Cargos - Paquebots - Autres navires de commerce
Bibliographie - Extrait


Histoire de la Grande Pêche à Terre-Neuve, par R. De Loture (L’Ancre de Marine)
Depuis cinq siècles, des hommes rudes et courageux pêchent la morue dans les eaux froides de Terre-Neuve. Authentique et passionnante, voici l'histoire de cette extraordinaire aventure, des origines lointaines jusqu'à la fm de la seconde guerre mondiale. La pêche errante se pratiquait alors à partir de barriques fixées le long de la coque du navire. Chaque pêcheur, ligne en main, s'installait dans une de ces barriques. Il occupait ce poste chaque jour, de l'aube au crépuscule, exposé aux intempéries et à la douche glacée des embruns. Au mois de mai 1628, la présence de 112 bateaux de Saint-Malo est attestée dans les havres de Terre-Neuve. Combien furent-ils ceux que la brume recouvrit à jamais ? Au cours de la seule campagne de 1908, quelque 230 pêcheurs disparaissaient sur leurs doris en dérive. Terrible et grandiose, impitoyable métier que celui-là. L'apparition des premiers chalutiers vers 1907 annonçait une ère nouvelle, même si 235 trois-mâts pêchaient encore sur les bancs en.1913. Inexorablement, une page se tournait. Ils étaient 129 voiliers en 1924 et 74 en 1930. Ils n'étaient plus que 11 en 1939. La grande saga des Terre-neuvas méritait d'être contée dans son intégralité, avec ses ombres et ses lumières, ses grandeurs et ses servitudes. L'histoire de la Grande Pêche de Terre-Neuve restera comme un livre de référence, dans lequel on ne cessera de puiser.
Ouvrage disponible chez Amazon : Histoire de la grande pêche de Terre-Neuve

© Françoise Massard