IMO 9571301 / 06.2011 / Ex CAPE MADRID 06.2011-02.2016).

Le caboteur fluvio-maritime belge MARSCHENLAND arrive à Brest le 13.02.2018, en provenance du port néerlandais Moerdijk. Ce n'est pas sa première escale à La Rochelle. Nous l'avons déjà présenté, par exemple, à quai le 24.06.2016 (voir ici). Il va accoster à 16h00 au poste QR4, où il déchargera 835 t de tubes et tuyaux divers. Appareillage prévu le 15.02 à 17h00, à destination de La Corogne (sur la côte N-O de l'Espagne).
MARSCHENLAND
MARSCHENLAND

MARSCHENLAND (Antwerpen) - IMO 8415184 - Indicatif d'appel ONES - MMSI 205489000 - Cargo de divers - 74,99x10,73x5,57 m - TE 4,324 m - JB 1 373 - JN 744 - PL 2 016 t - P 600 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Krupp 6M332AK / hélice à pas fixe) - V 11 nd - Prop. d'étrave (90 kW) - Générat. aux. 2 x 95 kW - Cap. 2 652 m3 (1 cale) - Constr. 10.1985 (Julius Diedrich Schiffswerft, Moormerland, Allemagne) - Propr./Gérant/Opérat. Boeckmans Shipping & Forwarding (Anvers, Belgique) - Pav. BEL.




Mi-décembre 2017 - Mi-janvier 2018

Le bâtiment hydro-océanographique BEAUTEMPS-BEAUPRE sort de la Penfeld le 15.01.2018, pour être conduit au quai d'armement de la base navale. En effet, il sort de l'une des formes de radoub du Salou (en fond de Penfeld) où il a subi une révision et sa carène entièrement repeinte.
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE

Ce bâtiment réalise des travaux d'hydrographie et d'océanographie côtiers et hauturiers pour le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM). En matière d'hydrographie et d'océanographie militaires, il participe à la connaissance physique, biologique, chimique et géologique des mers et des fonds marins. En matière d'hydrographie générale, il contribue à l'amélioration des connaissances océanographiques générales dans la mesure où elles intéressent la Défense.

BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE

Le BEAUTEMPS-BEAUPRE a d'autres missions, comme expérimenter de nouvelles méthodes de mesures ou de recherche en utilisant des équipements nouveaux dans lesquels l'acoustique sous-marine est susceptible d'avoir un rôle important, effectuer des travaux océanographiques au profit de l'Ifremer, permettre la mise en œuvre d'engins remorqués pour des essais au profit de la marine, ou encore effectuer des missions de présence pour la marine.

BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
BEAUTEMPS-BEAUPRE
Le nom de ce bâtiment rend évidemment hommage au "père de l’hydrographie moderne", Charles François Beautemps-Beaupré (1766-1854). Cet ingénieur français, hydrographe et cartographe, fut chargé du levé des côtes et de la reconnaissance du littoral français. Il fut membre de la Commission des phares dès 1826. Il collabora à la préparation de cartes que Lapérouse emporta dans son voyage. Il embarqua en 1791 sur la RECHERCHE avec l'amiral d'Entrecasteaux, mettant au point des procédés entièrement nouveaux de lever des cartes. Il fut également membre de l’Académie des sciences et du Bureau des longitudes et fait grand officier de la Légion d'honneur. Pour plus d'informations, lire A la mer comme au ciel. Beautemps-Beaupré et la naissance de l’hydrographie moderne (1700-1850) de Olivier Chapuis (Presses de l’Université de Paris-Sorbonne / SHOM).

BEAUTEMPS-BEAUPRE / A 758 (Brest) - IMO 9098361 - Indicatif d'appel FABB - Bâtiment hydro-océanographique - 80,64x14,90x9,10 m - TE 6,20 m - TA 27,90 m - Déplac. 2 125 t (lège) / 3 300 t (à pleine charge) - Quatre moteurs Diesel Mitsubishi couplés à quatre générateurs alimentant deux moteurs électriques de propulsion (de 2 000 kW chacun) / Une hélice à pas fixe - Vmax 14 nd - Trois propulseurs transversaux (av. 1 x 440 kW en tunnel / arr. 2 x 220 kW directionnels) - Nombreux équipements scientifiques (sondeurs multi faisceaux petits et grands fonds, courantomètres Doppler, gravimètre, célérimètre, bathythermographe, magnétomètre bathysonde, etc.) - Trois laboratoires / Quatre salles de traitement des données - Equipage 50 (5 officiers / 10 officiers mariniers / 10 quartiers-maîtres et matelots / 25 hydrographes) - Autonomie 8 100 NM (à 10 nd) / 45 j - Deux vedettes hydrographiques embarquées (de 8 m) - Grues 1 x 10 t / 1 x 1,2 t - Portiques 1 x 10 t (à l'arrière) / 1 x 5 t (latéral) - Constr. 12.2002 (Alstom Leroux Naval, Lanester-Lorient, France) - Propr. Gouvernement français - Gérant/Opérat. Marine Nationale (France) - Pav. FRA.


Le chimiquier / pétrolier SEYCHELLES PATRIOT arrive à Brest le 18.01.2018 à 16h00, en provenance de Primorsk (port russe situé à une centaine de kilomètres au N-O de Saint-Petersbourg et siège du plus grand terminal pétrolier de la mer Baltique). Il accostera au poste QR5HS pour y décharger 40 000 t de gazole. Il appareillera le 20.01 à 17h.
SEYCHELLES PATRIOT
SEYCHELLES PATRIOT
SEYCHELLES PATRIOT
SEYCHELLES PATRIOT

SEYCHELLES PATRIOT (Port Victoria) - IMO 9365635 - Indicatif d'appel S7VR - MMSI 664445000 - Chimiquier / Pétrolier - 189,02x32,20x17,05 m - TE 11,81 m - JB 27 007 - JN 13 066 - PL 45 680 t - P 11 200 kW (mot. 4T-8cyl MAN-B&W 8L58/64 / hélice à pas variable) - V 15,8 nd - Prop. d'étrave (1 250 kW) - Générat. aux. 1 x 1 360 kW / 3 x 1 140 kW - Cap. 50 741m3 (12 citernes) - Constr. 02.2008 (Lindenau GmbH, Kiel, Allemagne) - Propr./Opérat. Seychelles Petroleum (Seychelles) - Gérant German Tanker Shipmanagement / GTS Shipmanagement (Brême, Allemagne) - Pav. SYC. Sisterships : SEYCHELLES PRELUDE (IMO 9365623 / 12.2007).


Le feeder allemand FRANCOP arrive à Brest le 18.01.2018 à 12h00, en provenance de Montoir-de-Bretagne. Il accostera au poste QR2. Son escale sera courte puisqu'il repartira le jour même à 22h00, à destination de Rotterdam (Pays-Bas).
FRANCOP
FRANCOP
FRANCOP
FRANCOP

FRANCOP (Saint John's) - IMO 9277412 - Indicatif d'appel V2DJ5 - MMSI 305234000 - Porte-conteneurs - 137,50x21,30x9,36 m - TE 7,466 m - JB 7 519 - JN 3 570 - PL 8 620 t - P 8 400 kW (mot. 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M43 / hélice à pas variable) - V 19 nd - Prop. d'étrave (750 kW) - Générat. aux. 1 x 1 300 kW / 2 x 500 kW - Cap. 822 evp (dont 150 reefers) - Constr. 08.2003 (J.J. Sietas, Hambourg, Allemagne) - Propr./Gérant Reederei Bartels (Gödenstorf, Allemagne) - Pav. ATG - Ex TAVASTLAND (08.2003-10.2006). Sisterships : ANNAMARIE (IMO 9287687 / 09.2003) - FENJA (IMO 9287716 / 12.2003 / Ex AURA) - HELGA (IMO 9277395 / 05.2003 / Ex PAGE AKIA 09.2013-09.2017 / Ex HELGALAND 05.2003-09.2013) - INDIA (IMO 9287699 / 10.2003) - LISA (IMO 9287704 / 10.2003 / Ex GÖTALAND 12.2004-01.2011) - ÖLAND (IMO 9277400 / 06.2003) -  TINA (IMO 9277383 / 04.2003 / Ex GOTLAND 05.2003-01.2011 / Ex TINA 04.2003-05.2003).


Nous connaissons déjà le feeder allemand LAURA ANN (première photo ci-dessous) car il fréquente régulièrement le port de La Rochelle. On le voit ici quittant Brest le 18.01.2018 à 15h00, à destination du Havre. Il était arrivé à Brest le 16.01 à 02h00, en provenance de Montoir-de-Bretagne. Le cargo ROSE (deux photos suivantes) a appareillé de Brest le 16.01.2018 à 13h00, après avoir déchargé des tuyaux et tubes au poste QR4 (il y avait accosté le 14.01, en provenance d'Izmit, port turc situé sur le golfe éponyme, à l'extrême Est de la mer de Marmara). Ce cargo néerlandais met le cap sur Aviles (port espagnol situé sur la rivière du même nom, à environ 25 km à l'Ouest de Gijon, Asturies). Sur la photo de droite, le cargo / porte-conteneurs allemand F. ARSLAN V. Arrivé à Brest le 14.01.2018 à 11h00 (en provenance de Gand, Belgique), il avait accosté au poste 6MIN pour y décharger 3 297 t de drèche de maïs (constituée de la cellulose du grain et de l'amidon résiduel, utilisée dans l'alimentation animale). On le voit ici lors de son appareillage le 18.01.2017, à destination de Figueira da Foz (port de commerce de Coimbra – Portugal – réputé pour ses chantiers navals et sa pêche).
LAURA ANN
ROSE
ROSE
F. ARSLAN V
ROSE (Rotterdam) - IMO 9521368 - Indicatif d'appel PBUB - MMSI 246227000 - Cargo de divers - 101,15x14,40x8,50 m - TE 6,15 m - JB 3 603 - JN 1 910 - PL 5 500 t - P 1 980 kW (mot. 4T-6cyl MaK-Caterpillar 6M25 / hélice à pas variable) - V 11,5 nd - Prop. d'étrave (250 kW) - Générat. aux. 1 x 312 kW / 2 x 160 kW - Cap. 6 884 m3 (1 cale) - Constr. 02.2012 (Chowgule Shipyard, Goa, Inde) - Propr. Shipping Company Groningen / SCG (Groningue, Pays-Bas) - Gérant/Opérat. Thorco Shipmanagement (Groningue, Pays-Bas) - Pav. NLD - Ex FLINTER ROSE (02.2012-01.2017). Sisterships : FWN RUBY (IMO 9521370 / 04.2012) - LONGRUN (IMO 9556313 / 05.2013 / Ex ESPERO 10.2016-12.2017 / Ex FLINTER RIDHI 05.2013-10.2016).
F. ARSLAN V (Saint John's) - IMO 9139115 - Indicatif d'appel V2MA5 - MMSI 304285000 - Cargo de divers / Porte-conteneurs - 100,53x16,50x7,50 m - TE 6,314 m JB 3 854 - JN 1 980 - PL 5 278 t - P 3 520 kW (mot. 4T-8cyl Krupp MaK 8M32 / hélice à pas variable) - V 15 nd - Prop. d'étrave (350 kW) - Générat. aux. 3 x 240 kW - Cap. GRN 6 634 m3 (2 cales) / 357 evp - Constr. 12.1996 (Estaleiros Navais de Viana do Castelo / ENVC, Viana do Castelo, Portugal / Estaleiros Navais de Lisboa, Setubal, Portugal) - Propr./Gérant Burak Schiffahrts GmbH & Co KG (Flensburg, Allemagne) - Pav. ATG - Ex RHEINTAL (12.1996-06.2014) - Lancé comme CALDERON (11.1996-12.1996). Sisterships : AMIKO (IMO 9125669 / 05.1996) - ECL CHALLENGER (IMO 9114787 / 07.1995) - HERMES (IMO 9071052 / 01.1994 / Ex UNITED OCEAN 07.2015-03.2017) - KARSNES (IMO 9143805 / 05.1997) - LYDIA (IMO 9125657 / 12.1995) - MANA (IMO 9139127 / 02.1997) - NIHAL (IMO 8918435 / 11.1994) - NS ANGELA (IMO 9071076 / 05.1995 / Ex ANGELA 10.2006-02.2017) - SAMSKIP COMMANDER (IMO 9143829 / 09.1997 / Ex ECL COMMANDER 10.2008-10.2017) - ST MARIA (IMO 9071064 / 04.1994 / Ex PATRIS 05.2013-09.2014 / Ex REGINA 1 11.2012-05.2013) - TCI LAKSHMI (IMO 9143817 / 06.1997) - YAKOOT (IMO 9143790 / 06.1997 / Ex TIM 01.2011-05.2011 / Ex SEA EXPLORER 09.2001-01.2011) - ZIAD JUNIOR (IMO 9073086 / 12.1994 / Ex EMSTAL 01.2004-07.2016, qui était d'ailleurs son nom d'origine).

Ci-après le car-ferry irlandais WESTPAC EXPRESS. Il est arrivé à Brest le 12.01.2018 à 19h30 et a accosté au poste 5 Est, en provenance de Bilbao (Espagne). Relâche météo et embarquement de fûts d'huile lors de cette escale de 24h. Il a appareillé le 13.01 à 18h00 à destination de Holyhead (principal port de l'île Holy située au NO du Pays de Galles, Royaume-Uni). Ce catamaran à grande vitesse, construit en Australie et encore immatriculé en Alabama, est maintenant opéré par la compagnie irlandaise Irish Ferries qui l'exploite sur ses propres lignes (affrètement longue durée ou rachat pur et simple, les bases de données ne le confirment pas encore). A noter qu'il était auparavant affrété par le Commandement du transport maritime militaire de l'armée américaine et opérait dans la zone de la Thaïlande.
WESTPAC EXPRESS
WESTPAC EXPRESS
WESTPAC EXPRESS
WESTPAC EXPRESS

WESTPAC EXPRESS (Mobile) - IMO 9243227 - Indicatif d'appel WDB5285 - MMSI 369323000 - Transbordeur (Passagers / Véhicules) - 101,40x26,65x9,40 m - TE 4,30 m - JB 8 403 - JN 2 521 - PL 750 t - Ptot 28 800 kW (quatre moteurs 4T-18cyl Caterpillar 3618TA / quatre Waterjets) - V 34 nd - Générat. aux. 4 x 280 kW - Cap. 970 passagers (pas de couchettes) / 96 voitures / 16 remorques (334 m de linéaire garage) - Coque en aluminium - Constr. 07.2001 (Austal, Fremantle, Australie-Occidentale) - Propr./Gérant HMS Global Maritime (New Albany, Etats-Unis) - Gérant MSC USA Government Department (Etats-Unis) - Pav. USA. Sisterships :


Le porte-conteneurs SONGA ANTOFAGASTA arrive à Brest le 11.01.2018 à 11h00, en provenance de Portbury (port du S-O de l'Angleterre). Il accostera au poste QR 2-3, puis appareillera à destination du Havre le 12.01 à 09h30. Nous connaissons déjà ce PC, mais sous deux de ses précédents noms (cf. infra).

SONGA ANTOFAGASTA (Monrovia) - IMO 9399753 - Indicatif d'appel A8OU5 - MMSI 636018035 - Porte-conteneurs - 225,16x31,00x19,70 m - TE 12,20 m - JJB 32 901 - JN 13 452 - PL 35 534 t - P 22 890 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Dalian 7L70MC-C / hélice à pas fixe) - V 22,2 nd - Prop. d'étrave (1 300 kW) - Générat. aux. 4 x 1 700 kW - Cap. 2 797evp (dont 738 reefers) - Constr. 03.2008 (Yangfan Group, Zhoushan, Chine) - Gérant Hammonia Reederei (Hambourg, Allemagne) - Opérat. Mediterranean Shipping Company / MSC (Genève, Suisse) - Pav. LBR - Ex HAMMONIA  ANTOFAGASTA (03.2017-05.2017) - Ex CMA CGM POINTE MARIN (01.2016-03.2017) - Ex HAMMONIA  ANTOFAGASTA (01.2013-01.2016) - Ex MAERSK JENNINGS (03.2008-01.2013) - Lancé comme ANTOFAGASTA (11.2007). Sisterships : cf. ARICA (IMO 9399741 / 12.2007).


Le poseur de pipelines GLOBAL 1200 quitte Brest le 11.01.2018, cap sur Grenaa (Jutland, Danemark). Il avait accosté à Brest deux jours avant en début de matinée, en provenance d'Algesiras (port du sud de l'Espagne, sur le détroit de Gibraltar). Il était alors entré dans la cale sèche n°3 (à flot) pour y embarquer des matériels déposés lors de sa précédente escale.

GLOBAL 1200
GLOBAL 1200
GLOBAL 1200
GLOBAL 1200

GLOBAL 1200 (Nassau) - IMO 9463815 - Indicatif d'appel C6DJ2 - MMSI 311000689 - Navire-grue poseur de pipelines - 162,30x37,80x16,10 m - TE 6,60 m - JB 32 550 - JN 9 765 - PL 5 000 t - Ptot 24 480 kW (six moteurs MAN-B&W-STX (dont trois 4T-9cyl 9L32/40CD de 4 400 kW chacun et trois 4T-8cyl 8L32/40CD de 3 760 kW chacun) couplés à six générateurs qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de puissance unitaire 4 500 kW) / deux azipods) - V 13 nd - Six propulseurs transversaux (av. 1 x 880 kW en tunnel / 5 x 2 400 kW directionnels rétractables) - Système de positionnement dynamique DP2 - Helideck - Grues 1 x 1 200 t / 2 x 40 t - Constr. 11.2010 (Keppel Offshore & Marine, Singapore) - Propr. TechnipFMC (Londres, Grande-Bretagne) - Gérant/Opérat. Technip USA Inc. (Etats-Unis) - Pav. BHS - Lancé comme G 1200 (07.2009). Sistership : GLOBAL 1201 (IMO 9513579 / 12.2011).


Après avoir chargé des déchets métalliques (au poste QR 5F, où il avait accosté le 10.01.2018 à 09h00, en provenance de Montoir-de-Bretagne), le cargo espagnol LAIDA quitte Brest le 11.01 à 12h00, à destination de Bayonne. Rapide visite à bord de ce cargo ici.
LAIDA
LAIDA
LAIDA
LAIDA (Santa Cruz de Tenerife) - IMO 9214733 - Indicatif d'appel EAVE - MMSI 224509000 - Cargo de divers - 99,90x15,60x8,00 m - TE 6,196 m - JB 3 911 - JN 2 010 - PL 5 604 t - P 2 760 kW (mot. 4T-6cyl Wartsila 6L32 / hélice à pas fixe) - V 12,8 nd - Prop. d'étrave (300 kW) - Générat. aux. 3 x 240 kW - Cap. GRN 7 249 m3 (1 cale) - Constr. 02.2003 (Astilleros de Murueta, Gernika-Lumo, Espagne) - Propr./Gérant/Opérat. Naviera Murueta (Bilbao, Espagne) - Pav. ESP. Sisterships : ALBIZ (IMO 9397652 / 11.2008) - ANZORAS (IMO 9397664 / 12.2008) - LAGA (IMO 9214721 / 02.2003).

Le vraquier canadien FEDERAL BERING appareille de Brest le 18.01.2018 à 11h45, cap sur Falmouth (Cornouailles, Grande-Bretagne).
FEDERAL BERING
FEDERAL BERING
FEDERAL BERING
FEDERAL BERING

Il était arrivé à Brest le 08.01 à 17h45, en provenance de Québec (Canada). Il avait accosté au poste 6 Sud pour y décharger 30 989 t de graines de soja.

FEDERAL BERING
FEDERAL BERING
FEDERAL BERING

FEDERAL BERING (Majuro) - IMO 9697832 - Indicatif d'appel V7NB6 - MMSI 538006432 - Vraquier - 199,98x23,76x14,85 m - TE 10,857 m - JB 20 789 - JN 11 617 - PL 34 564 t - P 6 400 kW (mot. 2T-5cyl MAN-B&W-Kawasaki 5S50ME-B9 / hélice à pas fixe) - V 14 nd - Prop. d'étrave (825 kW) - Générat. aux. 3 x 820 kW - Cap. GRN 41 651 m3 (6 cales) - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1C) - Grues 4 x 35 t - Constr. 07.2015 (Oshima Shipbuilding, Saikai, Japon) - Propr./Gérant/Opérat. Fednav (Montréal, Canada) - Pav. MHL. Sisterships : cf. FEDERAL CLYDE (IMO 9671072 / 07.2016).


Le BEM (Bâtiment d'Expérimentations et de Mesures) DUPUY DE LOME / A 759 entre en Penfeld le 08.01.2018 à 10h45, pour un arrêt technique dans l'une des formes de radoub de Pontaniou. Durant son chenalage jusqu'à la cale, il est aidé par quatre remorqueurs : les A 678 / LA HOUSSAYE et Y 640 / MENGAM qui ont passé leurs remorques à l'arrière et les A 677 / ARMEN et 27 crochés à l'avant. Les trois premiers sont des remorqueurs du type "Fréhel" (côtiers et portuaires pour ceux immatriculés en "A" et portuaires seulement pour ceux en "Y").
Ce bâtiment rend hommage à Stanislas Charles Henri Dupuy de Lôme (Plœmeur-Lorient 1816 - Paris 1885), polytechnicien, ingénieur du génie maritime et homme politique français. Il publia, en 1844, un Mémoire sur la construction des bâtiments en fer. Il participa à la conception du premier navire de ligne à vapeur au monde à grande vitesse, le NAPOLEON (lancé en 1850), ou encore à celle du premier cuirassé de guerre océanique, LA GLOIRE (lancé en 1859). Il réalisa également une étude sur le GYMNOTE, premier sous-marin opérationnel. Sa carrière scientifique fut couronnée en 1866 par son entrée à l'Académie des Sciences. Il devint ensuite député du Morbihan en 1869 et deviendra sénateur en 1877 (il le restera jusqu'à son décès en 1885).

Spécialement étudié et optimisé par le groupe français Thales et la Compagnie Maritime Nantaise, dans le but de répondre aux besoins du renseignement d'origine électromagnétique (ROEM) à partir de la mer, le DUPUY DE LOME a été construit sous normes marine marchande. Ce BEM est exploité par la Direction du Renseignement Militaire (DRM), laquelle définit ses missions au profit des différentes armées (sol / mer / air). Ses principales missions (souvent de longue durée) sont : interception, analyse, goniométrie et écoute des communications radios (COMINT) ou interception, analyse et goniométrie des signaux radar (ELINT / Electronic Intelligence). Pour cela, il dispose entre autres de deux antennes paraboliques satellitaires (sous radômes) situées entre les deux antennes goniométriques (cf. doc. Thales). Ces antennes et goniomètres acoustiques permettent d'intercepter les sons et de déterminer leur direction de propagation (et donc de localiser leurs émetteurs par traitement de données).

DUPUY DE LOME
DUPUY DE LOME
DUPUY DE LOME
DUPUY DE LOME

Armé par deux équipages, ce MINREM (Moyen Interarmées Naval de Recherche Électromagnétique) DUPUY DE LOME est actif 240 j/an. Il est opérationnel 350 j/an grâce à un contrat d'entretien novateur. Prévu pour des missions de longue durée (avec peu ou pas d'escales), ses conditions d'habitabilité sont supérieures à celles des autres navires de la Marine nationale. Il est par ailleurs équipé de stabilisateurs pour assurer un rendement optimal des appareils d'écoute du navire.

DUPUY DE LOME
DUPUY DE LOME
DUPUY DE LOME
DUPUY DE LOME

DUPUY DE LOME / A 759 (Brest) - IMO 9282156 - Indicatif d'appel FALM - MMSI 228196600 - Bâtiment d'Expérimentations et de Mesures (BEM) - 101,75x15,85x10,60 m - TE 4,91 m - TA 40,60 m - JB 4 772 - JN 1 428 - Déplacement 3 100 t (lège) / 3 600 t (à pleine charge) - Ptot 5 980 kW (deux moteurs 4T-9cyl MaK-Caterpillar 9M25 / deux hélices) - V 16 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 2 x 1 150 kW / 2 x 360 kW - Equipage 110 (8 officiers / 16 officiers mariniers / 6 quartier-maîtres et matelots / 80 techniciens de la DRM) - Autonomie 30 j / 3 400 NM à 16 nd - Deux mitrailleuses 12,7 mm - Plateforme aéronautique - Une grue - Constr. 12.2004 (Niestern Sander, Delfzijl, Pays-Bas) - Admission au service 07.2006 - Propr. Gouvernement français - Gérant /Opérat. Marine nationale (Brest, France) - Pav. FRA.

A 678 / LA HOUSSAYE (RPC12 type B constr. en 10.1992 / Lorient Naval Industrie, Lorient) - Y 640 / MENGAM (RP12 constr. en 10.1994 / Socarenam, Boulogne) - A 677 / ARMEN (RPC12 type B constr. en 12.1991 / Lorient Naval Industrie, Lorient) - Rermorqueurs (portuaires ou côtiers) - 25,00x8,40 m - TE 3,40 m - TA 13,20 m - Déplac. 220 t (lège) / 259 t (à pleine charge) - Ptot 980 kW (deux moteurs Baudouin / deux propulseurs Voith-Schneider ) - V 11 nd - Traction au point fixe 12 t - Canon à eau - Matériel de lutte contre l'incendie (barrage flottant, produit dispersant, etc.) - Autonomie 800 NM à 10 nd - Equipage 6 à 8 (selon que le remorqueur est portuaire ou côtier respectivement) - Pav. FRA.

Françoise Massard - 18.07.2018

© Françoise Massard 
 www.cargos-paquebots.net