Démantèlement du cargo ZORTÜRK (Saint-Nazaire, avril-mai 2016)
Françoise Massard / Photos Christophe Dedieu
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aspet - Inia - Maria-K - Maria-K 1 - Nevskiy 21 - Rosa Zorturk -
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Rappel des faits — On le sait, le cargo ZORTÜRK était immobilisé à Saint-Nazaire depuis 2009. Ce navire — qui s'appelait alors ASPET (depuis 2004) — eut une carrière mouvementée, émaillée de nombreuses détentions, et changea de nombreuses fois de pavillon (cf. infra) depuis son entrée en service en 1983. C'est ainsi que faisant route mi-juillet 2009, vide de toute cargaison, de Hull (sur la côte N-E de la Grande-Bretagne) — où il venait d'être détenu une centaine de jours — vers Lisbonne (Portugal), une voie d'eau s'était déclarée alors qu'il se trouvait au large de Saint-Nazaire. La Préfecture maritime avait dû faire hélitreuiller à bord une pompe d'assèchement et avait ordonné à son armateur de le faire remorquer jusqu'au port de Saint-Nazaire pour le mettre en sécurité (il fut mis au sec en cale 3… pour éviter qu'il ne coule dans le port). Il n'est malheureusement jamais reparti de Saint-Nazaire. Racheté par un armateur turc en 2011, le cargo avait alors été l'objet de quelques travaux effectués par des ouvriers venus de Turquie et avait pu être remis à flot, libérant ainsi la cale. C'est à ce moment là qu'il fut rebaptisé ZORTÜRK (passant du pavillon géorgien au pavillon togolais). Mais l'état de sa coque restait si mauvais que les Affaires maritimes lui interdirent de reprendre la mer (quelques Turcs restèrent à bord). Une longue bataille juridique fut donc engagée entre le nouvel armateur et le port de Saint-Nazaire afin de faire cesser cet usage illicite de la cale (pendant deux ans) puis d'un quai. Un protocole d'accord fut enfin signé courant 2014 entre le propriétaire du "navire" et le port (déchéance des droits de l'armateur sur le navire au profit du port qui en devenait propriétaire). Le port reçut en parallèle l'autorisation de démantèlement dans ses formes de radoub (arrêté préfectoral du 20.09.2014). Le GPMNSN a donc pu lancer des appels d'offre pour trouver un prestataire susceptible de racheter le navire et de le démanteler. Ce fut la société Séjourné qui fut choisie en 02.2016. Cette société, créée en 1997, basée à Malville (près de Nantes) et filiale du groupe Véolia, est spécialisée dans la démolition industrielle.

Les travaux de démantèlement ont donc enfin débuté au début de la dernière semaine d'avril 2016. A noter que, contrairement à toute attente pour un navire de cet âge et c'est une bonne nouvelle, les études et analyses préliminaires au démantèlement ont montré que la quantité d'amiante à bord est assez limitée. Voici les premières photos de cette déconstruction tant attendue par le Grand Port maritime de Nantes-Saint-Nazaire qui pourra enfin récupérer sa cale (sans doute vers la fin juillet) et la rendre à sa vocation première : réparation navale, voire construction navale. Les photos ci-après sont présentées dans l'ordre chronologique.


26.04.2016 — Les panneaux de cales ont été otés et l'oxycoupage du chateau a commencé.


ZORTÜRK (Lome) - IMO 8881682 - Indicatif d'appel 5VBE4 - MMSI 671204000 - Cargo de divers - 110,70x14,80x4,30 m - TE 2,52 m - JB 2 976 - JN 1 915 - PL 2 965 t - Ptot 1 134 kW (deux moteurs 4T-6cyl SKL 6NVD48A-2U / deux hélices à pas fixe) - V 10 nd - Cap. GRN 1 733 m3 - Constr. 1983 (Nevskiy Sudostroitelnyy i Sudoremontnyy Zavod, Petrokrepost, Russie) - Gérant/Opérat. Ozturk Denizcilik Insaat (Istanbul, Turquie) - Pav. TGO - Ex ASPET (2004-2011 / Pav. PRK puis GEO) - Ex INIA (2002-2004 / Pav. KHM) - Ex MARIA-K (1998-2002 / Pav. RUS puis BLZ) - Ex MARIA-K 1 (1995 / Pav. MLT) - Ex MARIA-K (1998 / Pav. RUS) - Ex NEVSKIY 21 (1983-1998 / Pav. USSR puis RUS). Sisterships : DELTA (IMO 8946810 / 1982) - NEVSKIY-1 (IMO 8946808 / 1980) - NEVSKIY-22 (IMO  8887818 / 1983) - NEVSKIY-35 (IMO  8884842 / 1990) - ROSA (IMO 9092343 / 1989).

28.04.2016 — Découpe de la passerelle.



30.04.2016 — L'oxycoupage de la cloison de cale laisse apparaitre les cabines de l'équipage.



30.04.2016 — Sur les quatre photos suivantes, la démolition vue de l'arrière.



02.05.2016 — Le château disparait peu à peu.



03.05.2016 — Les bords de cale commencent à être découpés (deux premières photos).
07.05.2016 — Le découpage de la cale la plus proche du château a débuté (troisième photo).


10.05.2016 — La découpe du château continue.



Et le tri du bois se fait sur le navire.



13.05.2016 — Le château a désormais totalement disparu.



14.05.2016 — Le déoupage vu de l'arrière


20.05.2016 — Le démantèlement se poursuit…


03.06.2016 — L’etrave du ZORTÜRK (première photo) a totalement disparu…


… et sur les six autres photos montrant le ZORTÜRK vu de l'arrière cette fois-ci, on voit les moteurs et le tableau électrique.


11.06.2016 — Le ZORTÜRK disparaît de plus en plus.


16.06.2016 — La fin de la déconstruction est proche.




24.06.2016 — Trois nouvelles photos de ce qu'il reste du ZORTÜRK


30.06.2016 — Cela ne ressemble plus à un cargo…


05.07.2016 — La déconstruction se poursuit



08.07.2016 — Le nombre de tins découverts est de plus en plus important…



30.07.2016 — Le ZORTÜRK a définitivement quitté le paysage Nazairien…



Françoise Massard - 02.08.2016

© Françoise Massard 
 www.cargos-paquebots.net