Cargos - Paquebots - Autres navires de commerce
Bibliographie - Extrait


Nicolas Paquet. L'aventure maritime et coloniale d'un grand armateur, par D. Digne (Robert Laffont)
Il était lorrain et fils de vigneron Rien ne prédisposait donc Nicolas Paquet à partir à la conquête de la Méditerranée. Doté d'une intuition et d'une puissance de travail hors pair, il créera pourtant sa société à Marseille en 1860. Il n'avait pas trente ans.
Navire après navire, à la merci d'une avarie, d'une cessation de paiement, d'un naufrage ou d'un incident diplomatique, luttant contre les intrigues mais possédant un sens aigu de l'histoire, Paquet fonde une compagnie de navigation sans rivales : ses bateaux à vapeur desservent le Maroc et bientôt la Mer Noire et le Sénégal. Ce stratège génial et solitaire, négociant privilégié des sultans, leur banquier à l'occasion, jouera un rôle primordial dans l'instauration du protectorat français au Maroc.
Arrière-petite-fille du grand armateur, Danielle Digne, qui a eu accès à des documents inédits, évoque une haute figure proprement romanesque et ressuscite l'âge d'or du capitalisme français.

© Françoise Massard