Cargos - Paquebots - Autres navires de commerce
Bibliographie - Extrait


Les Chantiers de Normandie (1893-1987), par Michel Croguennec
Editions Petit à Petit

Héritiers d'une longue tradition de construction navale remontant au Moyen Age, les Chantiers de Normandie qui s'installent sur les bords de la Seine à Grand-Quevilly en 1893, vont durant quatre-vingt-treize ans assurer la construction de plus de quatre cent cinquante navires. Conçu à l'origine pour la production des grands voiliers de commerce, le chantier naval quevillais s'oriente, après son rachat par les Chantiers de Sant-Nazaire-Penhöet en 1901, vers la construction de navires à vapeur de tous types. Cargos, paquebots, câbliers, bananiers, chalutiers, remorqueurs, dragues, navires de guerre... témoignent au fil des ans du savoir-faire et du dynamisme des ingénieurs et des ouvriers de cette entreprise dont le nombre s'élèvera à près de 2000 dans les années 1950. Le chantier de Grand-Quevilly développe par ailleurs un important secteur de réparation des navires. L'ouverture d'annexes dans les ports de Dieppe et du Havre permet ainsi aux Chantiers de Normandie de s'imposer comme l'un des meilleurs établissements français dans le domaine. Mais l'histoire de ce chantier naval normand fut loin d'être un long fleuve tranquille. Guerres, crises économiques, crises du transport maritime sont autant de facteurs qui vont plus d'une fois menacer la santé de cette entreprise qui finira par disparaître, victime d'une énième crise de l'industrie navale française en 1986.

Parution juin 2008 - 262 p - Relié - 74,10 € - Editions Gecko / Petit à Petit - ISBN 978-2-84949-136-2

© Françoise Massard