logo
Mouvements de navires à Marseille - Fos
Françoise Massard / Photos Emmanuel Bonici
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - MSC Aliya - MSC Faith - MSC Jewel - MSC Josseline - MSC Kanoko - MSC Kelly -
Page précédente
Baptême du porte-conteneurs MSC ALIYA à Marseille-Fos le 01.10.2019

Le tout nouveau porte-conteneurs MSC ALIYA arrive en escale inaugurale à Fos-sur-Mer le 29.09.2019 en fin d’après-midi, en provenance de La Spezia (port de la côte Ouest de l'Italie, situé à mi-chemin entre Gênes au Nord et Pise au Sud). Il va accoster en darse 2, au terminal Seayard. Cette escale commerciale de 2 300 mouvements de conteneurs ne sera pourtant pas une escale comme les autres puisque ce PC va être baptisé le 01.10.2019. Il appareillera le 02.10 à 13h00, à destination de Valence et Barcelone (Espagne). Il desservira Port Saïd (Egypte), King Abdullah (port d'Arabie Saoudite donnant sur la mer Rouge, juste au Nord de La Mecque), Salalah (plus grand port d'Oman, situé au S-O du pays, pas loin de la frontière avec le Yemen), Abu Dhabi (port émirati donnant sur le golfe Persique), Djebel Ali (autre port des Emirats Arabes Unis, situé au N-E d'Abu Dhabi justement) et Singapour.

Le terminal Seayard est l’un des deux terminaux à conteneurs de Marseille-Fos. MSC en est le concessionnaire et sous-traite ses opérations à Seayard, dont sa branche dédiée aux opérations portuaires (Terminal Investment Ltd / TIL) est l’actionnaire majoritaire. Seayard ne cesse d’investir dans des équipements modernes, afin d’optimiser sa capacité et ses facultés à gérer des porte-conteneurs de plus en plus gros, de créer un environnement de travail sûr et d’améliorer ses performances. L’entreprise a récemment investi dans un portique (grue pour conteneurs) Malaccamax et d’un nouveau chariot porteur hybride, plus écologique.
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA

C'est le premier baptême d'un porte-conteneurs dans les bassins de Fos (CMA CGM a baptisé plusieurs de ses PCs à Marseille, mais sans escale commerciale, comme ce fut le cas pour le CMA CGM JULES VERNE par exemple). L'armement MSC n'a d'ailleurs pas souvent baptisé ses navires en France, le dernier baptême remontant au 20.06.2016 et c'était au Havre : celui du MSC SVEVA (nous l'avons présenté lors de sa première escale au GPMH en 02.2016, mais il n'a été baptisé que lors de sa deuxième escale… en présence, entre autres, d'Edouard Philippe, encore Maire du Havre et Député de la Seine-Maritime).

MSC ALIYA
Pour mémoire, première tôle découpée le 26.12.2018 au chantier sud-coréen Hyundai Heavy Industries d'Ulsan, le porte-conteneurs MSC ALIYA y fut lancé le 17.05.2019. Le PC fut livré à son armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC) le 14.08.2019. Les cheminées des navires sont désormais surdimensionnées car elles sont équipées de scrubbers (laveurs de fumées), afin de répondre aux normes STAGE (en Europe) ou IMO TIER (aux Etats-Unis), lesquelles imposent des valeurs limites maximales pour les principaux polluants issus de la combustion des carburants (oxydes d'azote / NOx, monoxyde de carbone / CO, dioxydes de carbone / CO2, hydrocarbures / HC, particules fines). Les moteurs Diesel (principal — à haut rendement énergétique — et auxiliaire) du MSC ALIYA sont conformes à la norme IMO Tier III, et donc 75 % plus propres que les standards de la norme Tier II établie par l’Organisation maritime internationale des Nations Unies. Ces dernières années, MSC investit massivement dans les technologies à faible intensité en carbone, afin de répondre aux exigences des nouvelles réglementations, voire de les dépasser, et d’optimiser les performances environnementales de sa flotte.
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA

Sur la photo de droite ci-dessus, la petite armoire grise devant la cheminée abrite l’enrouleur de courant quai AMP ("Alternative Maritime Power" ; on trouve également dans la littérature anglo-saxonne les expressions synonymes "On-shore Power Supply / OPS" ou "Shore-to-Ship Power / SSP" ou encore "Cold Ironing" ; les deux expressions les plus courantes en français sont "courant quai" ou "connexion électrique des navires à quai / CENAQ"). En effet, les normes relatives aux rejets atmosphériques (comme celles de la convention Marpol) ne se limitent pas à la haute mer, mais vont également s’appliquer aux navires à quai. C'est pourquoi de plus en plus de ports dans le monde mettent en place des installations d'alimentation de courant quai. Le branchement des navires aux réseaux d’alimentation électrique terrestres permet d’assurer l’ensemble des besoins énergétiques des navires à quai : éclairage, chauffage, air conditionné, eau chaude, température contrôlée des conteneurs (reefers) ou des autres marchandises selon les navires, ventilation des garages (pour les rouliers), pompes de ballastage, équipements de manutention, treuils d’amarrage, maintien en température du système de traitement du fioul lourd, etc. Alimenter en courant quai les navires en escale permet ainsi de réduire non seulement la pollution de l'air, mais aussi le bruit et les vibrations. Le GPMM a d'ailleurs été le premier port français à s'équiper en courant quai, et ce dès octobre 2015 (trois postes à l'époque). En juin dernier, la Direction du port de Marseille a annoncé un vaste plan de 20 M€ pour permettre, d’ici à 2025, la connexion à quai de l’ensemble des navires escalant dans les Bassins Est du GPMM (ceci dans le cadre du plan "Escales Zéro fumée").  L'alimentation électrique quai se fait généralement en moyenne tension (6 600 V, sous une fréquence de 50 ou, le plus souvent, 60 Hz). A l'heure actuelle, c'est la norme IEC/ISO/IEEE 80005-1 qui régit l'alimentation en courant quai pour la MT. L'alimentation des navires à passagers se fera sous 11 000 V (les grands ports maritimes français sont généralement alimentés en 20 000 V). Parmi les fournisseurs des systèmes de branchement électrique à quai, on peut citer par exemple Cavotec, Siemens, Callenberg Technology Group, Schneider Electric, ABB Group, Nidec Industrial Solutions, SAM Electronics, Igus, NG2, Patton & Cooke, Cochran Marine, AEL&P, ESL, Terasaki, etc. Les armateurs doivent également adapter leurs navires (les travaux nécessaires pourraient être partiellement défiscalisés), le "retrofit" consistant à installer à bord une prise MT et un transformateur MT/BT (la partie la plus encombrante de l'équipement du navire peut être éventuellement déportée, comme la "Solution mobile conteneur" adoptée par la CMA CGM sur certains de ces PCs pré-équipés). A Marseille, chaque poste à quai est équipé de son propre transformateur, afin d'éviter qu’un incident électrique sur un navire puisse se propager aux autres. A noter que l'implantation de l'armoire de connexion sur le quai n'est pas simple : en effet, le point de branchement direct des navires à quai doit se trouver le plus près possible des navires, mais les rails de roulement des grues et portiques, ainsi que la circulation des véhicules sur les quais sont des contraintes inévitables. L'entreprise Cavotec a développé une solution relativement coûteuse, mais astucieuse et efficace, en implantant le point de branchement sous le quai et en faisant sortir le(s) câble(s) latéralement au-dessus de l’eau. D'autres entreprises, comme Igus, proposent des potences d'alimentation fixes avec des bras de grues mobiles portant les câbles d'alimentation et les prises de connexion. Certains ports optent pour des alimentations à flot (embarquées sur des pontons). A noter que non seulement les ports, mais aussi les chantiers navals s'équipent progressivement de courant quai.


Quelques vues du MSC ALIYA à quai au Terminal Seayard (prises du haut d'un portique).
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA

Gros-plans sur la plage avant du MSC ALIYA, montrant les tambours et poupées des treuils d'amarres, les bittes d'amarrage, les guindeaux de chaînes d'ancres avec leurs barbotins, etc.

MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
Le MSC ALIYA porte le prénom d'une petite fille d'une dizaine d'années, sa marraine (cf. infra), fille d'un couple de salariés travaillant au siège de MSC à Genève. C'est le quatrième d'une série de cinq (à ce jour) PCs de 14 300 evp (dont 800 reefers) livrés entre 05 et 08.2019 (le dernier sera livré en 11.2019).
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA (Monrovia) - IMO 9842097 - Indicatif d'appel D5TM4 - MMSI 636019215 - Porte-conteneurs - 366,00x48,20x29,90 m - TE 16,00 m - JB 140 976 - JN 65 266 - PL 150 893 t - P 46 422 kW (mot. 2T-10cyl Wartsila-HHI 10X92 / hélice à pas fixe) - V 22 nd - Deux propulseurs d'étrave - Générat. aux. 4 x 3 100 kW - Cap. 14 300 evp (dont 800 reefers) / 19 rangées de conteneurs - Scrubbers installés - Certifié Green Passport (IHM) - Constr. 08.2019 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée du Sud) - Gérant/Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse & Limassol, Chypre) - Pav. LBR - Initialement prévu comme MSC KELLY (au moment de sa mise en chantier en 12.2018). Sisterships : MSC FAITH (IMO 9842085 / 07.2019) - MSC JEWEL (IMO 9842073 / 06.2019) - MSC JOSSELINE (IMO 9842061 / 05.2019) - MSC KANOKO (IMO 9842102 / Livrable 11.2019).


Tout est prêt pour le baptême du MSC ALIYA. Une zone a été délimitée sur le quai du Terminal Seayard, entourée de conteneurs MSC. Deux chapiteaux ont été dressés (l'un pour la cérémonie de baptême proprement dite, juste devant le navire, et un autre un peu plus loin où un coktail sera offert aux 150 invités).

MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
Rapide visite à bord du MSC ALIYA, en présence de son Commandant, avant la cérémonie de baptême.
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
Sur la deuxième photo, console de commande de barre et de pilote automatique (c'est de là qu'est choisie la commande de barre en manuel ou en automatique, ou encore déportée sur l'un ou l'autre des ailerons de passerelle lors des accostages / appareillages).
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC ALIYA
Quelques photos des emménagements : salon des officiers, salle à manger des officiers, cuisine.
MSC ALIYA MSC ALIYA MSC ALIYA

La cérémonie de baptême débute par un certain nombre de discours : ceux de Martial Alvarez, Maire de Port-Saint-Louis-du-Rhône et ancien docker (trois photos ci-dessous).
MSC ALIYA

Puis c'est au tour de Hervé Martel, Directeur général et Président du Directoire du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), de prendre la parole (deux premières photos). Puis s'exprimera Phillipe Lestrade, Directeur général de MSC France (troisième photo), qui représente la Famille Aponte (pour mémoire, l'armement familial MSC, aujourd'hui deuxième armement mondial spécialisé dans le transport de conteneurs — après le danois Maersk et devant le français CMA CGM — a été fondé en 1970 par Monsieur Gianluigi Aponte). Le Directeur MSC Marseille, Gérald Kothe, était également présent mais n’est pas intervenu au micro. Sur la photo de droite, assise à la gauche du Commandant, la jeune marraine Aliya accompagnée de sa famille.

Marseille-Fos est un port essentiel dans le réseau de lignes maritimes de MSC. Il est aussi l’un des plus grands hubs à conteneurs de la Méditerranée. "MSC poursuit ses investissements à Marseille-Fos, car c’est une plaque tournante importante en France. Nous sommes ravis d’accueillir ce nouveau porte-conteneurs pour son voyage inaugural", a déclaré Philippe Lestrade, directeur général de MSC France, à l’occasion de cette cérémonie de baptême. "Nous sommes conscients de la demande croissante de nos clients pour des services sur-mesure. Nous sommes donc heureux de pouvoir leur offrir non seulement des services de transport maritime, mais également toute une gamme de solutions de transport terrestre intermodal et de logistique, à travers le marché local et au-delà." a t-il poursuivi. Le groupe MSC s’est réjoui de voir de nombreux collaborateurs et clients présents pour célébrer l’arrivée du dernier bateau de sa flotte.
Après une première bénédiction privée (en milieu de matinée) avec l'équipage, le MSC ALIYA a été béni par un diacre (en soutane blanche) — qui est un ancien pilote maritime — et par un prêtre de l'église gréco-catholique ukrainienne (en soutane noire), lequel tient dans sa main gauche un rameau d'olivier et un récipient en olivier contenant l'eau bénite.
Puis à 13h00, la jeune marraine prénommée Aliya prononce la phrase traditionnelle : "je te baptise ALIYA", puis, assistée du Commandant, coupe le ruban noir et jaune libérant la magnum de Champagne, lequel se brise du premier coup sur la coque… bon présage pour le navire et son équipage.
MSC ALIYA
MSC ALIYA
La jeune Aliya arbore le sourire de la réussite ! Longue vie à ce PC et à son équipage ukrainien.
MSC ALIYA
MSC ALIYA
MSC, deuxième armateur mondial, gère 493 bureaux répartis dans 155 pays à travers le monde et compte plus de 70 000 employés. L'entreprise, qui a accès à un réseau mondial intégré de ressources de transport routier, ferroviaire et maritime, est fière d’assurer un service mondial caractérisé par une connaissance locale. Les porte-conteneurs de MSC naviguent sur plus de 200 routes commerciales, faisant escale dans plus de 500 ports.

Dernière mise à jour : 14.10.2019
Cliquez sur les photos pour les agrandir

© Françoise Massard
 
  www.cargos-paquebots.net