Cargos - Paquebots - Autres navires de commerce
Bibliographie - Extrait


La Flotte frigorifique française 1869-1990, par H. PEDERSEN.(MDV Ed.)
En 1989, la flotte frigorifique française est réduite aux STYVAL, STER GOZ, STEIR, STER LAER et PECHEUR BRETON, affectés au transport de poisson par la Cobrecaf. Les bananes antillaises sont transportées par quatre porte-conteneurs frigorifiques de la CGM : les FORT ROYAL, FORT DESAIX, FORT FLEUR D'EPEE et FORT SAINT CHARLES. Ces quatres unités importantes touchent les ports français de Dunherque, du Havre et du Verdon, les conteneurs frigorifiques étant uniquement débarqués au Havre. Cette situation est le résultat de la crise économique, du coût élevé d'exploitation du navire frigorifique classique (vitesse et voyage aller à vide) et enfin à l'évolution des techniques, le conteneur frigorifique se substituant de plus en plus aux navires dassiques. Cet ouvrage indique les caractéristiques principales des navires ainsi que les faits marquants de leur histoire. Seuls les navires frigorifiques intégraux sont repris, de même que certains vapeurs spécialisés dans le transport des fruits. C'est la raison pour laquelle n'apparaissent pas, dans cette étude, les grands cargos des Chargeurs Réunis du type AMIRAL ou des mixtes de la série des ILES car ces navires transportaient également des marchandises diverses ou des passagers. Au fil des années, les navires devinrent de plus en plus rapides et sophistiqués, la plus belle série de navires de ce type restant les huit unités du type FRIBOURG, construites à Dunkerque à la fin des années soixante.
Cet ouvrage n'est malheureusement plus disponible ailleurs que dans des librairies maritimes spécialisées en livres d'occasion ou sur Internet.

© Françoise Massard